Sunset Overdrive

18 déc. 2014
Testé par sur
Disponible sur
4

Le TPS déjanté

Sunset Overdrive est un jeu haut en couleur qui se montre à la fois totalement barré, par le gameplay, la musique ou les armes, mais qui souffre aussi de certaines limites, telles que des missions répétitives, en solo comme en multi. Il reste néanmoins une sorte d'Ovni pour les amateurs de jeux de tirs souvent trop regardant sur le réalisme au détriment d'autres facettes du jeu. Sunset Overdrive est donc un titre plaisant et amusant. Mais attention, son manque de variété pourrait vite vous lasser.

Si vous êtes lassé des jeux de tirs réalistes et que courir vous ennuie,Sunset Overdrive est un titre qu'il vous faut. Insomniac Games dévoile son dernier projet haut en couleur et exclusif à la Xbox One. Le verdict promet d'être peu conventionnel.

L'histoire

Sunset Overdrive prend place dans la douce ville de Sunset, où notre héros travaille comme agent d'entretien. Alors que la société FizzCo organise une énorme fête pour son nouveau soda énergisant, les évènements dérapent et les personnes ayant gouté à la boisson se retrouvent transformées en affreux mutants de sang et de soda. Vous fuyez alors et vous vous cachez pendant un long moment chez vous. Les provisions venant à manquer, vous êtes obligé de partir dans la ville désertée à la recherche de nourriture et, accessoirement, de quoi vous défendre. C'est là que vous croisez le chemin d'un groupe de survivants loufoques, prêt à vous filer un coup de main, en échange de stock de la boisson redoutée. Ce scénario est juste un prétexte pour la mise en place du jeu mais il introduit l'originalité du titre à savoir l'univers coloré et l'humour particulier. Et la création de votre personnage ne va pas arranger les choses : dans Sunset Overdrive, faire une grosse baraque avec des couettes roses, un slip et des chaussures de dockers, c'est possible !

En assemblant ces éléments, vous obtiendrez une arme efficace.

Le principe

Sunset Overdrive n'est pas seulement un jeu de tir à la troisième personne. Il vous propose un gameplay nerveux entre Jet Set Radio pour la glisse et Total Overdose pour le délire. La structure même de la ville de Sunset vous oblige à grinder le plus possible sur le bord des murs ou sur les rails, mais aussi à sauter partout en vous appuyant sur les éléments rebondissants. Le tout additionné donne une sensation extraordinaire de liberté mais aussi de grand n'importe quoi. Et les armes ne vont pas améliorer le tableau. Associez par exemple un ours en peluche à un extincteur et de la dynamite et vous obtenez un... "bazourska". Les armes sont toutes très loufoques et apportent de nouvelles possibilités au combat. Pour booster tout ça, Insomniac games a aussi ajouté des Rushs qui améliorent les capacités de vos armes ou ajoutent un nouvel effet. Les possibilités sont variées et vous pouvez ainsi personnaliser vos armes en fonction de votre façon de jouer.

Certaines séquences sont parfois brouillonnes.

Le multi

Sans surprise, Sunset Overdrive dispose d'un mode multi que vous pouvez rejoindre à partir de bornes dans la cité. Il est cependant uniquement coopératif et vous pourrez comparer vos scores en fin de partie. Le plus souvent vous allez affronter des vagues d'ennemis en défendant une zone particulière. Quelques éléments peuvent cependant s'ajouter : défendre des zones successives ou défendre une zone avec la livraison de colis par exemple. Vous enchainez une succession de parties courtes et rapides qui rappelleront aussi les différents défis du solo, jusqu'à arriver à une partie de Tower defense sur la base. Le principal problème de ce mode vient du fait qu'à huit joueurs, c'est assez vite le bordel. Entre les tirs classiques, les jets de bazourska, les fontaines à poison et les mutants qui explosent dans un jet de boisson, l'aperçu d'écran ressemble plus à une œuvre d'art abstrait qu'à un jeu de tir. Cependant, la succession de missions à plusieurs possède quelque chose de fun, rarement égalé dans d'autres jeux.

Pour qui ?

Autant le dire, Sunset Overdrive est un jeu d'action peu classique que nous aimerions avoir plus souvent. Le mode de déplacement pourtant difficile dans les premières minutes devient vite un réflexe et le jeu passe alors maître de l'addiction vidéo ludique. Fun et abordable, seul le manque de réalisme et le côté répétitif paraissent être des freins à l'achat de ce titre.

Heureusement, les missions sont vraiment loufoques.

L'anecdote

Si Sunset Overdrive est un jeu léger qui ne se prend jamais au sérieux, il n'empêche que la mort vous guette à chaque coin de rue (enfin, quand elles sont envahies de mutants). Si ce passage fatidique est peu réjouissant, les réapparitions sont franchement drôles. Vous voir sortir de terre tel un zombie ou sortir de votre cercueil comme un vampire ne sont que quelques façons de réapparaitre. Alors pour le fun, laissez vous mourir, vous verrez la multitude loufoque de résurrections. Un vrai bonheur !
Les Plus
  • Un gameplay nerveux entre Jet Set Radio et Total Overdose
  • Un jeu complètement déjanté
  • La variété et l'originalité des armes
  • Le coop même s'il est vite brouillon
Les Moins
  • Des missions répétitives et peu variées