Armored Core V marche au diesel

15 mai 2012
Testé par sur
Disponible sur
3

Amored Core V est un jeu en demi-teinte. Il ne suscite pas vraiment d’intérêt si vous ne possédez pas une connexion haut-débit sur votre console. Mais si c’est le cas, vous pourrez profiter d’un jeu complet, dont le contenu a de quoi faire rêver mais pas sa plastique. Attention toutefois, les novices risquent d’être un peu perdus au début.

Qu’il est beau le monde du jeu vidéo. Il permet de vivre certains de ses rêves les plus fous. Si comme moi, l’un de vos rêves est de diriger un mécha énorme comme dans Mobile Suit Gundam ou la série animée Visions d’Escaflowne, alors Amored Core V parait être le jeu qu’il vous faut ! Eh oui, c’est un jeu de mécha. Mais vaut-il vraiment le détour ?

Les niveaux ne sont vraiment pas très beaux.

Une carlingue en mauvais état

La série des Armored Core, c’est la série ultime de simulation de mécha. Quand vient Amored Core V, on se dit qu’il serait temps de s’y mettre et de tester enfin un jeu qui a l’air de promettre beaucoup. Et là, vous tombez sur quelque chose d’assez étrange à bien des points de vus. D’abord graphiquement, vous tombez des nus. Il faut vite crever l’abcès : Amored Core V est moche. Surtout au niveau des décors. Vous arrivez dans des arènes pas très fournies en décors et lorsqu’il y en a, ils sont incroyablement mal faits. C’est relativement déplorable. Certains niveaux apparaissent vides. Seules les villes rattrapent l'ensemble, mais c’est bien parce vous êtes encerclé par des centaines de bâtiments, tout autour de vous. Autre aspect très négatif : les décors ne sont pas destructibles, ce qui renforce le côté bâclé des niveaux. Rien de bien original donc, il faut l’avouer. De plus, lors des missions de nuit, vous ne voyez pas grand-chose. Vous aurez alors bien du mal à distinguer les ennemis, ce qui est généralement assez primordial dans un jeu de guerre. La faute à des textures pas soignées du tout. Les méchas rattrapent heureusement le coup en étant plutôt bien modélisés. Vous avez aussi le droit, entre les missions solos, à quelques cinématiques pas folichonnes pour un sou ! Elles sont vraiment mal réalisées, molles, moches et on ne comprend rien au scénario du jeu. Quant aux menus, ils sont plutôt lents et pas forcément très ergonomiques. Quel dommage !

Voilà à quoi peut ressembler votre mécha si vous vous débrouillez bien.

Faîtes ce qu'il vous plait !

Mais il faut savoir que le jeu peut se jouer de différentes façons. Soit vous jouez hors-ligne, auquel cas il manque cruellement d’intérêt. Soit vous jouez en ligne et là, Amored Core V décolle. Dans les deux cas, vous pouvez suivre la quête principale. Dans le mode en ligne, vous pouvez jouer avec d’autres joueurs ou créer (voire intégrer) une équipe. Vous pouvez gérer le grade de vos coéquipiers et surtout vous avez la possibilité d'échanger avec eux. Si vous avez de l’argent à ne plus savoir qu’en faire et que vous avec déjà votre mécha ultime, soyez généreux, faîtes un don. Commence alors une guerre de territoire que vous pouvez mener avec vos coéquipiers afin d’asseoir votre suprématie. Vous pouvez attaquer les territoires ou les défendre lorsque quelqu’un attaque celui que vous posséder. Si vous êtes en ligne à ce moment là, il vous est possible de vous lancer dans la bataille pour mettre une bonne raclée à votre assaillant, ce qui ne manquera pas de le surprendre. Bien évidement, cela marche aussi dans l’autre sens. Une idée vraiment sympathique, mais il faut trouver du monde avec qui jouer ou trouver une équipe avec des joueurs actifs pour vraiment prendre du plaisir. Il est également possible de jouer en tant que mercenaire afin d’être embaucher pour des missions pour lesquelles d’autres joueurs auraient besoin de vous. Ce n’est pas le mode que vous allez privilégier mais ça vous permet de débloquer quelques succès.

Vous passerez pas mal de temps dans le magasin pour parfaire votre mécha.

Un intérieur qui ferait rêver les connaisseurs

Au niveau de la maniabilité, les développeurs se sont bien débrouillés. Les mouvements des méchas sont fluides et les plusieurs tonnes qui composent vos machines de guerre se font sentir. La prise en main est bien expliquée lors d’une mission de didacticiel un peu trop classique mais efficace. Vous vous retrouvez vite à votre aise dans cet univers de robots. Il est possible de personnaliser son mécha. Et là, on voit que chez From Software, ils n’ont pas chômé. Vous pouvez acheter des pièces, cela va de la tête, aux jambes, en passant par les bras et les différentes armes. A vous de trouver l’arsenal parfait pour éclater vos ennemis. Il est possible de tester votre mécha dans une arène dédiée pour ensuite affronter des joueurs du monde entier. Vous pouvez aussi changer les couleurs pour chaque partie de l’engin. Pour ça bien sûr, il vous faut gagner de l’argent dans le jeu, par le biais des missions, et ainsi acheter les précieuses pièces. A vous ensuite de choisir votre façon de jouer et de vous équiper. Beaucoup d’armes sont disponibles, il y a des fusils d’assaut, des épées, des fusils de précision, des lances-roquettes, etc. Le contenu est d'ailleurs assez incroyable. Ajoutez à cela une mise à jour chaque semaine, les développeurs vous le font savoir clairement : ils veulent vraiment travailler leur bébé. Amored Core V est donc bien destiné beaucoup plus au jeu en ligne.
Les Plus
  • Un contenu riche
  • Le mode en ligne
  • La personnalisation assez posée du mécha
  • La possibilité de défendre son camp
  • La maniabilité accessible même pour les novices
  • La gestion de la physique du mécha
  • Des mises à jour régulières
Les Moins
  • Le mode histoire
  • Les graphismes vraiment moches
  • Une connexion internet indispensable pour jouer