Les prochains jeux X360

23 oct. 2006
Rédigé par , ,

A l'approche des fêtes de fin d'année, les objectifs pour Microsoft sont fortement orientés vers la vente de matériel. Consoles X360 dans un premier temps, manettes et lecteurs HD ensuite. Et pour vendre tout cela, il faut sortir des jeux. Des bons de préférences, comme Gears of War qui en a dans le pantalon. Ou bien Dead or Alive Xtreme 2, qui en a moins mais qui reste sympathique. Retrouvez dans ce dossier toutes nos impressions sur les futurs gros titres X360 à venir.

Introduction

Avec l’entrée de ses concurrents sur le marché de la console nouvelle génération, Microsoft souhaite bien terminer son année en beauté. Son parc de machines actuel - 5 millions d'unités - serait, selon ses estimations, doublé d’ici la fin 2006. Rappelons que c’est le chiffre que Nintendo souhaite obtenir en trois mois avec la Wii. Et ce n’est pas uniquement sur les superbes jeux qui vous attendent en fin d’année que le constructeur américain se repose pour s'imposer.

X360


La HD contre le BlueRay, ce fut un sujet présent tout au long de la présentation du lecteur HD se connectant à la Xbox 360. Selon Microsoft, le format est déjà en train de s’imposer grâce à ses nombreux atouts. Il est vrai que Sony reste le grand concurrent dans cette course à la domination du marché.

Arrivent enfin les jeux. Dead or Alive Extreme 2 est rapidement présenté et fait sourire avec ses concours de taille de bonnets. L’amusant party game Fusion Frenzy revient dans un deuxième volet et va obliger de nombreux joueurs à acheter de nouvelles manettes pour s'amuser entre amis. Crackdown se dévoile dans une version plus aboutie et surtout plus séduisante visuellement que celle de l’E3 2006. Mais les deux jeux phares de cette présentation restent Viva Pinata, qui séduira les éleveurs de tous poils et les collectionneurs de peluches, et l’hallucinant Gears of War, gonflé à bloc. Puissant, tactique et dynamique, il laisse l’impression de jouer avec une vidéo précalculée. Voila l’atout majeur de Microsoft pour tenter de faire craquer les joueurs qui hésitaient encore.

Lecteur Hd-Dvd

199 € le lecteur HD-DVD, ce n'est pas cher du tout. A titre de comparaison, Microsoft n'hésite pas à citer d'autres constructeurs de lecteurs de salon, qui affichent des prix hautement plus élevés. "Et puis, à la différence du Blu-Ray,..." ne cessait de répéter la responsable marketing en charge de la présentation. Donc selon l'argumentaire, les disques HD-DVD seront moins chers, plus répandus, duplicables à souhait (?), et auront davantage de contenu interactif. Ce que nous avons pu voir fait en réalité fortement penser aux vidéos de démonstration, lors de l'arrivée des DVD dans nos grandes surfaces, avec des explosions et des phrases chromées invitant à "entrer dans un nouveau monde". Certes, avec l'écran qu'il faut, la qualité d'image est là. Excellent piqué de la peau, lignes et formes impeccables. Et puis il y a cette fameuse fonction qui permet, en plein milieu du film, d'afficher une petite fenêtre avec des scènes du tournage ou n'importe quoi d'autre. L'exemple du film Fast & Furious: Tokyo Drift représente la démo parfaite : scènes inédites, bonus interactifs en incrustation - une sorte de compteur de dégâts au fur et à mesure que les acteurs rayent leur bolide - sans compter le mini-jeu qui vous permet de personnaliser une voiture en 3D qui est ensuite intégrée dans une scène réelle. Bluffant !

Le lecteur HD-DVD arrive courant novembre, et sera peut-être l'occasion pour les technophiles d'acquérir une X360 en prime.

