Dragon Ball Raging Blast : du Tenkaichi en HD

04 avr. 2010
Testé par sur
Disponible sur
3

Dragon Ball : Raging Blast remplit son contrat, mais se contente du minimum : la réalisation est légère pour de la next gen, les mécanismes de jeu n'ont pas franchement évolué et la caméra est quand même à l'ouest trop souvent. Reste une galerie impressionnante de combattants, une quarantaine quand même, et une trame qui en solo reprend l'intégralité de la partie "Z" de Dragon Ball ; soit la crème de la crème, en somme. Un argument de poids pour les fans de la série, qui seront ravis de la violence hallucinante des combats, même s'ils aimeraient sans doute un peu plus de patate côté réalisation.

Les Dragon Ball se suivent et se ressemblent : avec Dragon Ball : Raging Blast marque les retrouvailles de la saga avec les consoles nouvelle génération, après une première incursion franchement ratée. Combats plus spectaculaires, arènes plus vastes, personnages plus nombreux, on sent que les équipes se sont données les moyens de convaincre les fans. Reste que la concurrence a placé la barre assez haut en matière d'adaptation des dessins animés sur consoles de salon et que du coup, Raging Blast perd un peu de sa superbe.

Retrouvez les persos et les combats dantesque de la partie "Z" de Dragon Ball.

En terrain connu

Dragon Ball : Raging Blast reprend le meilleur de la saga en offrant toute la trame scénaristique de la partie "Z" : tous les grands combats sont là, avec la possibilité pour les plus pressés de sauter quand même quelques étapes. Fort de plus de quarante combattants, avec quelques nouveaux venus qui ont fait couler pas mal d'encre, Dragon Ball : Raging Blast propose le meilleur de Dragon Ball Z avec un gameplay bien connu des fans de la série. Sans grande surprise, on se retrouve devant un énième Tenkaichi bien rôdé : combos rapides, projections à perpète, charge d'énergie Ki, gros Kaméha de la mort... Très vite, il faut apprendre à gérer les esquives et les téléportations pour contre-attaquer rapidement, en apparaissant dans le dos de son adversaire au hasard. Les timings sont serrés mais pour peu que vous commenciez à bien maîtriser, vous allez prendre un pied monstrueux.

La caméra est souvent à la rue : dommage.

A défaut d'être original, Dragon Ball : Raging Blast fait dans le solide. Les modes de jeu sont variés, depuis le dojo pour s'entraîner jusqu'aux combats en ligne, et la durée de vie est monstrueuse. Maintenant, il faut bien reconnaître que pour un épisode nouvelle génération, Dragon Ball : Raging Blast déçoit un peu. Sur le plan technique surtout : la caméra est régulièrement dans les choux, surtout dans les espaces clos, ce qui oblige à prendre de la hauteur ou à tenter des attaques à l'aveugle, ce qui finit généralement plutôt mal... Les environnement restent beaucoup trop sommaires et l'impression générale est d'avoir sous les yeux une version PlayStation 2 lissée plutôt qu'un vrai épisode vraiment novateur.
Les Plus
  • Une quarantaine de combattants, quand même
  • Le meilleur de Dragon Ball Z
Les Moins
  • Le gameplay n'a pas évolué
  • La caméra est souvent dans les choux