The Witcher 3 : les romans et jeux sont-ils indispensables ?

04 juil. 2015

Écrit par

Que vous soyez fan ou pas de RPG, c'est LE jeu du moment. Seulement, puisqu'il s'agit d'un troisième volet, et surtout d'une saga tirée de plusieurs romans, il m'a semblé important de faire un petit point pour ceux qui se posent la question : faut-il avoir joué aux deux premiers opus ou avoir lu les romans pour se lancer dans The Witcher 3 et comprendre un minimum le scénario ?

Avant de commencer, mettons plusieurs choses au point. Tout d’abord, ce qu’on appelle la saga du sorceleur ce sont deux recueils de nouvelles (Le Dernier vœu et L’Épée de la Providence) et cinq romans (Le Sang des Elfes, Le Temps du Mépris, Le Baptême du Feu, La Tour de l’Hirondelle et La Dame du Lac). Le 29 mai dernier un sixième roman (La saison des orages) est sorti dans nos contrées. L’histoire se déroule avant le Le Sang des Elfes. Ensuite, The Witcher premier du nom est la suite non officielle (à savoir non reconnu par l’auteur Andrzej Sapkowski) des romans. The Witcher 2 est sa suite directe. Et enfin The Witcher 3 est la suite et fin de l’histoire. Enfin, j’ai lu les romans, j’ai joué aux deux titres déjà sortis et autant le dire je suis un grand fan de cette saga.

Logo


Maintenant place à la fameuse question :

Faut-il avoir joué aux deux opus précédents ou avoir lu les romans ?

Les développeurs de CD Project Red affirment que ce n’est pas obligatoire. Et dans le fond, ils n’ont pas foncièrement tort. Mais on ne va pas se mentir, vous allez passer à côté de pas mal de choses. Pour revenir sur leur point de vue, oui, en jouant au jeu sans ne rien connaître des œuvres déjà sorties, vous pouvez comprendre l’histoire. Pour cela il vous faudra néanmoins vous farcir tous les livres et autres documents disséminés dans le titre. Et, bien sûr, il vous faudra passer plus d’une fois dans le menu du glossaire.

Personnellement, je ne suis pas d’accord avec eux. Les personnages, dans le jeu font trop de références à leur passé et à certains événements pour que le joueur saisisse la portée de ce que cela implique. Que ce soit du point de vue des protagonistes, dans la trame du jeu et au niveau géopolitique. De plus, The Witcher 3 fourmille de détails, d’anecdotes et de clins d’œil que le joueur ne peut saisir et comprendre (et ça peut en frustrer quelques-uns). Mais c’est surtout le fait que plusieurs personnes, dans mon entourage, viennent me voir pour avoir certaines précisions sur l’intrigue ou les personnages, qui me fait fortement penser qu’il y a un manque à combler.

Je préconise à tous ceux qui veulent découvrir cette extraordinaire saga, ou plus simplement jouer à The Witcher 3 en ayant les tenants et aboutissants des diverses intrigues, de lire les œuvres littéraires et d’enchaîner directement sur The Witcher 3. Avant de vous expliquer pourquoi, une petite précision s’impose. Il est important de commencer par les deux recueils de nouvelles puis de lire les cinq romans (les éditeurs papiers les ont d’ailleurs inclus comme des romans dans la nomenclature de la saga, si bien que vous trouverez sûrement sept romans numérotés chez votre libraire).

Pourquoi ne pas jouer à The Witcher et The Witcher 2 ? C’est assez simple : les deux premiers jeux ne reprennent pas la trame principale des romans. Dans The Witcher, vous apprenez que Géralt (le personnage principal) est amnésique. Le titre tourne autour d’événements qui n’ont rien en commun avec l’histoire de l’œuvre papier. Géralt va surtout chercher à retrouver la mémoire et comprendre ce qu’il lui est arrivé. The Witcher 2 est sa suite directe. Sa trame principale est, elle aussi, assez éloignée de celle des romans. Alors certes, durant le jeu quelques points sont abordés, mais c’est plus pour faire le lien et mettre en branle la trame de The Witcher 3. Au final, les deux premiers opus racontent une histoire qui a pour finalité la mise en place d’une géopolitique particulière dans l’univers du sorceleur. L’histoire de Géralt, même si elle existe, est mise de côté. The Witcher 3 reprend très clairement la trame principale de la saga littéraire du sorceleur. Et pour ceux qui aiment avoir le plus d’infos, les personnages que vous rencontrez dans le jeu prennent un malin plaisir à vous remémorer les événements les plus marquants du scénario des deux premiers. De plus, The Witcher 3 vous propose de simuler les choix que vous auriez eus à prendre dans ces derniers. Lors de cette phase, un personnage vous résume de manière plus que satisfaisante ce qui c’est alors passé.


Les différents romans sont disponibles aux Éditions Milady.