Sly Cooper : Voleurs à Travers le Temps

20 mai 2013
Testé par sur
Disponible sur
4

Tout en finesse

Sly Cooper : Voleurs à travers le Temps réussit à garder les éléments qui faisaient le sel de la série originale tout en l'adaptant aux standards actuels. Les niveaux sont plus grands et les challenges plus nombreux. Les amateurs de plate-forme apprécieront.

Sorte d'arsène lupin à poil long, Sly Cooper est connu pour être le héros d'une série de trois épisodes sur PlayStation 2. Le studio original étant passé sur Infamous (et maintenant Second Son), il fallait bien que quelqu'un d'autre se mobilise pour offrir de nouvelles aventures au voleur de haute voltige. C'est maintenant aux commandes de votre portable que vous pourrez effectuer vos incroyables casses.

L'histoire

Sly Cooper descend d'une longue lignée de voleur au nom éponyme. Après trois épisodes haletants, notre raton laveur a finit par raccrocher les gants… ou plutôt par faire tomber le masque. En effet, à la fin du troisième épisode, il se met à feindre l'amnésie et coule des jours heureux auprès de sa douce, Camélita Fox. Mais l'appât du gain se fait à nouveau ressentir et notre héros replonge dans un vulgaire braquage. Très vite, les problèmes s'enchaînent, notamment par la disparition de la petite amie de Bentley, complice de Sly. Plus inquiétant peut être : les pages du journal familial de la famille Cooper disparaissent une à une. Un petit malin s'amuse à effacer la lignée de notre héros. Les amateurs de Delorean connaissent la suite : Sly va remonter dans le temps pour éviter le fameux "paradoxe du grand-père". Tout un programme.

Des boss incendiaires toujours au rendez-vous

Le principe

Rien n'a vraiment changé depuis Sly 3. Vous incarnez une équipe de voleurs, guidée par le raton laveur lui-même, dont le but est de se faufiler à travers de larges cartes. Ces cartes disposent chacune de sous objectifs ou "missions" ne pouvant être résolues que par l'un des membres spécifiques. Sly s'occupe de l’infiltration à proprement parler et se spécialise dans les numéros de haute-voltige. Bentley, la tortue à lunettes, utilise plein de gadgets et peut pirater les systèmes de sécurité. Dernier et pas des moindres, Murray l'hippopotame est le poids lourd du groupe et s'occupe de la castagne. Le concept est simple et marche très bien. Servi par une esthétique cartoon, le jeu se paye le luxe d'offrir des environnements plus grand et plus variés que ces prédécesseurs. Chaque zone de jeu offre une époque historique complètement différente et toujours loufoque.

Les mini-jeux se comptent par dizaines

Pour qui ?

Sly Raccon se situe dans le prolongement des séries de plate-forme qui ont fait les grandes heures de la PlayStation 1 & 2 comme Jak & Dexter, Spyro & co. Les jeunes joueurs seront les plus à même d'apprécier les graphismes colorés et la multiplicité des situations offertes. Fait assez rare, le jeu est long et possède un contenu assez incroyable. Les adultes, eux, resteront un peu sur leur faim.

Les environnements sont de toute beauté

L'anecdote

Fait assez hilarant offert par le "cross-buy" (avoir une copie PlayStation Vita vous donne une version PlayStation 3 digitalisée) : vous pouvez utiliser votre Vita comme lunettes à rayons x durant vos parties sur PS3 pour détecter les objets secrets présents dans chaque niveau.
Les Plus
  • Esthétique mignonne
  • Les zones, très grandes
  • Plein de choses à faire
  • Fidèle à la série
  • Des fonctionnalités Vita sympathiques
Les Moins
  • Un peu simple
  • Quelques problèmes de collision