Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du ciel, ne vole pas bien haut

02 janv. 2010
Testé par sur
Disponible sur
2
  • Éditeur Nintendo
  • Développeur ChunSoft
  • Sortie initiale 20 novembre 2009
  • Genre Rôle

Bilan plus que mitigé pour ce Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du Ciel. Il reste un bon donjon RPG transposé dans l'univers Pokémon, cher à nombre de fans. Chunsoft, le développeur, ne s'est pas vraiment foulé près de deux ans après la sortie des anciennes versions. Explorateurs du Ciel fleure bon le titre de noël, réalisé pour pas cher et sûr de cartonner auprès des jeunes. Les changements sont trop peu nombreux. A réserver aux fans absolus de la licence ou à ceux qui n'ont pas essayé Explorateurs de l'Ombre ou Explorateurs du Temps.

Depuis que la licence Pokémon existe, Nintendo a le chic pour l'exploiter jusqu'à la moelle. Ainsi c'est toujours par paire que sortent les jeux mettant en scène ces monstres de poche. Mais là où la firme nippone fait fort c'est qu'elle réussit à refourguer 2 ans plus tard une version ultime pour les fans. C'est dans cette optique que sort Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du Ciel, qui fait suite aux Explorateurs du temps et de l'ombre. Notez au passage que cet épisode sort étrangement juste avant les fêtes de fin d'année. Explorateurs du Ciel ou quand Nintendo prépare un Pokénoël pour ramasser un Poké d'pognon.

Il est dorénavant possible de recruter les derniers Pokémon légendaires : ici Giratina.

C’est la même chanson

Différente de la série principale qui est un jeu de rôle/collection de monstres, celle des Pokémon Donjon Mystère est un donjon RPG pur et dur. Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du Ciel est comme ces prédécesseurs. Un village, comprenant toutes les boutiques adéquates, et tout un tas de donjons générés aléatoirement. Vous avez beau revenir dans les mêmes endroits, ces derniers changent à chaque visite. Mais quand je dis que Explorateurs du Ciel est comme ces prédécesseurs, je ne parle pas que du style du jeu. L'histoire est exactement la même que celle de Explorateurs de l'Ombre et Explorateurs du Temps. Vous êtes un humain qui après une tempête se retrouve échoué sur une ile, amnésique et transformé en un Pokémon. Sur cette plage abandonnée, en plus des coquillages et crustacés, un Pokémon qui passait par là vous découvre. Vous décidez de vous joindre à lui pour devenir explorateur dans cette île ne comptant que des Pokémons, dans l'espoir de recouvrer la mémoire. Le reste de l'histoire est identique, aucune surprise pour ceux ayant déjà parcouru les premiers volets.

Une des missions spéciales raconte l'histoire de Keunotor, un de vos futurs amis.

Le jeu des 5 différences

Mais alors quoi de neuf dans ce Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du Ciel, allez-vous dire. Anticipons en y apportant de suite la réponse tant attendue. Premièrement : le nombre de Pokémon jouables a changé. Il passe de 16 à 19, en ajoutant 5 petits nouveaux (Phanpy, Goupix, Riolu, Evoli et Liky) et en retirant Goinfrex et Miouss. Deuxièmement : au fil de l'aventure vous débloquez des scénarii annexes. Jouable à tout moment, ils racontent l'histoire d'un personnage croisé au cours du jeu. Troisièmement : la liste des Pokémons présents a été mise à jour. Quatrièmement : un Café a fait son apparition au village, les clients vous proposent de nouvelles missions. Des marchands itinérants sont dorénavant postés dans les donjons en cas de manque de provisions. Et dernièrement : des modes sans fil peu intéressants viennent se greffer (dont l'échange de Pokémon avec les anciennes versions et un transfert possible des quêtes). Bref rien de bien folichon, quelques missions de plus et les nouveaux Pokémon de la version Platine. Les changements et améliorations sont donc maigres.

L'écran du haut peut vous montrer la carte des lieux ou l'état de santé du groupe mais il manque pas mal d'infos.

Après 2 ans, rien n’a changé

Graphiquement et musicalement, rien de neuf non plus. Les graphismes, certes mignons et colorés, sont toujours dignes de la Super Nes et le gameplay n'a pas bougé. Dans les donjons, Explorateurs du Ciel reste un donjon RPG au tour par tour. Chaque action (avancer, attaquer, utiliser une capacité ou un objet) compte comme un tour. Vous réalisez une action, vos compagnons exécutent la leur puis viennent celles de chaque ennemi résidant à l'étage. Vous trouvez toujours argent et objets (ainsi que les nouveaux vendeurs), le but étant de trouver l'escalier menant à l'étage suivant. Le dernier ne comporte que le boss du donjon. Les menus sont toujours aussi austères tout comme la maniabilité au stylet. Il est préférable de jouer, comme au bon vieux temps avec la croix et les boutons. Les possibilités de la DS ne sont pas exploitées. Le micro ne sert pas et l'écran supérieur vous affiche des données qu'il est possible d'avoir directement dans les menus en appuyant sur une touche. Pire, les données portées sur l'écran ne sont pas complètes. Il est préférable de rentrer dans les menus pour connaitre exactement le statut de vos explorateurs.
Les Plus
  • L'univers bien exploité.
  • La durée de vie plus que conséquente.
  • La liste des Pokémons mise à jour.
Les Moins
  • Trop peu de nouveautés.
  • Les donjons RPG sont souvent répétitifs, il n'échappe pas à la règle.
  • Pas de mode multijoueur en coop dans les donjons.
  • Les musiques sont toujours aussi soûlantes.