Supreme Commander prend les devants

28 oct. 2006

Écrit par

Total Annihilation. Voila encore le jeu qui, à l'heure des WarCraft II et autres Command & Conquer, a réussit à nous faire comprendre que "stratégie en temps réel" ne signifiait pas uniquement avoir une supériorité numérique pour écraser son adversaire. Son géniteur Chris Taylor, après une incursion mitigée dans le domaine des hack & slash revient à la charge avec Supreme Commander.




Largement remarqué au dernier E3, ce STR vous place aux commandes d'une des trois races tentant de mettre fin à une guerre qui dure depuis près d'un millénaire. Le but est d'obtenir le titre de "Commandeur Suprême". Précisons qu'il s'agit de science-fiction puisque l'action se situe au 37ème siècle après JC. Les trois campagnes en solitaire promettent d'être très scénarisées et les trois factions complètement différentes. Rappelez-vous des CORE et des ARM de Total Annihilation.

La guerre prend un coté épique puisqu'elle se déroule maintenant à une échelle planétaire, produisant de larges champs de bataille sur terre, sur mer ou dans les airs. Votre vision du terrain est favorisée par une puissance de zoom monstrueuse. Par ailleurs, l'équipe de Gas Powered Games nous promet une "interface intuitive et personnalisable" au service du gameplay et un système de raccourcis claviers à faire frémir les fous de Battle.net.

Le mode multijoueur remplira honnêtement sa part du contrat en proposant à 8 joueurs de s'annihiler à l'aide de bombes nucléaires via internet, voir même par équipes. Et, cerise sur le gâteau, un éditeur de cartes sera disponible avec le jeu et de nombreux téléchargements accessibles par la suite. Espérons que Chris Taylor nous laissera moultes unités à télécharger comme c'était le cas pour Total Annihilation.