Guilty Gear Xrd Revelator

29 août 2016
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur PQube
  • Sortie initiale 10 juin 2016
  • Genre Combat

Plus qu'une révélation, une confirmation !

Guilty Gear Xrd Revelator est une réussite de bout en bout. Même si les liens entre les différents personnages sont peu compréhensibles pour les profanes, son mode histoire est un vrai régal. Les combats sont maîtrisés à la perfection par Arc System Works, qui s'est payé le luxe de rééquilibrer les personnages depuis l'épisode précédant(SIGN). Que vous soyez fan où non, courez vous l'acheter : ce serait dommage de passer à côté d'une série aussi excellente que celle des Guilty Gear.

Arc System Works, l'un des maîtres du jeu de baston 2D est de retour avec un nouvel épisode de la série Guilty Gear : Xrd Revelator (uniquement disponible sur les consoles de salon de Sony et en arcade). Au fil du temps, le studio a montré à maintes reprises qu'il maîtrisait son sujet. Reste à savoir si cela se confirme une fois de plus.

L'histoire

Le Sanctus Maximus Populi Ariels a décidé d'éradiquer l'humanité qu'elle considère comme inutile. Pour cela, elle est aidée de Bedman qui fait apparaître des Gears (des créatures immenses et destructrices) un peu partout sur la planète. Sol, Ky Kiske et les autres tentent de les arrêter et, par la même occasion, de sauver Elphelt que sa mère Ariels tente de fusionner avec Justice, un Gear ultime. Si vous ne comprenez pas grand chose, c'est un peu normal puisque l'univers de Guilty Gear est assez fouillé et, par conséquent, Arc System Works a décidé de poursuivre l'histoire débutée avec les premiers volets. Et Guilty Gear Xrd Revelator est la suite directe de Guilty Gear Xrd SIGN, suivre l'histoire à partir du dernier épisode se révèle donc un peu ardu.

Toutefois, il faut saluer la performance du studio qui ne se cantonne pas à de pauvres cut-scenes pour tenter d'expliquer un semblant d'histoire. Non, dans Guilty Gear Xrd Revelator le mode Story vous propose de poser la manette et de regarder un énorme film d'animation d'un peu plus de quatre heures. Pour la plus grande partie de l'histoire, c'est le moteur graphique du jeu qui est utilisé et c'est incroyable de voir le travail effectué par les développeurs. Les animations sont très fluides et il n'y a pas de temps morts entre deux dialogues. Tout s’enchaîne naturellement. Les combats auxquels vous assistez sont quant à eux complètement animés, et vous ne verrez pas de différence si ce n'est que l'encart qui contient les sous-titres disparaît. Il faut toutefois noter une petite baisse de framerate à quelques rares et courts moments (deux fois sur quatre/cinq heures).

Ceci n'est pas un animé, c'est le moteur du jeu.

Le principe

Outre son mode Story qui n'offre pas la possibilité aux joueurs de combattre, Guilty Gear Xrd Revelator n'oublie pas sa fonction première qui est d'être un jeu de baston. Vous disposez bien sûr d'un mode Arcade incorporant lui-même un mode Episodes. Celui-ci vous raconte, pour chaque personnage, ce qu'il lui arrive quelques jours avant le début du mode Story et vous explique donc les motivations de chacun des protagonistes. Plutôt intéressant donc, les deux modes sont liés et vous n’enchaînez pas les combats sans savoir pourquoi. De plus, ce mode Episodes vous permet d'appréhender tranquillement chaque combattant et de les découvrir (il y a huit combats). Chaque personnage est unique et vous n'avez pas l'impression de jouer des doublons - ce qui est très agréable. En maitriser un vous demande du temps et de l'implication. Pour gagner un combat dans le jeu d'Arc System, il ne vous suffit pas de marteler les touches de la manettes, la manière la plus efficace pour remporter la victoire restant les combos dont les rudiments vous sont enseignés très clairement dans le tutoriel.

Graphiquement, le jeu est impressionnant et cohérent. Impressionnant car le travail effectué par les équipes de développement pour vous donner l'impression que vous êtes dans un dessin animé est bluffant. Les animations en combat sont hyper fluides, aucune baisse de framerate n'est à constater. Les entrées des personnages sont très réussies et s’enchaînent parfaitement avec le combat qui les suit. Guilty Gear Xrd Revelator est cohérent techniquement par rapport à son mode Story, que vous soyez en combat ou non vous ne verrez pas la différence tant un soin a été apporté aussi bien aux décors des niveaux qu'aux personnages dans tous les modes de jeux. La fin d'un combat se termine par une animation du personnage, tout s’enchaîne, aucune coupe n'est présente, il s'agit tout simplement d'un mouvement de caméra qui se rapproche du personnage. Un vrai plaisir.

Les coups spéciaux offrent de sacrées images.

Le multi

La possibilité d'affronter ses amis en local ou en ligne est bien évidement présente. Comme mentionné plus haut, Guilty Gear Xrd Revelator est un jeu extrêmement technique et il vous faut de l'expérience pour être vraiment très bon. Arc System a inclus un mode particulier qu'il est possible de choisir au début de son combat. Vous devez préciser si vous souhaitez jouer normalement ("Technical"), ou en mode "Stylish", c'est-à-dire en martelant les touches un peu n'importe comment et le jeu fera le reste, vous aurez alors l'impression de faire des coups incroyables sans avoir à maîtriser les subtilités de gameplay. Une bonne chose pour que les joueurs occasionnels prennent du plaisir sans avoir besoin de connaitre les touches.

Certaines entrées sont un peu loufoques, celle de May en fait partie.

Pour qui ?

Le mode "Stylish" fait de Guilty Gear Xrd Revelator un jeu accessible à tout le monde. N'importe qui, même le joueur le moins expérimenté, pourra prendre du plaisir à jouer au jeu. De plus, si vous êtes fan de mangas, vous n'en serez que plus comblé. Guilty Gear Xrd Revelator offre une bonne alternative aux autres jeux de combats 2D, ne serait-ce que visuellement. Mais il s'adresse également aux férus de jeux de combat qui sont à la recherche d'un nouveau Graal et de nouveaux défis. Sa richesse technique en attirera plus d'un pendant un sacré bout de temps. De plus, les fans de la série seront aux anges car vous pouvez débloquer les musiques des volets précédents. Des choses à débloquer, il y en a beaucoup et vous allez passer un certain temps à récolter toutes les couleurs pour vos combattants.

Toc toc toc ! Qui est là ?

L'anecdote

C'est un pari osé qu'on fait les développeurs de Guilty Gear Xrd Revelator : proposer un mode Story à regarder uniquement. C'est vraiment quelque chose qui m'a scié lorsque j'ai lancé le jeu. Arc System a pris le temps de faire les choses correctement et c'est vraiment appréciable. L'histoire ne se résume pas à des combats qui s’enchaînent. Ils ne sont pas tombés dans la facilité et ont préféré développer une véritable trame dotée d'une mise en scène qui n'a pas à rougir face aux grosses productions animées actuelles.
Les Plus
  • Des animations splendides, on est passé au niveau supérieur
  • Un mode histoire très intéressants
  • Un système de combat maitrisé
  • Un sacré challenge pour les amoureux du genre
  • La diversité des personnages
  • La bande son fantastique
  • Les musiques des volets précédents à débloquer
Les Moins
  • Le mode Stylish dénature un peu le côté technique du jeu