Fracture se fait mal sur PlayStation 3

11 nov. 2008
Testé par sur
Disponible sur
2
  • Éditeur Lucasarts
  • Développeur Day 1
  • Sortie initiale 10 octobre 2008
  • Genre Action

Fracture est un jeu d'action très sympathique, le temps de faire un peu le tour de ses possibilités. Le problème, c'est qu'il montre beaucoup trop vite ses limites. Le système de terraforming est impressionnant, mais mal exploité - et il est tout à fait possible de tracer sans trop s'en servir. Puisque le reste, armement, ennemis, scénario, est vu et revu, Fracture laisse clairement sur sa faim. Sa faible durée de vie et son intelligence artificielle décevante n'arrangent rien : voilà un jeu d'action qui n'arrive pas à la hauteur de ses aînés, malgré cette excellente idée de gameplay.

Si vous avez eu une dure journée, que vos collègues se sont ligués pour vous mener la vie dure, que des embouteillages ou des transports en commun blindés ont achevé de vous rendre à moitié fou, LucasArts a un remède pour vous : un bon gros jeu d'action qui tache, Fracture. Doté d'un scénario minimaliste et d'une réalisation correcte, ce titre propose une nouveauté susceptible d'intéresser les amoureux du genre : le terraforming, afin de modifier à loisir le paysage en créant des collines, des cratères, voire des pitons rocheux. La grande classe, sauf que c'est rarement utile...

Créez des pitons rocheux pour atteindre des endroits inaccessibles.

Donnez-moi une montagne

Vous avez une armée d'ennemis en face de vous, un petit pistolet de rien du tout et une barre de vie qui descend à vitesse grand V. Que faites-vous ? Dans un jeu d'action classique, vous balanceriez une grenade ou deux avant de courir ventre à terre vers l'abri le plus proche, comme un pauvre lapin pris sous la mitraille. Dans Fracture, c'est différent : votre petit pistolet de rien du tout permet de modifier le terrain et donc, de vous créer facilement un abris de fortune, une petite colline par exemple, ou un cratère dans lequel vous allez bondir joyeusement comme une taupe sous amphétamines. Évidemment, il y a un truc : les ennemis qui ne sont pas débiles canardent tous les monticules que vous érigez soigneusement, ce qui a pour effet secondaire de les aplatir façon crêpes. Et là, il faut tout recommencer. Heureusement que votre barre de vie se recharge automatiquement quand vous restez abrité un moment car sinon, la tache serait vraiment ardue.

Faire un bon cratère, c'est le meilleur moyen de se planquer pour éviter les tirs et récupérer.

Malin mais mal exploité

Le grand avantage de ce gameplay très sympathique, c'est que le terrain de guerre change en permanence. Certes, les éléments destructibles ne sont pas très nombreux. Mais enfin, vu que les effets de terraforming sont très réussis, c'est vraiment un plaisir de s'amuser avec. Après, il faut reconnaître que le système n'est pas parfaitement exploité. Par exemple, à part creuser pour créer une brèche dans une base ennemie, ou passer sous un obstacle, c'est une arme surtout gadget. Parfois, en utilisant une grenade spéciale, vous pouvez créer un escalier de lave très réussi, mais à quelques endroits précis - et toujours pour attendre un point autrement inaccessible. Dommage, car la réalisation est clairement à la hauteur. La première fois qu'un piton de lave sort violemment du sol sous vos yeux ébahis, vous restez béat quelques secondes. Mais le reste de l'arsenal est plus classique, à part les grenades gravitationnelles qui font décoller les ennemis. C'est rigolo, et un peu gadget.

Pas besoin de maîtriser le terraforming pour s'amuser.

Un jeu de plus, sans plus

Privé de son système de terraforming, Fracture ne serait qu'un jeu d'action de plus, sans originalité, sans vraie personnalité, proposant de l'action non-stop et un scénario bateau de chez Bateau. Et ceux qui y joueraient sans trop chercher la subtilité, sans modifier le terrain mais en fonçant dans le tas, risquent très vite de bailler d'ennui. Surtout que la durée de vie très courte, une huitaine d'heures environ, laisse clairement sur sa faim. Le mode multijoueurs est sympathique mais vraiment fouilli, car très vite, vous ne comprenez plus du tout ce qui se passe à l'écran. En même temps, tout exploite dans tous les sens, et même si les morts sont arbitraires, le rythme – décérébré – est là. Est-ce suffisant ? Clairement non. Il manque à Fracture un sens de la mise en scène, un design convaincant, un scénario qui donne envie de s'accrocher, et des ennemis intelligents. Trop souvent à la ramasse, les ennemis compensent par leur nombre. Quantité d'autres jeux d'action font mieux que Fracture et donc, à moins d'être à jeun, ce titre ne risque pas d'attirer grand monde. Une déception, vu le potentiel offert par cette très bonne idée de terraforming.
Les Plus
  • Le terraforming
  • La réalisation de qualité
Les Moins
  • L' intelligence artificielle déficiente
  • Bourrin et classique, à part le terraforming
  • Une durée de vie très courte