Tests

1 2 3 4 5

Children of the Sun

La vengeance à portée de balle

Édité par Devolver Digital, Children of the Sun est l'aboutissement de 4 années de travail d'un seul homme, René Rother. Sorti en février 2024, ce puzzle-shooter atypique vous fait voyager dans une quête vengeresse psychédélique. Mais avons-nous affaire à une simple chasse à la galinette cendrée ratée du dimanche matin ou une véritable excursion sanguinaire solide et énervée ? La chasse est ouverte !

Stellar Blade

Un nouvel espoir

C'est entre deux polémiques et une campagne promotionnelle rondement menée par Sony que Stellar Blade a trouvé le chemin de notre valeureuse PlayStation 5. Mais la première grosse production du studio sud-coréen Shift Up a-t-elle vraiment quelque chose à offrir en dehors de ses scandales retentissants ?

MotoGP 24

Le malheur est dans le pré

Vous aimez tomber ? Manger du gazon ou du gravier ? Parfait, c'est ce que vous propose MotoGP 24, un jeu de course réaliste dont les virages vont mettre vos genoux, et votre ego, à rude épreuve.

Top Spin 2K25

Cooked on a feeling

Top Spin, voilà un nom qui ne nous rajeunit pas. C'est doublement vrai ici puisque Top Spin 4, sorti il y a 13 ans, avait déjà été testé par votre serviteur. Autant dire que l'on n'espérait plus voir une suite à cet excellent jeu de tennis. C'était sans compter Take-Two, sa filiale 2K et le studio Hangar 13. Mais on va s'apercevoir que le monde a bien changé depuis 2011. Enfin, sur certains points...

The Thaumaturge

Entre folklore et fantastique

Si le nom de Fool's Theory vous dit quelque chose, c'est peut-être bien parce que CD Projekt Red a décidé de lui confier un projet qui risque de faire grand bruit à sa sortie : le remake de The Witcher. Alors que les yeux sont tournés vers la production de ce dernier, le studio polonais propose une œuvre aux intentions qui ne seraient pas sans rappeler certaines aventures de votre Sorceleur préféré. Coïncidence ? The Thaumaturge apparaît comme une potentielle preuve du savoir-faire de Fool's Theory, en espérant que l'aventure puisse d'autant plus marquer les esprits.

Pentiment

Au nom de la prose

Qui aurait soupçonné une telle activité chez des moines copistes ? Ah, il s'en passe des choses sous les toges ! À la manière de Au nom de la rose sur grand écran à son époque, Pentiment vous embarque avec fracas dans une palpitante aventure mêlant religion, arts, meurtres, le tout avec une révolution sociale en toile de fond. Au-delà de son récit c'est son ambiance qui vous embarque : cette pépite débarque sur Switch et vous n'êtes pas prêt de la lâcher.

Tribune libre