Pokémon version Or et Argent débarque comme des médaillés sur DS

27 juil. 2010
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur Nintendo
  • Sortie initiale 26 mars 2010
  • Genre Rôle

La version ultime de Pokémon est là et c'est pourtant un remake ! Les développeurs ont pris tout ce qu'il y avait de bon dans la série depuis sa création et l'ont condensés dans deux cartouches. Alors certes il n'y a pas de refonte graphique ni de changement fondamental dans le gameplay, mais tous les ajouts et améliorations placés bout à bout apportent un véritable plaisir de jouer et de redécouvrir le jeu. Le PokéWalker est une excellente idée pour prolonger l'expérience et amener l'univers Pokémon partout avec vous. La barre a été placée très haut, il sera même difficile de faire mieux sans faire de changement majeur. La prochaine génération a déjà été annoncée et la pression est là. Mais pour l'instant ne boudons pas notre plaisir, il est temps plus que jamais de devenir le meilleur dresseur !

Dix ans après leur parution sur la GameBoy, les versions les plus appréciées par les fans ont le droit à leur remake sur la DS de Nintendo. Après la Version Platine sortie il y a un an, cette sortie de Pokémon Version Or et Argent fleure bon l'arnaque apte à faire sortir les porte-monnaies des enfants ou de leurs parents ? Quelle erreur de penser une telle chose car Nintendo nous montre encore une fois la maîtrise qu'il peut avoir en nous livrant ces deux jeux à la hauteur de nos espérances.

Le contenu de votre sac est désormais complètement détaillé, même la localisation des objets est indiquée.

Une aventure retravaillée

L'histoire de Pokémon Version Or ou Argent est à peu de chose près la même que les premières versions. Les développeurs ont modifié quelques points pour éviter le phénomène de redondance. Ceci pour ceux qui se rappelle par cœur des jeux d'origine surementr. Les villes et les routes ont elles aussi eu droit à un lifting complet, et de nouveaux lieux font leur apparition. Ces remakes font plus penser à de la redécouverte. Vous pouvez choisir d'incarner un jeune homme ou une jeune fille. Alors que vous vivez paisiblement à Bourg Geon, un jour le professeur Orme vous offre un pokémon. De là vous décidez de devenir un dresseur et tentez de devenir le meilleur de Johto : la région où commence l'aventure. Votre périple va ensuite vous mener au Kanto, région où se déroulait la première aventure Pokémon. Mais avant cela, il faut déjouer plusieurs complots mis en place par l'horrible Team Rocket qui veut dominer le monde. Rien de bien neuf, donc, mais c'est excusable vu qu'il s'agit des deuxièmes volets de la saga.

Le Pokédex a été repensé, il est beaucoup plus lisible et simple d'accès, un chef d'œuvre.

Toujours le même refrain subtil

Avec ces Pokémon Version Argent ou Or vous êtes toujours en présence d'un jeu de rôle/collection de monstres. Votre but est d'attraper les pokémons et de les faire évoluer comme n'importe quels personnages d'un RPG classique. A vous les joies des courses dans les hautes herbes pour dénicher l'oiseau rare qui manque à votre collection. Pokémon Or et Argent ont récupéré le cycle jour/nuit des versions récentes, ainsi que certains objets devenus indispensables. Très tôt dans l'histoire votre personnage obtient le PokéMatos. Il s'agit d'une collection d'items divers et variés qui vous aide grandement dans votre chasse. En plus du Pokédex (revu et bien plus facile d'accès) se trouvent la carte, la radio, le téléphone portable, les pots transportables… Tout ce qui a été fait depuis le début de la licence a été repensé et intégré dans ces moutures. Alors certes, il y a encore beaucoup de combats et pas mal de parlotte, mais ce sont des faits inhérents au genre que tous fans (de RPG ou de Pokémon) ne voient plus comme des défauts.

Attention de bien soigner vos pokémons, s'ils sont K.O. ils perdent de l'estime pour vous.

