Resident Evil HD Remaster

09 févr. 2015
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Capcom
  • Développeur Capcom
  • Sortie initiale 20 janvier 2015
  • Genres Action, Aventure, Survival

Légendaire mais flemmard

Resident Evil a vieilli, certes. Ce remake de remake montre la propension de Capcom à la réédition à outrance, ce n'est pas nouveau. Si la refonte des déplacements est bienvenue, c'est moins réussi en ce qui concerne l'habillage graphique, qui conserve néanmoins la justesse de la version GameCube. Mais donner enfin accès à un titre qui n'était jusqu'alors une exclusivité, voilà le point fort de la politique de l'éditeur japonais. Allez Capcom, pour cette fois nous vous pardonnons. Pensez tout de même aux autres épisodes sortis sur le cube violet (!).

Capcom n'oublie jamais de faire plaisir à ses fans en ce qui concerne les remake HD. Après Resident Evil 4 HD et Resident Evil : Code : Veronica X HD, voici Resident Evil HD Remaster. Les qualités du titre ne sont plus à prouver, mais les joueurs attendaient un peaufinage de qualité. Malheureusement, certains se sont visiblement reposer sur leurs lauriers...

L'histoire

Un petit topo pour les rares néophytes de la saga Resident Evil. Vous incarnez Chris et/ou Jill Redfield envoyé par le S.T.A.R. pour enquêter sur le problème rencontré à Racoon City. Des meurtres étranges sont signalés dans la ville. Poursuivi par des chiens mutants l'équipe se réfugie dans un manoir lugubre dans lequel le mystère de l'épidémie semble prendre sa source...

De ce pitch classique les développeurs du jeu de l'époque avaient su distiller les ingrédients du genre survival horror par une réalisation s'appuyant sur des caméras fixes. Le but : jouer sur le dévoilement des zombies cachés derrière les portes, et de rendre imprévisible leurs mouvements dans les pièces d'à côté. En aucun cas ce remake modifie les préceptes de son matériau de base, c'est un bon point.

Les décors fixes sont un peu flous.

Le principe

Le gameplay est à l'origine d'une rigidité exemplaire. Mais les développeurs en charge de la ressortie du jeu ont pensé aux néophytes qui ne goûtent pas aux plaisirs des déplacements hachés. Vous avez donc le choix entre le gameplay moderne ou classique qui change les déplacements. La difficulté elle n'a pas bougé et même en mode facile, le titre montre des piques de difficultés. Les munitions sont limitées, les objets de santé également. Le titre conserve donc sa superbe même si le lifting HD n'est pas exemplaire.

En effet, les modèles des personnages en 3D sont propres avec la possibilité de passer aux skins actuel de Chris et Jill. Mais les décors 2D n'apprécient guère l'upscaling et les textures sont floutées, étirées en 16/9. Le remake ne réussit pas entièrement le pari du HD, finalement vous serez obligé de repasser le jeu en 4/3 pour conserver le ratio initial de l'image pour afficher l'ensemble des décors à l'écran. Certaines personnes ont également rencontrées des problèmes de framerate malgré la bonne qualité de leur configuration. De notre côté, nous avons pu profiter du 1080p et des 60 images/secondes constantes (non présent sur les versions consoles), même si l'expérience est un peu décevante pour les raisons expliquées précédemment.

Il toujours aussi difficile de se débarrasser d'un mort-vivant.

Pour qui ?

Les fans de la saga achèteront leur titre préféré quoi qu'il en soit. Pour ceux qui souhaitent découvrir ce chef d’œuvre de 1996, plus besoin d'acheter une GameCube (environ 30€ d'occasion), la version GameCube du titre (environ 30€ également) et un câble compatible avec votre téléviseur LCD ou Led. Ou encore pas besoin de redémarrer votre Wii et d'acheter Resident Evil Archives, la version portée sur la machine. Pour 20€, vous accédez au Graal du survival horror, agrémenté de succès qui vous demanderont de finir le jeu le plus rapidement possible. Et vu la difficulté cela est à réserver aux plus motivés. Nous n'en doutons pas, certains d'entre vous le sont parfaitement.

Aaah les chiens de Resident Evil : l'horreur !

L'anecdote

Cela faisait un bon moment que je n'avait pas remis les mains sur un survival horror des années 1990-2000 et le moins que je puisse dire c'est que j'ai en ouverte des portes ! Si Resident Evil : Code : Veronica X n'a aucun secret pour moi, je ne me souvenais plus du tout du déroulement des énigmes de celui-ci. J'avoue, j'ai un peu pesté...
Les Plus
  • Toujours aussi beau en 1080p
  • 20 euros pour ce chef d’œuvre
  • Les succès en concordance avec les défis du jeu
  • Les déplacements modernes
Les Moins
  • Texture 2D flous, et ratio d'origine (4/3) toujours en vigueur
  • Des problèmes de framerate pour certains
  • Une certaine flemme dans le remake