Spider : Rite of the Shrouded Moon

21 oct. 2015
Testé par sur
Disponible sur
2

L'araignée estropiée

Spider : Rite of the Shrouded Moon compte de bonnes idées surtout d'un point de vue du level-design, mais il est difficile de trouver de l'intérêt pour un titre dans lequel vous incarnez un personnage auquel vous ne vous identifiez pas, sauf pour les plus tordus d'entre-vous. Le jeu est également dépourvu d'éléments scénaristiques ce qui ne facilite pas votre l'intérêt. Dommage car avec un peu plus d'idées et de moyens, le résultat aurait pu clairement valoir le détour.

Sur terre, il y a trois catégories de personnes : celles qui ont une peur bleue des araignées, qui hurlent ou se tétanisent à la vue du monstre aux huit pattes velues, celles qui n'en n'ont strictement rien à faire et qui les écrasent allègrement et enfin, celles qui en incarnent une dans Spider : Rite of the Shrouded Moon un jeu de plateforme indépendant. Alors, est-ce une bonne idée de rejoindre cette dernière catégorie ?

L'histoire

Spider : Rite of the Shrouded Moon vous met dans la peau d'une araignée qui parcours un manoir où se cachent des secrets de famille. Le maigre scénario peine à maintenir l'intérêt du joueur pour ce petit jeu indépendant. Vous êtes jeté dans l'aventure d'un coup d'un seul sans réelles explications. Vous ne savez pas trop quoi faire, ni pourquoi vous le faites... Bref, les premières minutes sont un peu déroutantes.

Plus vous avancez dans le jeu, plus vous débloquez des parties du domaine à explorer.

Le principe

Vous incarnez donc une araignée et parcourez des tableaux qui correspondent à des lieux du manoir et de son domaine. Pour compléter le tout, il vous faut manger les insectes qui s'y trouvent. Il en existe de plusieurs sortes, pour certains, il vous faut tisser une toile afin de les y attraper. Vous avez évidemment un nombre limité de toiles, à vous donc de faire attention à la stratégie adoptée car si Spider : Rite of the Shrouded Moon n'accroche pas par son non-scénario, il pourrait bien vous accrocher grâce à son level-design.

S'il n'a rien de transcendant ni de très original dans l'absolu, vous vous creuserez la tête pour terminer au mieux les tableaux. Vous récupérez des toiles lorsque vous avalez certains insectes, donc pas de panique pour les tisseurs fous. Pour d'autres espèces, il faudra leur bondir dessus. Bref, gare à ne pas gâcher vos précieuses toiles, elles vous sont très utiles. La maniabilité est un peu déroutante au début puisque vous pouvez accéder aussi bien aux murs qu'au plafond et bien sûr au sol. L'animation, quant à elle, est plutôt pauvre. Elle ne fait pas rêver le joueur qui traverse des décors certes variés mais qui ne font jamais briller les yeux malheureusement.

Tisser une toile peut s'avérer très drôle.

Pour qui ?

Spider : Rite of the Shrouded Moon contient une partie scoring qui pourrait intéresser les adeptes de la chose. Seulement voilà, faire des points et bondir un peu partout, cela risque de ne pas plaire à tout le monde. Le jeu s'adresse surtout à ceux dont les éléments scénaristiques ne sont pas importants et qui ne sont pas non plus à cheval sur la qualité graphique d'un jeu. Cela réduit donc le nombre de joueurs.

En direct de Météo France.

L'anecdote

Spider : Rite of the Shrouded Moon dispose d'une particularité plutôt intéressante. Le jeu vous permet de vous localiser et donc de récupérer la météo de l'endroit où vous vous trouver. Une idée très sympathique, même si les développeurs n'ont pas pensé aux Bretons qui se retrouveront sans doute toujours avec le même temps pluvieux... (NDRC : c'est quoi ces clichés ?).
Les Plus
  • Un level-design plutôt convaincant
  • L'option de localisation de la météo
Les Moins
  • L'absence de scénario
  • Pas d'attachement à la petite araignée
  • Une bande-son pas vraiment marquante
  • Des animations bien trop simples