Viva Piñata

Si vous lorgnez jalousement sur les joueurs comblés de Animal Crossing en ne possédant qu'une Xbox360, Viva Piñata saura effacer votre frustration. Qui n'a jamais rêvé de gérer un petit monde empli de Piñata, ces poupées mexicaines bourrées de bonbons que l'on casse les yeux bandés ? Dans Viva Piñata, tout est fait pour que vous aimiez ces petits êtres colorés, de sorte qu'ils se plaisent dans le jardin que vous aurez pris soin d'aménager armé de votre charmante pelle. Commencez par planter quelques graines de gazon et les vers de terre viennent visiter ce coin de verdure tout frais, qui eux-mêmes attireront les oiseaux et leurs oeufs, ces derniers apporteront les serpents, puis les chevaux, vaches et cochons. C'est par l'action en chaîne que votre petit monde grandit, vit et évolue. Pensez par exemple à bâtir des clôtures pour éviter que vos visiteurs ne se dévorent entre eux. Mais tout cela se passe avec le minimum de contrôle nécessaire, un jeune enfant s'y retrouverait aisément. Trop simpliste, Viva Piñata ? Pas sûr, car si l'ambiance peluche-bonbons domine, ce n'est pas sans compter les longs textes peu explicites du tutorial, indispensables pour saisir les rouages du jeu. Et pour finir sur la question qui brûle toutes les lèvres : les Piñatas se reproduisent-ils ? Oui, à condition de réussir la danse de la drague, qui se concrétise par un mini-jeu suivi d'une vidéo disco.

Viva Piñata sort pour la fin de l'année accompagné d'un dessin animé. Et c'est à coup sûr un jeu destiné à vendre des peluches au kilo.

Fuzion Frenzy 2

Les party-games sur Xbox ne furent pas légion. Cela laissa le champ libre à Fuzion Frenzy et ses mini-jeux permettant à quatre joueurs de s'affronter sur un même écran. Avec Hudson aux commandes de ce Fuzion Frenzy 2 sur Xbox 360, l'équipe responsable de la série Mario Party), l’achat de manettes supplémentaires risque de titiller les esprits. Comme ceux qui ont testé la démo disponible sur le Marketplace le savent déjà, le principe reste le même : oubliez les jeux de l’oie qui n’en finissent pas, les jeux ajoutés pour faire acte de présence. Dans Fuzion Frenzy, tout est concentré autour des jeux multis eux-mêmes. Même si le principe est souvent simple, les jeux sont efficaces : ramener des blocs dans son camp en piquant ceux des autres, mettre une balle dans un panier à dix mètres de hauteur, courir sur une roue en évitant des lasers, le tout dans un cadre futuriste mêlant des inspirations telles que Tron et Running Man. Les genres sur Xbox 360 se diversifient et cela laisse présager de belles heures à plusieurs, en local comme en ligne.

Vous pouvez dès à présent planifier une soirée entre amis à partir du 17 novembre, date de sortie de Fuzion Frenzy 2.

Crackdown

Crackdown compte donner une nouvelle définition de la liberté dans les jeux vidéo, jusqu’à faire passer un GTA pour une expérience linéaire. Vous incarnez un flic du futur dont les capacités et l’équipement dépendent directement de vos actions et de vos exploits. Aucune partie du terrain de jeu n’est verrouillée, seule la difficulté accrue vous empêche d’atteindre les bastions des chefs de gangs. Dans l’exemple qu’il nous a été donné de voir, les possibilités pour atteindre ses objectifs étaient multiples : s’entraîner en saut pour bondir sur plusieurs dizaines de mètres et franchir une palissade, voler un camion pour défoncer la grille, passer par la mer pour atteindre le port privé de la villa, etc. Ajoutez à cela un mode coopératif, une multitude d’éléments pouvant servir d’armes et vous obtenez un jeu au potentiel impressionnant. Un dernier détail pour vous en convaincre : le jeu est développé par Real Time Worlds et par Dave Jones, l’auteur de Lemmings et Grand Theft Auto. Excusez du peu !

