Unstoppable Gorg est effectivement irrésistible

16 févr. 2012
Testé par sur
Disponible sur
3

Unstoppable Gorg est un bon investissement pour les aficionados du Tower Defense mais reste trop austère pour ceux qui cherchent une expérience vraiment différente de la pléthore de ports Ipad/Android.

Depuis que Defense of the Ancients est apparu sur Warcraft III, la mode des Tower Defense n'en finit plus et il devient très difficile de savoir à quel saint se vouer parmi la horde de clones qui pullulent. Bref, innover devient le seul moyen de tirer son épingle du jeu. Futuremark avait déjà fait impression en proposant Shattered Horizon, un FPS en gravité zéro et c'est maintenant avec Unstoppable Gorg que le développeur finlandais entend changer la donne. Par quel moyen ? Par la gravitation chère à Galilée.

L'ambiance est très "fifties".

Et pourtant elle tourne

Revenons sur le principe du Tower Defense pour les deux du fond qui dorment. Vous devez défendre votre base contre des hordes d'ennemis qui déboulent inlassablement. Pour ce faire, vous disposez d'une pléthore d'unités, de pièges, de tours à disposer sur le chemin de l'ennemi pour ralentir sa route. Vos ressources et votre vitesse constituent vos principaux adversaires. Là où réside la grande différence d'Unstoppable Gorg, c'est que votre base est en fait une planète et vos défenses sont installées... en orbite. Étant donné que les méchants extraterrestres nommés "gorg" changent d'angle d'attaque à chaque vague, vous devrez faire tourner les différents orbites de la planète pour prévoir à votre nouvelle stratégie. Bien évidemment, ce petit stratagème vous force bien souvent à déshabiller Pierre pour habiller Paul et lorsque votre planète possède cinq orbites différents, eh bien... ça n'est pas du gâteau ! Histoire de casser un peu la monotonie médiévale pas vraiment fantastique prônée par le genre, [b]Futuremark[:b] a opté pour une esthétique science-fiction années 50 rappelant les pires films d'Ed Wood. Histoire de forcer le trait, vous serez récompensé par des petites vidéos débiles en monochrome avec soucoupes en carton et aliens craignos. Un vrai régal du genre. Dommage que le gameplay lui-même, certes relevé, devienne assez vite répétitif. La faute à un cruel manque d'animation durant les missions donnant l'impression de jouer à un portage de jeu Ipad. C'est en effet le cas. Cette confusion des supports entraîne d'ailleurs l'ouverture du menu radial lorsque vous bougez la souris en cliquant sur les orbites alors que vous cherchiez juste à les déplacer. Un peu dommage.
Les Plus
  • Rétro-chic
  • Un concept revitalisé
  • Les vidéos débiles
Les Moins
  • Un peu rébarbatif