Tests

The Evil Within

La peau sur les os

Très attendu, The Evil Within a pour vocation de redéfinir le niveau des survival-horror du moment. Avec comme papa Shinji Mikami qui est à l'origine de la série des Resident Evil, on ne pouvait qu'espérer un retour fracassant du genre. C'est les yeux rivés sur votre torche que vous allez vous dépêtrer de cet univers où flottent dans l'air une odeur de sang mais aussi, hélas, un léger parfum de désuétude.

Sherlock Holmes : Crimes & Punishments

Un nouveau modus operandi efficace

Sherlock Holmes, archétype du héros de fiction qui n'est plus à présenter est de retour, toujours accompagné de son fidèle ami le docteur Watson. Entre les romans, les adaptations cinématographiques et télévisées, le personnage de Sir Arthur Conan Doyle est présent dans nos foyers, jusque dans nos consoles. Sont présents sur le cahier des charges des changements de gameplay, une narration différente et une refonte du moteur graphique : nouveau modus operandi pour un jeu d'enquête efficace.

Destiny

Évolution mais pas révolution

Attendu comme le messie des FPS sur console, Destiny affiche un coût de développement exorbitant de 500 millions de dollars, soit la facture la plus salée de l'histoire du jeu vidéo. Précédé par un vacarme médiatique conséquent, la nouvelle production d'Activision risque donc gros, même si Bungie veille au grain. Alors, miracle ou noyade ? Tel est votre destin.

Blue Estate

Twist and shout

Il faut le savoir, ou du moins être prévenu : Blue Estate est tiré d'une BD éponyme, qui mêle gros flingues, mafia, strip-teaseuses et détective privé. Le tout dans un grand mélange de n'importe quoi fidèlement retranscrit dans le jeu. Attrapez votre manette de PS4 : voilà, vous tenez entre les mains votre gros calibre, vous êtes prêt à tirer sur plusieurs centaines d'ennemis. Et à recalibrer tous les 10 tirs.