The Next Penelope

05 mars 2015
Testé par sur
Disponible sur
4

Un peu plus à l'étroit que dans l'Odysséus

The Next Penelope se place astucieusement dans le créneau, oublié à tort, de F-Zero, Micro Machines ou encore Rock & Roll Racing. Il en résulte des courses hyper-nerveuses où chaque mauvais calcul peut être fatal. Cerise sur le gâteau, la présence d'un univers cohérent et original qui est renforcé par des couleurs chatoyantes. Un vrai petit bijou qui fait donc honneur au travail accompli par Aurélien Regard et nous fait regretter la stase d'Arkedo.

À l'heure où les productions AAA s'engouffrent dans le sillon des titres dits "cinématiques", finissant par oublier d'être des jeux, il est agréable de constater que les développeurs indépendants font eux des miracles. C'est le cas de The Next Penelope qui non seulement ressuscite le genre autrefois prisé des jeux de course futuristes mais peut aussi se targuer d'avoir été développé par une seule personne. Chapeau l'artiste.

L'histoire

Après avoir mis le studio Arkedo dans un caisson cryogénique, Aurélien Regard n'est pas resté inactif et a monté son propre projet dans son coin avec ses petites mimines. Programmation, art, musique, tout est réalisé par le monsieur himself. Trentenaire oblige, la nostalgie qu'il entretient vis à vis du dessin animé Ulysse 31 est également assez forte. En effet, The Next Penelope reprend le concept de base en propulsant la mythologie grecque dans un futur lointain mais cette fois c'est la femme d'Ulysse qui s'y colle. Passablement énervé par la mort de son fils Polyphème, Poséidon attaque Ithaque et laisse la maîtresse des lieux gravement blessée. Contrainte par les évènements, Pénélope se lance donc à la recherche de son mari disparu à travers la galaxie. Pas forcément attendue dans un jeu de course, l'histoire, racontée à travers des dialogues est un vrai plaisir. Il est plaisant de croiser tout le bestiaire mythologique parfaitement ajusté au mode science-fiction.

Il est possible d'améliorer les caractéristiques de Pénélope au fil des niveaux.

Le principe

The Next Penelope vous largue aux commandes d'un petit vaisseau piloté par la dame. Le jeu se découpe en galaxies/niveaux contenant un nombre déterminé de courses à effectuer afin de pouvoir passer au suivant. Le cœur du jeu prend la forme de courses sur circuit contre sept autres vilains concurrents. Pénélope possède une barre d'énergie qui se remplie en récoltant des bonus sur piste mais peut descendre de multiples façons : impact avec l'ennemi ou le décor, utilisation de pouvoir ou de booster. Bref, dès les premières courses, le ton est donné et la difficulté est intransigeante. Heureusement, votre arsenal s'agrandit au fur et à mesure de la progression avec des mines vampires pour drainer les adversaires ou un téléporteur pour emprunter les chemins cachés. Au fil des victoires, Pénélope engrange de l'expérience et améliore ainsi ses caractéristiques. De même, aucune crainte à avoir niveau répétitivité, beaucoup de courses offrent des conditions de victoire atypiques et un boss, façon [i]shoot'em up[i], vient clôturer chaque niveau. Dans l'ensemble, c'est nerveux, bien pensé et extrêmement coloré. Les couleurs pètent et la direction artistique est de très bon goût.

Combattre un boss transforme le jeu en shoot'em up.

Pour qui ?

The Next Penelope offrira un très bon moment à tous les amateurs de jeux de course tels que F-Zero ou de la défunte série Micro Machines.

L'anecdote

Choix audacieux de la part du développeur, Arachné, personnage assez mineur de la mythologie grecque est présent dans The Next Penelope. Ici, l'araignée est un robot ayant crée une galaxie parfaitement ordonnée. Bien sûr, il vous incombera de foutre un boxon innommable chez elle avant d'en venir à une confrontation plus directe au cœur de sa toile.
Les Plus
  • Direction artistique colorée et originale
  • Bonne mise en scène
  • Multiplicité des types de courses
Les Moins
  • Difficulté très corsée