BroForce

07 déc. 2015
Testé par sur
Disponible sur
4

Sacrée explosion en chaîne de pixels

BroForce est indéniablement un must-have. Avec une maniabilité parfaite, une difficulté bien dosée et du fun à tire larigot, le jeu de Free Lives prouve que l'industrie des jeux indépendants n'est pas morte, qu'elle est capable de tout défoncer sur son passage et qu'elle n'est pas obligée de faire un jeu pseudo-philosophique empreint de poésie écrite par un élève de 1ère L pour être excellent.

Bruce Willis, Arnold Schwarzenegger, Jean-Claude Van Damme ou encore Sylverster Stallone, ils ont tous bercé notre enfance à coup de tatanes et d'explosion dans tous les sens. Des badass qui ont influencé tout le cinéma d'action d'aujourd'hui. Retrouver les personnages qu'ils ont incarné dans un jeu est le fantasme qu'ont réalisé Free Lives, les développeurs de BroForce.

L'histoire

Des saletés de terroristes retiennent vos Bros en otage, il faut donc les libérer avant de s'envoler triomphant en hélicoptère vers votre prochaine mission tout en faisant tout exploser derrière vous. À l'instar des films décérébrés des années 80 et 90 auquel il rend hommage, BroForce offre un semblant d'histoire pour vous donner une raison de tout faire péter et surtout de dézinguer du terroriste à tour de bras. Pour se faire, vous avez le choix entre un bon paquet de personnages parmi lesquels vous retrouvez Rambro, Bro Hard, Brobocop ou encore Bro In Black.

Les raisons données par le colonel sont un peu étranges...

Le principe

BroForce vous fait parcourir différents niveaux à la fin desquels vous devez parvenir tout en libérant vos Bros, les libérer vous offre une vie supplémentaire et vous permet d'utiliser un autre Bro en cas de mort inopportune. Les niveaux sont fait d'environnements entièrement destructibles qui vous permettent un grand nombre d'approches. À vous donc d'utiliser à bon escient les armes de vos Bros. Le problème est que vous ne choisissez pas vraiment votre Bro. C'est au petit bonheur la chance, cette dernière n'est pas toujours au rendez-vous, surtout si vous tombez sur McBrover, l'équivalent de notre très cher McGyver. Ce Bro lance des grenades à une portée très limitée ce qui peut être un peu frustrant mais aussi très drôle. D'un autre côté, Bro In Black (J dans Men In Black) dispose d'une arme fantastique, vous savez, le petit pistolet qui fait des trous énormes, qui fait des ravages dans les niveaux. Un vrai plaisir. Le gameplay est très dynamique quoiqu'un peu moins fun en solo. Le jeu va très vite et il faut être réactif et très attentif pour parvenir à la fin d'un niveau. La 2D offre un côté rétro qui colle parfaitement à l'esprit de BroForce.

Jouer Bro In Black est vraiment jouissif !

Le multi

Si BroForce trouve ses limites au fun en solo, il devient excellent à plusieurs. Le joyeux bazar que vous mettez en solo peut être multiplié par quatre pour encore plus de fun. Bien sûr cela engendre plus de risques et les actions de vos compères sont susceptibles de vous coûter la vie. Il y a également plus d’ennemis à tuer. Comme pour le mode solo, les personnages sont aléatoirement répartis entre les joueurs et comme pour le mode solo, personne ne veut tomber sur McBrover. Ce mode multi donne toute son essence à BroForce en le rendant plus bourrin et plus dynamique qu'en solo.

La présentation des Bro est toujours très... américanisée.

Pour qui ?

Ce qui est fantastique avec BroForce, c'est qu'il s'adresse à tout le monde. Tout le monde y trouvera son compte. Les casual gamers aimeront son côté facile d'accès et partie très rapide, ainsi que le côté super fun du jeu. Les fans de nanars seront conquis par les différentes références aux films d'actions des années 80 et 90 et par les différents Bros. Enfin les hardcore gamers trouveront leur compte dans le scoring et l'exigence de BroForce à travers les différents niveaux qu'il propose. Augmentant peu à peu le challenge pour des joueurs non férus du genre et offrant un véritable défi aux joueurs expérimentés en quête de scores faramineux.

À l'assaut !

L'anecdote

BroForce a réussi à rendre hommage aux films des années 80 et 90 sans paraître ridicule. Sa seule prétention, et sûrement certitude, est de faire en sorte que les joueurs s'amusent. Les développeurs sont parvenus à capter l'essence des personnages qu'ils parodient. Il s'agit vraiment d'hommage à tous ces personnages qui ont fait l'enfance de beaucoup de joueurs. En un simple coup d’œil, vous reconnaissez John McLane, Terminator ou encore Ash. Un plaisir coupable qui donne envie de revoir ces films du temps où les nanars avaient un certain charme ou un charme certain.
Les Plus
  • Le nombre de personnages disponibles
  • Les personnages disponibles
  • McBrover, quand on ne l'a pas
  • Les niveaux destructibles
  • Super fun à plusieurs
  • La maniabilité
  • Un jeu pour tous
Les Moins
  • Moins fun tout seul
  • Quelques ralentissements