La somme de petites amélioration = augmentation du plaisir de jeu

Côté réalisation ces Pokémon sont proches de la Version Platine, avec quelques améliorations notamment musicalement et graphiquement parlant. Au programme vous trouvez des réarrangements d'anciens morceaux et l'ajout d'effets 3D dans certains décors mais encore de nouvelles animations des petits monstres en combat. De plus, le pokémon leader de votre équipe apparait à l'écran et vous suit partout. Anecdotique de prime abord, cette fonction renforce le lien avec la dite bestiole. L'amour qu'un pokémon vous porte est très importante. Ainsi il vous obéit mieux en combat et certains ont absolument besoin d'affection pour évoluer alors ne négligez pas cet aspect. Des nouveautés comme celles-ci existent à la pelle dans ces deux nouvelles versions de Pokémon. Autre exemple, fini le temps où vous regardiez tristement la carte du monde en vous demandant où donc se trouve le parterre dans le quel vous aviez planté tel ou tel arbre à baie. Maintenant vous avez des pots électroniques transportables! Vous gérez en direct jusqu'à 4 plante-baies directement avec le PokéMatos. Bref ces Pokémon Version Argent et Or additionnent plusieurs petites améliorations qui au bout du compte améliorent grandement son plaisir de jeu.

Très belle invention que ce PokéWalker, qui prolonge le jeu même sans la console.

Le PokéWalker, ou comment rendre une marche attrayante

Mais l'innovation majeure de ces Pokémon Version Or et Argent est le PokéWalker. Alors que beaucoup le voyaient comme un simple gadget, il s'avère plus intéressant que ce qu'il pouvait laisser penser. Avec le PokéWalker, vous pouvez amener avec vous un pokémon que vous avez en réserve. Le but et de prolonger l'expérience Pokémon même après le jeu et de manière inconsciente. Comme son nom l'indique il suffit de marcher avec. En avançant vous accumulez des watts. Ces watts servent de différentes manières : soit vous les dépensez pour deux mini-jeux inclus dans le PokéWalker, soit vous les gardez pour le retour de votre compagnon dans la cartouche. Le premier mini-jeu peut vous faire gagner des objets. Vous avez le choix entre 6 boites et vous avez 2 chances pour le trouver. Le deuxième mini-jeu vous permet de capturer jusqu'à 3 pokémons transférables par la suite. Les watts restants augmentent le niveau du pokémon parti avec vous en balade. Vous pouvez connecter deux PokéWalker entre eux, pour échanger des pokémons et/ou des infos.

Attention, ceux qui ont l'esprit mal placée, vont voir un quiproquo dans cette image !

Une durée de vie qui laisse rêveur

Sous cette présentation succincte, il est difficile de voir la profondeur de la chose. Il faut savoir qu'au fil des pas engrangés votre amitié avec le pokémon augmente rapidement. Le PokéWalker est un gain de temps et un excellent moyen de récupérer des petits compagnons rapidement. De plus ertaines de ces bêbêtes ne peuvent s'attraper qu'avec le dit gadget. Au début de l'aventure il en devient même indispensable, l'accessoire permet d'obtenir un Pokédex bien rempli et cela sans même toucher au jeu en lui-même. De plus, c'est la garantie d'obtenir au moins un niveau pour le pokémon qui fait le voyage avec vous. Si, comme moi, vous avez l'occasion de marcher beaucoup et de faire quelques transferts dans la journée, c'est par paquet de 5 ou 6 niveaux par jour (j'arrive à tourner à 8) pour votre comparse de balade. Et quand vous revenez dans le jeu, ces niveaux font toute la différence. Pour finir, la durée de vie de ces Pokémon est énorme. Avec l'aventure à Johto puis celle à Kanto, les 16 badges à gagner, les 493 pokémons à collectionner, les concours photos, le nouveau PokéAthlon (contenant différents mini-jeux dont les lots vous rapportent des objets), la création de nouvelles PokéBalls, la pêche, les vidéos de combat ou encore tout le coté social en ligne mis en place par Nintendo (salle de combats, de discussions, d'échange de pokémons…) etc... En résumé avec ces Pokémon Version Argent et Or vous en avez pour votre argent.
Les Plus
  • Le meilleur de la série réuni dans un jeu.
  • Le PokéWalker.
  • La durée de vie hallucinante.
  • La refonte du Pokédex.
  • Le multijoueur et les modes en ligne.
  • Toujours aussi addictif.
  • 493 pokémons…
Les Moins
  • … mais il en manque quelques-uns.