Pokémon Donjon Mystère sent le réchauffé sur DS

20 août 2008
Testé par sur
Disponible sur
2
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur ChunSoft
  • Sortie initiale 4 juillet 2008
  • Genre Rôle

Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs de l'Ombre et Explorateurs du Temps suivent les tendances du marché. Autant le dire tout de suite, les réfractaires aux Donjons/RPG ou à l’univers atypique des Pokémons ne vont pas se tourner vers ces jeux. Ces deux titres accusent des graphismes vieillots, des musiques rébarbatives et un gameplay déroutant pour les néophytes. Mais malgré cela, Pokémon Donjon Mystère propose un challenge de taille pour qui souhaite le relever. Les fans de la première heure parcourent sûrement déjà les nombreux donjons labyrinthiques afin d’obtenir la meilleure équipe possible. Sans être les meilleurs jeux du genre ces Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs de l'Ombre et Explorateurs du Temps offrent une assez bonne alternative au genre. A essayer.

La série des Pokémon Donjon Mystère s’étoffe cette année avec deux nouvelles recrues. Après les versions Bleue et Rouge, voici les Explorateurs de l'Ombre et Explorateurs du Temps. Depuis quelques mois les donjons/RPG se multiplient sur la console portable de Nintendo, l’éditeur a donc décidé de suivre la tendance en pressant sa juteuse licence jusqu’à la moelle. Les Pokémons repartent en mission mais est ce pour le meilleur ou le pire du jeu vidéo ?

Le scénario est parfois ponctué de belles animations dans des décors chatoyants.

Dans la peau d’un Pokémon

Les Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs de l'Ombre et Explorateurs du Temps commencent par un questionnaire. Il détermine dans la peau de quel Pokémon vous allez évoluer. D’après vos réponses, le jeu détermine la race du Pokémon parmi seize différentes. S’ensuit le choix de votre partenaire destiné à vous aider tout au long de votre aventure. Après cet aparté, l’histoire commence enfin. Tout comme dans les anciennes versions de cette série, vous êtes un humain qui se retrouve transformé en Pokémon sans savoir pourquoi. De plus, vous êtes amnésique et échoué sur une plage inconnue. Heureusement, vous êtes découvert par un Pokémon, celui là même qui devient votre partenaire dans la guilde de Grodoudou. Vous intégrez alors la guide dans l’espoir de découvrir ce qu’il vous est arrivé et pour déterminer si votre histoire a un quelconque lien avec les événements étranges qui se déroulent depuis peu sur l’île. Des Pokémons violents investissent la région et le temps ne se déroule pas de la même façon partout. La cause : une personne aux mauvaises intentions s’acharne à voler les rouages du temps. Vous avez donc la tâche d’identifier le coupable. Mais avant cela, d’autres épreuves vous attendent.

Vous voici à l'entrée de la guilde de Grodoudou, votre boss pour une bonne partie du jeu.

Deux jeux, un scénario... peu de possibilité

Le scénario est assez bateau mais au moins, il y en a un et pour un donjon/RPG ce n'est déjà pas si mal. Exit le scénario de Etrian Odyssey logeant sur un post-it. Peu importe la version du jeu que vous avez, le scénario ne change pas d’un iota. Il se déroule par chapitres, chapitres durant lesquels vous devez accomplir des missions (aider un Pokémon perdu, ramener un Pokémon recherché...). Elles sont classées par difficulté. Les seules différences entre les deux versions sont que chacune d’entres elles ont des Pokémons et des items spécifiques. Comme dans bien d’autres titres du même genre, votre personnage découvre la seule est unique ville de ces Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs de l'Ombre et Explorateurs du Temps. Vous trouvez tout à disposition entre les magasins d’items, d’expertise d’objets rares, la banque, la réserve d’objet, le dojo pour l’entraînement, la garde des œufs et enfin le stand vous permettant de lier des capacités. Mais la plupart du temps, vous et votre équipe parcourez les donjons, tous générés aléatoirement. Et c’est dans les donjons qu’une des particularités du jeu surprend d’emblée. S’il est possible de croire que les combats sont en temps réel, il n’en est rien : le gameplay en entier se déroule au tour par tour une fois entré dans un donjon.

Ce sont les premiers boss que vous affrontez dans le jeu, ils ne posent pas vraiment de problèmes.

Un faux Hack’n Slash

Dans ces nouveaux Pokémon Donjon Mystère, une fois entré dans un donjon, chaque action coûte un tour. Les tours se déroulent toujours de la même façon : le tour du héros, celui de son partenaire, le tour du ou des coéquipiers si vous en avez puis celui des ennemis. Dés que votre héros se déplace d’une case, il utilise un tour. En vous suivant, votre partenaire fait de même, idem pour vos coéquipiers et aussi pour les ennemis. Même si vous ne voyez pas ces derniers à l’écran à leur tour, ils se déplacent ou effectuent une autre action. Dés qu’un adversaire se place près de vous, il ne sert à rien de bourriner sur le bouton comme dans un Hack’n Slash. Vous lancez une attaque ou une capacité, puis c’est au tour de vos compagnons et enfin aux ennemis. Cette mécanique de jeu est étrange lors des premières parties (sauf pour les habitués des volets précédents) et assez frustrante. Mais au fil des donjons, le potentiel du gameplay et des stratégies applicables prend place et il en ressort une grande satisfaction après un joli coup ou à la fin d’un donjon particulièrement retord. Car même s’il est question de la licence Pokémon, ces deux Pokémon Donjon Mystère sont des jeux parfois très difficiles et donjon/RPG oblige il faudra passer par de longues phases de levelling.

Une petite visite en ville est primordiale pour faire ses emplettes.

Tabassez les tous !

La durée de vie de ces Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs de l'Ombre et Explorateurs du Temps est d’ailleurs impressionnante à la vue du nombre de missions réalisables, du nombre de donjons - 30 avant la fin du jeu - et surtout du nombre de Pokémon à recruter. Car il est possible qu’un Pokémon vaincu vous demande de rejoindre votre équipe. Et dans les jeux (hormis les 5 Pokémons spécifiques aux deux versions), vous pouvez récupérer tous les Pokémons existant, soit 491 spécimens. De plus, une fois le jeu fini, une nouvelle aventure s’offre à vous avec 23 donjons supplémentaires (portant leur nombre à 53) ainsi que de nouvelles missions. Le jeu présente une durée de vie bluffante. Ce qui n’est pas le cas des graphismes et de la musique. Ces Pokémon Donjon Mystère vous offrent de musiques peu variées et qui énervent à la longue. Quant aux graphismes, les fans de la Super Nintendo vont être aux anges car ils sont au niveau de la console 16 bits du développeur nippon. Les graphismes restent mignons et colorés mais la DS est capable de faire bien mieux et il est dommage de constater qu’aucun effort n’a été fait de ce coté.
Les Plus
  • La durée de vie
  • La possibilité de capturer tous les Pokémons
  • L’univers respecté tout en introduisant une dose d’humour bienvenue
Les Moins
  • Les graphismes vieillots
  • Les musiques soûlantes
  • Le genre fait que le jeu est répétitif