Tests

Resident Evil VII

Entrée - Plat - Dessert - DLC

Capcom prône un "retour aux sources" pour Resident Evil VII, mais c'est bien plus que cela. Le titre impose sévèrement son style, empruntant les bonnes idées de la concurrence de ces deux dernières années. Adieu les agents spéciaux sur-entraînés, bonjour Ethan, monsieur Tout-le-monde pris au piège de l'horreur glauque et dégoulinante parfaitement maîtrisée par la saga Resident Evil. À retrouver également dans les DLC Vidéos interdites.

Dragon Ball : Fusions

Une réaction nucléaire

Namco et Bandai récidivent sur 3DS avec la sortie européenne de Dragon Ball : Fusions. Les fusions de tous genres et les extraits des versions japonaises et américaines ne cessent de vous aguicher depuis depuis des mois ? Votre patience est récompensée car ce que vous avez pu voir du jeu n'est qu'une partie de cet excellent action / RPG.

Dragon Quest VIII : L'Odyssée du Roi Maudit

Parce que la nostalgie ne tue pas

Square Enix continue de porter Dragon Quest sur 3DS. Mais aussi sur Android et iOS pour deux fois moins cher, avec des graphismes haute-résolution et une musique orchestrale. S'il y a comme une impression d’aubaine financière, l’excitation de réessayer ce chef-d’œuvre vous le fera vite oublier, surtout grâce à une maniabilité au poil. Explications.

Poochy & Yoshi's Woolly World

Attention au double niveau

Adaptation portable de Yoshi's Woolly World sorti en 2015 sur WiiU, lui-même dérivé du Yoshi Island de 1995 sur Super Nintendo, Poochy & Yoshi's Woolly World vous propulse dans le monde laineux et tout-doux des Yoshi. Accompagné de son chien Poochy, Yoshi parcourt des niveaux colorés dont la difficulté grandissante reste toutefois accessible aux moins expérimentés. Voyez comment.

Gravity Rush 2

C’est plus marrant la tête à l’envers

Succès critique, Gravity Rush reste l'un des excellents jeux de la PlayStation Vita. Sa suite, d’abord pensée pour la portable de Sony, a finalement vu le jour sur PlayStation 4. Ce n'est pas un succès commercial mitigé qui a refroidi Japan Studio et Project Siren, bien décidés à ne pas abandonner cette licence au potentiel énorme. Mais une fois la découverte du concept passée, parviendront-ils à nous faire tourner la tête à nouveau ?

The Elder Scrolls V : Skyrim Special Edition

Parti très tard, arrivé trop tôt ?

Les versions remasteurisées sont légions si bien que vous pouvez commencer à vous interroger sur leur intérêt. Si le changement de génération a vu apparaître ce phénomène, le plus souvent vous assistez à un simple remplissage de votre ludothèque. The Elder Scrolls V : Skyrim Special Edition débarque directement des contré du nord pour nous... Pourquoi au juste ?