Syndicate

10 févr. 2012
Rédigé par
Prévu sur

Première immersion dans le multi

FPS dérivé du jeu culte sorti en 1993 auquel certain d’entre vous ont peut-être joué, Syndicate s'est présenté à nous récemment par l'intermédiaire de son mode multijoueur. Voici donc un premier aperçu de ce que sera ce mode particulièrement mis en avant par les développeurs du jeu. Il faut dire que Electronic Arts et Starbreeze ont l’air de miser gros sur le retour de cette célèbre licence. Impressions.

Mieux coopérer pour mieux exterminer.

La coopération à son paroxysme

Le mode multijoueur de Syndicate est assez particulier, puisque celui-ci est uniquement coopératif à quatre, un peu comme le jeu Brute Force, sorti en 2003 sur Xbox. Ici, pas d’affrontements entre joueurs donc, vous allez de mission en mission pour réduire à néant les autres "syndicates". Cette présentation donnait accès à quelques-unes de ces missions et une liaison multi-console avait été établie pour profiter au maximum du jeu. Electronic Arts a bien insisté sur le fait que la coopération est primordiale pour avancer dans Syndicate. Et c’était plutôt vrai. Quelques minutes suffisent pour constater que courir partout et tenter de scorer à tout prix au détriment de son équipe, n'est pas la bonne tactique. En effet, c'est le meilleur moyen de se retrouver K.O., et en attente de réanimation de la part de l’un de nos coéquipiers. Il en va de même pour les différents objectifs. Les ennemis sont légion, il faut donc bien coopérer pour progresser dans la mission. Rebelote avec les boss, plutôt difficiles. Si vous jouez au héros, vous tomberez vite sous leurs balles.

L'un hacke le robot, l'autre lui tire dessus, c'est simple !

Une coopération forcée ?

Ce premier contact avec Syndicate donne légèrement l’impression que, malgré l’idée formidable de la coopération, les développeurs ont volontairement forcé le niveau de difficulté. C'est le cas en particulier pour les boss, ce qui oblige donc les joueurs a réellement jouer ensemble. Lorsque la connexion se fait en local, cela ne pose pas vraiment de problème puisque la communication entre les joueurs est simplifiée. Mais sur le net, l’expérience risque bien de virer au cauchemar. Eh oui, qu’en sera-t-il lorsque vous jouerez avec quelqu’un que vous ne connaissez pas, qui n’a pas de micro et surtout qui se balade n'importe où sur la carte ? Car s’il n’y a pas la possibilité de jouer via internet avec d’autres joueurs à ces fameuses missions en coopération, le jeu perdra probablement de son intérêt. Voila un point qu’il reste à éclaircir une fois la version finale en main. Ce mode multi consiste surtout à imposer son syndicate dans le classement mondial en marquant un maximum de points lors des missions. D’où l’idée d’une coopération vraiment importante pour les férus de scoring.

Si tu restes tranquille, tout va bien se passer.

Les Anonymous du futur

Syndicate se démarque des autres FPS grâce à son système de "breach" qui vous permet de hacker les ennemis, les tourelles, mais aussi de remplir les objectifs et de tuer les boss. Vous pouvez faire ainsi une multitude de choses même si, en pratique, le réflexe de tuer les différents ennemis avec vos balles reste plus présent que celui d'essayer de les hacker. Ce qui ressort de cette première découverte de Syndicate, c’est le fait qu’il faille jouer un certain temps afin de profiter au maximum du hacking et d’en tirer bien plus avantage que lorsqu'il est simplement utilisé pour réanimer nos coéquipiers. Un bon passage par le mode solo semble donc indispensable pour être performant dans le mode multijoueur. Encore plus puisque les deux modes vous mettent face à des personnages contrôlés par l’ordinateur et non par un autre joueur. Au-delà de ça, les missions semblent proposer une bonne variété et collent plutôt bien à l’esprit du jeu où la technologie s’allie avec le capitalisme. Bureaux froids ou hangars énormes, à vous de choisir où imposer votre syndicate.

Après ce premier coup d’œil sur Syndicate, on peut donc affirmer que Starbreeze a beaucoup réfléchi pour créer un mode multijoueur qui tienne la route. En effet, ce n'était pas si simple de mettre en place un tel mode dans l'univers futuriste de Syndicate où les grandes firmes s'affrontent pour le contrôle du monde et dont vous êtes l'ange destructeur. Reste à savoir si ce multi saura exprimer tout son potentiel sur le net, notamment en présence de joueurs inconnus. Réponse à la sortie !