Sniper Elite 4

15 mars 2017
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur 505 Games
  • Développeur Rebellion
  • Sortie initiale 14 février 2017
  • Genres Action, First Person Shooter

Objectif : KillCam

La série Sniper Elite 4 ne cesse de progresser et ce quatrième volet en est le parfait exemple. L'équipe de Rebellion poursuit son travail et vous offre des cartes variées, proposant de nombreux reliefs et bâtiments. Avec l'agrandissement de votre espace de jeu et la diversification des objectifs, vous avez alors beaucoup de choix dans votre approche. Et si la discrétion est toujours de mise avec un certains nombres de mécanismes ingénieux, le passage en mode bourrin sera souvent punitif. Une très bonne expérience qui confirme l'engagement de la licence sur une bonne voie, surtout pour un titre non AAA.

Alors que Rebellion avait confirmé le potentiel de son titre phare il y a un peu plus de deux ans, Sniper Elite 4 débarque sur nos côtes pour nous libérer de l'oppresseur. Deuxième essai sur console de génération courante, cet épisode saura-t'il installer définitivement le jeu comme référence en FPS ?

L'histoire

Les précédents épisodes vous avaient offert Berlin et l'Afrique, vous voila maintenant en Sicile pour favoriser le débarquement allié. Et comme si cela ne suffisait pas, ce brave Karl Fairburne va devoir se taper une grosse partie du boulot tout seul. Derrière ce scénario un peu faiblard, se cache l'intronisation des nouveaux décors concoctés par les équipes de Rebellion ainsi qu'un gros travail de modélisation de paysage et d'environnement nord méditerranéen. Et c'est plutôt une bonne surprise. Vous pouvez amplement profiter des variations d'altitude pour élaborer des plans ou encore vous faufiler dans des petits villages typiques pour passer inaperçu. Si le jeu n'égale pas les grands noms des FPS, il faut tout de même avouer que les décors proposés font leurs effets.

Il y a un succès à déverrouiller si vous touchez tous les organes ! Magique, non ?

Le principe

Si vous n'avez jamais touché à un Sniper Elite, sachez qu'il s'agit d'un jeu de tir à la troisième personne qui met en avant l'infiltration et les tirs à très longues distances. Pour accomplir vos missions, vous allez donc devoir passer par la case repérage du terrain grâce à vos jumelles (ennemis, points faibles, cibles prioritaires), avant de dénicher les meilleurs points de vues pour réaliser vos plus beaux tirs. Bien sûr vous allez passer les trois quarts du temps accroupi, voire couché dans des buissons ou derrière des murets. L'objectif est évidemment de rester le plus discret possible. Sniper Elite 4 vous propose d'ailleurs d'utiliser les bruits extérieurs pour camoufler vos shots : passages d'avions ou autres générateurs défectueux.

Au fur et à mesure des missions vous trouvez de meilleures armes qui facilitent votre tâche. Heureusement car les choses se compliquent assez vite. Et si la quantité d'ennemis est bien présente, certains passages mettent à rude épreuve l'IA du jeu. Le niveau de difficulté faisant varier le nombre d'ennemis et leurs vigilances, nous ne serions que trop vous conseiller les difficultés élevées. Enfin, notez que vous disposez d'une assistance à la visée qui compense la distance en vous indiquant où votre tir finira. Cette option est désactivable à tout moment, une fois vos marques prises. Et le vrai point fort du jeu n'en sera d'ailleurs que meilleur, avec des KillCams façon rayons X qui vous montrent l'intégralité des dégâts que vous infligerez aux ennemis.

L'IA alterne entre le bon et le mauvais. Tu ne le vois pas le gros fusil qui dépasse ?

Le multi

Premier point des plus appréciables : quelque soit le mode choisi, les connexions aux serveurs sont stables. Vous pouvez donc enchaîner sans soucis les différentes parties. Vous retrouvez ici un ensemble de modes assez complets qui vous embarquent dans des parties souvent de longue haleine. Du match à mort par équipe ou du tir à la plus longue distance, vous allez pouvoir passez de longs moments avec vos armes et le bruit de la nature comme unique compagnon. Bien sûr, vous bénéficiez de la fameuse KillCam. Et que dire des cartes qui mettent à profit tous les déplacements et les contre mesures. Sans être surprenant, l'ensemble tient ses promesses.

Les paysages et décors sont globalement réussis et aident beaucoup à l'immersion.

Pour qui ?

Comme son ainé, Sniper Elite 4 s'avère être un pur régal pour les amateurs de jeux d'infiltration, en plus du jeu de sniper. Avec la possibilité de désactiver l'aide au tir, ainsi que les différents réglages de difficulté, tout le monde peut s'y donner à cœur joie sans prise de tête sévère. Une approche du TPS différente et vraiment plaisante.

Vous pouvez grimper à certains bâtiments pour vous trouver de bons endroits tranquilles.

L'anecdote

Voila quelques temps que je m'adonne aux plaisirs des Sniper Elite, notamment par sa KillCam ultra gore qui me rappelle les finish moved de Mortal Kombat. Et mon petit plaisir à moi est particulier. Plus que le headshot qui consiste à viser la grosse pastèque qui dépasse de tous les abris, j'aime viser l'entre jambe Nazis pour plus de douleur. Je trouve ces KillCams toujours plus douloureuses les unes que les autres. Et dès la première mission, j'ai réussi mon petit spécial à moi, le double testi-shot (comprenez deux morts avec une seule balle dans les testicules des deux). Mouahahahaha !
Les Plus
  • Les ralentis sur les frags de précision
  • La liberté d'approche dans les missions
  • Des cartes plus grandes et plus riches
  • Un multijoueur stable qui propose de nombreux modes de jeu
Les Moins
  • L'IA qui est oscilie toujours entre bon et mauvais
  • Techniquement parfois un peu faible