Pas encore de date précise pour Crackdown, il faut l'attendre aux alentours du premier trimestre 2007.

Gears of War

Le 17 novembre sera peut-être l'occasion pour les indécis d'enfin craquer en faveur de la X360. Car c'est le jour où Gears of War débarquera dans les rayons. Très attendu par les joueurs, ce jeu d'action qui reprend la vue au-dessus de l'épaule caractéristique de Resident Evil 4 promet de faire un carnage.

Passons assez vite sur le scénario qui vous plonge, ex-taulard, dans la combinaison d'un marine du futur. Car la guerre fait rage, et vos charmants ennemis baveux ne sont pas là pour rigoler. Côté graphismes, dès la vidéo d'introduction la rétine en prend pour son grade. Mais c'est en commençant à jouer que vous comprenez la véritable claque que Gears of War représente. Environnements superbes, personnages et expressions du plus haut niveau, sans parler des effets à tout va. Alors vous vous lancez, vous courez à couvert - la caméra passe en mode "CNN sur le terrain", saisissant - et vous commencez à charcuter. Quelques coups au fusil, une grenade par là, et vous achevez les derniers belliqueux à la tronçonneuse, pièce indispensable de votre arme. Non, vraiment, il y a un air de Resident Evil 4 dans tout ça, du moins dans sa réalisation, fortement appuyée par une action en dents de scie, alternant reconnaissance et boucherie version journée portes ouvertes. Ceci étant, il ne s'agit pas de foncer pour réussir. Aussi coriaces que vous, vos ennemis sont plutôt réactifs. L'avantage que vous avez sur eux, c'est la ruse : pensez à contourner leur groupe pour les surprendre par derrière, c'est le genre de surprise qui vous sauvera.

Vivement le 17 novembre pour commencer à s'amuser vraiment sur X360 avec Gears of War.

Dead or Alive Extreme 2

S’il y a bien un jeu reposant sur sa cosmétique dont le passage sur 360 était attendu des amateurs, c’est Dead or Alive Xtreme 2. Vous savez, ce jeu qui reprend tous les personnages féminins du fameux jeu de combat, les déshabille et les envoie en vacances sur l’île de Zack pour jouer au volley ball. Les collections de maillots de bains, les jeux idiots et surtout les séances de photo sont évidemment de la partie. Le concept n’est pas renouvelé, mais qu’importe, pourvu que les polygones soient de plus en plus nombreux afin de suivre les courbes de ces demoiselles. Malheureusement, comme pour Dead or Alive 4, le voyeur reste sur sa faim. Le passage à la nouvelle génération est peu sensible et le deuxième volet n’est pas plus excitant que le premier à première vue. Un nouveau jeu à retenir tout de même : le combat de fesses, dans lequel deux concurrentes dos-à-dos et debout sur une bouée tentent de s’envoyer à l’eau en se chamaillant du postérieur. Cocasse.

Les américains et les japonais auront droit à une virée à la plage au mois de décembre. Pour les européens, aucune date de sortie pour Dead or Alive Xtreme 2 n'a encore été annoncée.

Conclusion

Après les vidéos impressionnantes des possibilités de la PlayStation 3, Microsoft ne rougit pas et montre le potentiel de sa machine. Gears of War est peut-être le premier dans la deuxième génération de jeu de la Xbox 360. Avec la date très tardive de l'arrivée en Europe de la PS3, le constructeur américain met tous les atouts de son côté pour prendre une avance considérable sur ce marché. En considérant les ventes catastrophiques au Japon (2000 Xbox 360 par semaines contre plus de 20000 PS2), c'est une bonne nouvelle pour la firme. Elle élargit notamment son public, actuellement plutôt "gamers", aux joueurs occasionnels, aux joueuses et aux plus jeunes. Mais n'oublions pas que la bataille se déroulera pas seulement sur le jeu mais aussi sur l'imposition du nouveau format vidéo. Une course dans laquelle le HD semble momentanément en tête.