Cannibal Cuisine

19 juin 2020

Un jeu qui s'auto-cannibalise

Testé par sur
Aussi disponible sur
2

Dans la lignée des party games multijoueur en local tels que Overcooked 2, Rocket Vulture tente de surfer sur le succès du genre pour offrir sa vision déjantée du jeu d'ambiance. Cannibal Cuisine vous propose de revisiter à sa façon un plat déjà bien connu du public. Simple revisite ou véritable réinterprétation, éveillez le Philippe Etchebest qui est en vous.

Le principe

Cannibal Cuisine est un party game qui vous propose de préparer des petits plats à la demande. L'originalité du titre vient du fait que la viande est de la viande humaine. Car oui, le jeu vous propose de répondre aux demandes des dieux d'une tribu de cannibales. Ainsi, la matière première est vivante, et elle est représentée par des touristes qui viennent visiter votre île. La seule solution pour vous est alors de tailler en pièce les étrangers afin de les servir dans des assiettes joliment décorées. Les touristes ont en plus la fâcheuse tendance à riposter, rendant les parties encore plus compliquées mais aussi plus rageantes.

Calqué sur le gameplay d'un Overcooked, Cannibal Cuisine propose tout de même quelques originalités. Vous avez la possibilité de choisir un pouvoir au début de chaque niveau. Entre le cracheur de feu qui peu cuire plus vite la viande, le totem qui redonne de la vie, le coup qui assomme les touristes ou le sprint qui vous permet de passer les obstacles, vous allez vite faire votre choix. En effet, même si tous les pouvoirs sont utiles, le sprint vous offre le plus de possibilités et permet surtout d'esquiver les problèmes de collision avec les objets mouvants, ainsi que d'enchaîner plus rapidement les tours des niveaux.

Parmi les niveaux, Cannibal Cuisine propose aussi quelques niveaux défis qui permettent d'apporter un peu de variété dans vos parties. Les objectifs y sont souvent différents et offrent du répit dans la confrontation aux bugs. Massacrer un maximum de touristes, lancer des mines sur les touristes ou courir le plus vite sur un circuit sont des petits jeux très sympathiques qui montrent aussi que le jeu aurait pu proposer plus de choses (et moins de cuisine).

La construction des niveaux est intelligente, amenant son lot de stratégie.

Pour qui ?

Avec son principe particulier de cuisine fraîche et son gameplay qui manque parfois de précision pour être savouré comme il se doit, Cannibal Cuisine n'est pas à mettre entre toutes les mains. Outre la difficulté qui monte crescendo et offre un véritable défi progressif, ce sont les bugs de collision qui viennent le plus souvent calmer les ardeurs. Et si ceux-ci sont compensables par quelques petites ruses, ils refroidiront la plupart des joueurs novices.

L'outil de personnalisation est un poil limité.

L'anecdote

Dans le déroulement du mode campagne, les différents tableaux proposent une difficulté qui monte crescendo, notamment grâce à la construction de ceux-ci. En effet, les tableaux ne se ressemblent jamais vraiment et chaque nouveau nécessite un temps d'adaptation pour trouver une stratégie viable afin de scorer correctement. Pourtant au fil des parties, ce qui est plus notable, c'est que cette difficulté est surtout adaptée à quatre joueurs, et que jouer à deux nécessite un effort de concentration supplémentaire ce qui est donc moins de fun. Dès le second niveau, les trames des différents postes à tenir sont visibles. La différence tient alors qu'à deux, vous allez multiplier les aller-retour et donc les confrontations aux bugs et diverses imprécisions.
Les Plus
  • Un jeu qui se montre assez drôle
  • Les tableaux variés et bien pensés qui dosent la difficulté
  • Des bonnes idées dans les défis, même si l'on en aurait aimées plus
  • Une difficulté intéressante à deux, un jeu drôle à 3 ou 4
  • Un prix abordable sur Switch (12,99 €)
Les Moins
  • La maniabilité manque de précision
  • Un peu léger pour customiser son personnage
  • Le jeu devient vite brouillon à trois et quatre joueurs
  • Les bugs et problèmes de collision
Résultat

Cannibal Cuisine n'est malheureusement qu'un drôle d'ersatz de Overcooked qui manque son objectif de peu. Malgré un humour qui fait mouche et une construction de niveau bien pensée, le gameplay est parfois une entrave pour s'amuser, ce qui est pourtant l'essence du party game. Oh bien sur, vous vous divertissez à découper des touristes sur un rythme de musique tropicale, mais le manque de précision dans les déplacements et la visée, les bugs et le flou global donne régulièrement l'envie de manger sa manette. Dommage, car le jeu aurait pu proposer quelque chose de fort sympathique notamment avec les éléments entrevus dans les défis.