Dragon Ball Z : une bonne surprise pour Kinect

08 oct. 2012
Testé par sur
Disponible sur
4

Ce Dragon Ball Z for Kinect se situe dans la lignée de tous les jeux produits par Namco pour la licence. Très fidèle au manga dans l'approche de l'histoire, les décors et les animations ressemblent à ceux des derniers épisodes. L'effet est des plus plaisants et vous replonge dans vos meilleurs souvenirs. Il est toujours sympathique de sortir un Kaioken ou un Makanko Sappo après un dur combat, ce que permet Dragon Ball Z for Kinect. Ce jeu est donc pour vous si vous avez l'âme d'un super guerrier et la concentration d'un champion d'art martial.

Qui n'a pas rêvé de voir sa chevelure devenir jaune et de faire sortir une boule d'énergie de ses mains après une matinée à regarder Dragon Ball Z à la télé ? Si pour les cheveux, ce n'est pas encore ça, pour le Kamé Hamé Ha, on s'en approche grâce a Dragon Ball Z for Kinect et Namco bandai qui signe une adaptation du manga pour... Mais pour qui exactement ?

La vue à la première personne offre un nouveau regard sur la série.

Dragon Ball Z Z Z Z Z, le gentil Sangohan

Dragon Ball Z for Kinect vous permet d'incarner vos héros favoris, de l'arrivée de Raditz au combat contre Boo. Pour la première fois, Namco Bandai vous offre la possibilité de jouer les Saiyens et leurs amis terriens (ou presque) à la première personne. La caméra jouant le rôle de manette, autant vous prévenir, il va y avoir de l'action ! Le menu, assez simple, vous propose d'accéder à deux modes importants : histoires et scores. Le premier reprend tous les combats clés de la série Dragon Ball Z en commençant par le combat opposant Raditz à Goku et Piccolo, jusqu'à la bataille contre Boo. Vous pourrez ainsi alterner entre les différents protagonistes, qu'il s'agisse de Goku ou de Krilin et autres héros. Ce mode histoire ressemble d'ailleurs beaucoup à tous ceux déjà existants dans les autres jeux appartenant à la licence. Pas très surprenant si vous êtes habitué, et plutôt réussi pour un jeu kinect. L'autre mode de jeu est le mode score qui vous permet de refaire les combats effectués durant l’histoire afin d'améliorer le nombre de points marqués. Il est à noter que la majorité des succès sont liés à ce mode de jeu.

Le jeu vous propose aussi d'incarner Bardock et de revivre son histoire.

Se concentrer pour augmenter sa puissance

Dans Dragon Ball Z for Kinect, vous incarnez donc les différents héros de la saga lors des combats les plus importants. En réalité, les combats vont se dérouler en deux phases distinctes, mais pas tout à fait égales. La première, plus longue, le combat au corps à corps, va vous demander de dépenser votre énergie en filant des coups de poings et de pieds et ainsi enchaîner des combos sur votre ennemi. Grâce à de petites cinématiques interactives, vous pouvez prolonger chaque combo, faire ainsi plus de dégâts et donc marquer plus de points. Cette phase de corps à corps vous demande aussi d'esquiver les attaques adverses ou de casser leurs combos. La seconde phase vous demande de passer aux choses sérieuses. En effet, ici, les coups de pieds sont remplacés par des boules de feu et autres attaques spéciales, au nombre de deux par combattant. Pour placer une attaque spéciale, vous devez d'abord engranger de l'énergie en prenant la position de concentration, poings fermés, jambes et bras fléchis. La barre, coupée en deux, vous permet de placer une petite attaque de niveau 1 (Kaioken par exemple) tandis que le second niveau vous donne la possibilité d'enclencher une très grosse attaque. À vous alors d'enchaîner les esquives, la concentration et les attaques. Le tout est assez plaisant et se laisse jouer facilement, quel que soit l'âge.

Des QTE de rapidité vous permettent de vous sortir des mauvaises situations.

Un jeu dans la lignée des DBZ

Comme tout bon jeu kinect qui se respecte, la fatigue se fait vite sentir surtout au niveau des bras. Namco Bandai a placé la possibilité d'un recalibrage de la caméra entre chaque combat ce qui vous permet de passer le relai sans trop de problème à l'un de vos amis. Au niveau de la reconnaissance des mouvements, le tout se fait assez facilement si vous respectez le timing des attaques. Par exemple, entre les deux phases du Kamé Hamé Ha, il y a un temps de charge en première position. Inutile de vous exciter comme un fou pour enchaîner les deux. La reconnaissance des mouvements reste plutôt bonne et fait de ce jeu une agréable surprise. Niveau graphisme, Dragon Ball Z for Kinect se situe dans la lignée des Budokaï. Vous y retrouvez les éléments de décors et les graphismes propres à la série. Les dessins 2D se marient parfaitement avec les décors en 3D. Les amateurs y retrouveront facilement leurs marques. Les musiques du manga sont aussi de la partie pour retrouver un univers très familier. Un très bon point pour ce jeu issu de licence que l'on pouvait craindre sans intérêt.
Les Plus
  • Le mode story assez fidèle au manga d' Akira Toriyama
  • Sortir un Kamé Hamé Ha de ses propres mains...
  • La possibilité de recalibrer la Kinect entre chaque combat
  • Les graphismes assez proches des autres jeux de la licence DBZ
  • Les phases de cinématiques interactives avec un rythme différent
Les Moins
  • Pas de liberté de déplacement sur la gauche et la droite