Ghostrunner

07 nov. 2020

Fait la course en tête

Testé par sur
Aussi disponible sur
4

Les développeurs l'ont avoué eux-mêmes, inutile de tenter de rivaliser avec les plus gros studios de développement, autant faire un jeu avec des bases simples et adaptées à ce qu'ils veulent faire. Ghostrunner est l'illustration de cette philosophie qui veut développer un gameplay rudimentaire mais profond convenant à tous les joueurs. C'est donc sans se précipiter que One More Level nous livre son premier jeu... et quel jeu !

L'histoire

Vous êtes un Ghostrunner, vous êtes même le dernier. Un robot humanoïde programmé pour protéger les humains qui vivent désormais dans une immense tour érigée par l'Architecte et Mara. L'Architecte a besoin de vous pour débarrasser le dernier bastion de l'humanité de Mara, son tyran. L'Architecte est d'ailleurs mort mais a pu tout de même transférer sa conscience sur des serveurs avant de mourir. C'est lui qui vous guide à travers la tour et qui vous révèle peu à peu les plans maléfiques de l'infâme Mara. Évidemment tout n'est pas aussi simple que cela en a l'air et ceux qui connaissent BioShock se sentiront sûrement de nouveau manipulé... L'histoire n'est évidemment pas le point fort de Ghostrunner mais vous permet de découvrir peu à peu un monde cyberpunk cohérent et bourré de références à la culture science-fiction. En arrivant au bout du jeu, vous avez évidemment envie d'en savoir davantage sur cet univers créé par One More Level.

Courir sur un mur et balancer des shuriken, un kif !

Le principe

Être Ghostrunner, ce n'est pas seulement avoir une épée super cool entre les mains, c'est aussi avoir des aptitudes physiques hors normes : ralentir le temps, glisser au sol, utiliser au grappin, tuer tout le monde en un coup et surtout courir sur les murs. La particularité de Ghostrunner est que vous pouvez courir sur littéralement tous les murs ! Les développeurs ont prévu des chemins dans leur niveaux mais gardez bien à l'esprit que s'il y a un mur ou même un cylindre, vous pouvez courir dessus. À l'instar de Dishonored, vous pouvez passer n'importe où, la seule contrainte est votre imagination et votre habileté au clavier ou à la manette. Dans une période du jeu vidéo très dirigiste et un peu insipide, les développeurs ont pris le parti de laisser le joueur choisir sans créer un monde ouvert qui de plus en plus souvent crée un faux sentiment de liberté. En plus d'une liberté, Ghostrunner offre un réel challenge puisqu'il s'agit de trouver le chemin le plus rapide pour boucler le niveau.

Ghostrunner vous demande donc beaucoup de résilience puisqu'un coup vous fait recommencer au point de contrôle précédent. Le jeu alterne savamment entre les phases de plateforme nerveuse et les combats contre des ennemis. Pour débloquer des nouvelles capacités, il vous faut passer par le Cybervoid, une simulation de l'Architecte qui vous apprend à maîtriser les bases du jeu. La difficulté est vraiment bien calibrée, le seul obstacle à votre progression est la piètre qualité de vos réflexes. Le jeu est exigeant mais aide le joueur grâce à des points de contrôle réguliers et bien placés dans la progression des niveaux. Vous mettrez entre 5 et 8 heures pour venir à bout du jeu une première fois. Atteindre la perfection vous demandera davantage d'investissement, d'autant plus si vous cherchez à récupérer tous les objets à collectionner.

Les vrais savent...

Pour qui ?

La beauté de Ghostrunner est qu'il s'adresse à un très large public. Si vous êtes fan des univers cyberpunk et futuristes, que vous aimez Blade Runner ou encore Akira, vous ne serez pas déçu de ce qui vous attend. Si vous aimez la plateforme et chercher des objets dans les recoins des niveaux, ce jeu vous plaira. Et si vous aimez le speedrun, alors là, vous ne pouvez pas passer à côté de cette pépite qui vous fait vous creuser la tête pour savoir quel est le meilleur chemin à prendre. Si en revanche, vous préférez regarder des joueurs faire un speedrun de Ghostrunner, vous n'allez pas regretter, car la communauté s'est mise sur le jeu à peine sorti et les vidéos sont incroyables. Quoi de mieux pour apprécier les speedrun que de faire le jeu d'abord.

Ça va trancher chérie !

L'anecdote

Le principe de Ghostrunner reposant sur le fait qu'un coup tue les ennemis et que c'est la même chose pour vous, vous vous doutez bien j'ai recommencé plusieurs phases un bon nombre de fois. Et à chaque fois que je suis mort, c'était entièrement de ma faute. Le jeu est parfaitement développé, tout est fluide, les mouvements de votre personnage sont précis. Tous les niveaux sont pensés, aucun élément du décor n'est laissé au hasard et vous devez élaborer des stratégies rapidement pour vous défaire de vos ennemis. Votre personnage ne glisse pas et tombe lorsque vous êtes au bord d'une plateforme, si vous perdez, c'est votre faute alors recommencez !
Les Plus
  • Le level design dingue
  • Magnifique visuellement
  • Courir sur TOUS les murs du jeu
  • La musique incroyable
  • Les possibilités en speedrun
  • Un gameplay exigeant et accessible
Les Moins
  • Peut-être un peu court
Résultat

Ghostrunner est un indispensable de cette fin d'année. Il est magnifique, les musiques sont incroyables et quelle jouabilité ! Cette dernière est parfaite et mettra vos réflexes à rude épreuve. Elle vous permet aussi d'imaginer les chemins que vous voulez emprunter. Quelle que soit la raison, vous devez jouer à Ghostrunner ne serait-ce que pour son level design et les idées des développeurs. L'habillage est en plus un vrai régal pour les yeux. Courez l'acheter !