Tests

In Cold Blood

S'il manquait peu de choses à la version Playstation de De Sang Froid pour rivaliser avec les hits du genre, son adaptation PC transcende littéralement ce jeu d'aventure passionnant signé Revolution Software. Basé sur un scénario original et imprévisible, il apporte en plus un ingrédient rare mais pourtant essentiel à une production réussie : la profondeur.

Midtown Madness 2

Qui n'a jamais rêvé de prendre le volant de sa voiture en oubliant sciemment son permis de conduire ? Midtown Madness nous avait permis de concrétiser ce rêve en nous offrant la possibilité de foncer dans les rues d'une grande agglomération, en toute impunité ou presque, et de participer à des courses endiablées dans un environnement urbain très détaillé. La suite débarque, et si elle ne corrige pas tous les défauts de l'original, elle apporte un lot de nouveautés suffisamment conséquent pour justifier l'étiquette "suite".

Pharaoh: Cleopatra

En sortant Pharaon l'hiver dernier, Impressions n'avait pas pris beaucoup de risques. Adaptation de sa célèbre série Caesar à une sauce égyptienne très à la mode, cette simulation antique a vite trouvé sa place au pied du sapin. Ce n'est donc pas une grande surprise que de lui voir ajouter un add-on, Cléopâtre. Mais contrairement à la légende, cette extension est beaucoup plus sage que celle dont elle a emprunté le nom et ne fait que confirmer nos impressions sur le jeu original.

Quake III Arena

Quake III. Qui dit Quake III, dit Quake (logique, non?). Pourtant, celui qu'on a le plus attendu, qui s'est le plus fait attendre... n'en valait pas la peine, du moins dans l'état actuel des choses. Bien que plus fidèle à ce que beaucoup ont considéré comme l'esprit "Quake" que son prédécesseur Quake II, Quake III Arena reste d'une banalité effarante.

Command & Conquer : Tiberian Sun

Une suite un peu à la traîne

Kane est de retour, et il n'est pas content. Encore une fois, le GDI et le NOD vont pouvoir se mettre sur la tronche grâce à ce nouvel épisode de Command & Conquer 2: Tiberian Sun. Pourvu de nombreuses améliorations par rapport au premier opus, le petit dernier de Westwood est toutefois bien plus proche d'une simple évolution que d'une révolution, et en souffre énormément. À l'époque d'Age of Empires 2 : The Age of Kings et de Homeworld, le très ancien concept de Command & Conquer a bien du mal à trouver sa place.