Tests

Test Express Gangsters 2

Après une série de bons jeux (Independence War 2, Max Payne et Baldur's Gate 2: Throne of Bhaal) et en attendant les blockbusters de la rentrée (Commandos 2, Myst III: Exile et Project Eden), il fallait bien aussi laisser un peu de place à des jeux moins bons. Manque de pot pour Hot House Creations, Gangsters 2 est du lot, et s'il n'atteint pas la nullité de son ancêtre, il est loin, bien loin d'être un bon jeu.

Independence War 2

Autant Independence War premier du nom avait quelque peu déçu les puristes de la simulation spatiale à l'époque de sa sortie, autant ce nouvel opus, qui lui fait suite, plaira à un très grand nombre de joueurs car oui, c'est une réussite, avec malheureusement quelques défauts qui nuisent à la bonne qualité générale du produit.

Anachronox

Anachronox, troisième et dernier projet d'ION Storm Dallas, après les très ratés Dominion et Daikatana, aura au moins eu le mérite de grandement réhausser la moyenne qualitative du studio de John Romero et Tom Hall. Plus proche d'un RPG consoles que d'un Baldur's Gate, Anachronox est pourtant un jeu à l'univers adulte, à l'opposé des Final Fantasy & co, ce qui ne l'empêche pas de posséder les principaux défauts des RPG à la japonaise...

Cycling Manager

Auréolé du titre de premier jeu de vélo sur PC, sponsorisé par Laurent Jalabert himself, sorti pile quelques jours avant le départ du Tour de France 2001, Cycling Manager aurait pu être une excellente simulation et un très bon jeu de gestion pour les amateurs du deux-roues sans moteur. Il aurait pu. Mais il n'est pas. Le pourquoi du comment, c'est dans le test.

Technomage

Encore un jeu dans la vague rpg/action/aventure, un jeu qui n'éblouira personne du moins ni par sa réalisation technique ni par son gameplay… c'est dommage, on aurait pu voir un jeu plus évolué qu'une simple adaptation console qui met Technomage au rang de soft raté.

Road to India

Les jeux d'aventure se font suffisamment rares pour que, lorsque l'un d'eux pointe le bon de son nez, l'on ait envie de les défendre. Même s'il ne sort pas totalement des rangs du genre (en avait-il la possibilité ?), Road to India est un jeu qui fait preuve d'une rigueur artistique originale et rafraîchissante. Test exotique d'un exercice de style.