Marvel's Avengers

09 août 2020

Le choc des titans

Rédigé par
Prévu sur

Quel bonheur de retrouver Hulk après des années d'absence. Écraser la piétaille. Attraper un soldat pour taper sur un autre. Renverser un tank. En faire tomber le pilote. L'éjecter d'un coup de pied. Balancer le tank. Certes, Marvel's Avengers permet de jouer Iron Man, Thor, Kamala Khan, Black Widow, Captain America et compagnie, mais ne nous mentons pas : le plus puissant des Avengers est aussi le plus amusant à jouer.

Le sens du spectacle

Évidemment, c'est une question de goût : peut-être que vous n'aimez pas Hulk. Peut-être que vous aurez une préférence pour Iron Man ou Black Widow après avoir essayé la première mission de la bêta, celle du pont de San Francisco où vous incarnez tour à tour chaque Avenger. Vous disposez de quelques séquences pour les prendre en main et vous rendre compte que oui, Marvel's Avengers distribue des claques de forain, Hulk ou pas. Les textures haute définition, les explosions, les effets de particules et les cinématiques avec ralentis rappellent le meilleur de Marvel, à savoir Marvel's Spider-Man. Les combats sont efficaces, violents et intenses avec une sensation d'impact vraiment marquée – mention spéciale à Mjöllnir qui cloue les ennemis sur place. Les missions s'enchaînent bien, jusqu'à une confrontation spectaculaire entre Hulk et l'Abomination. À ce stade, vous êtes « sold » comme disent les anglo-saxons : Marvel's Avengers promet et tient ses promesses. Attendez quand même avant de dégainer la précommande...

En solo, l'Abomination est digne des combats de boss de Marvel's Spider-Man.

Solo vs jeu service

Voilà pour la partie solo du jeu : quatre missions scriptées qui assurent le spectacle, à San Francisco puis dans la jungle sur les traces de Jarvis. Du grand spectacle oui, mais avec beaucoup de bugs inquiétants dans cette bêta. Ralentissements sur PlayStation 4 standard, nombreux plantages, Iron Man qui passe à travers le décor et reste coincé, matchmaking qui plante, impossibilité de dialoguer avec les autres joueurs via des raccourcis pour se retrouver sur les cartes les plus grandes, caméra qui bugge en mode photo, doublage audio qui alterne anglais et français, visages et animations faciales souvent décevants... la liste est longue, même pour un jeu encore en développement. Autre axe d'amélioration, les combats souvent illisibles. En solo, avec deux Avengers côte à côte, ça passe. Mais en multi... il est parfois difficile de distinguer son héros au milieu des effets pyrotechniques avec une caméra trop proche, même une fois éloignée via les options. Surtout quand il faut détruire un robot géant ou capturer une zone ridiculement petite. Une fois Jarvis sauvé et la War Table activée, l'enchaînement de missions solo scénarisées fait place à une carte vomissant des missions génériques en ville, dans la jungle, la toundra enneigée, etc. Les objectifs se ressemblent (détruire, hacker etc), les labos secrets aussi, l'ennui commence à poindre... Une répétitivité que la course au loot est censée faire oublier dans la version finale avec la recherche d'équipements, de compétences, de costumes et de ressources. Pour l'instant, à un mois de la sortie, c'est surtout là que la bêta blesse.

Améliorer son équipement ne change pas la skin de votre Avenger.

De grosses inquiétudes

Pour espérer rivaliser avec les meilleurs jeux service, il faut proposer un loot intéressant. Premier choix vraiment surprenant des développeurs : les équipements sont invisibles. Ils permettent d'améliorer l'ossature d'Hulk par exemple, mais sans aucun effet sur son apparence. Même sanction pour les autres Avengers. Où est le plaisir de s'équiper de pièces d'armure complémentaires, de créer un personnage unique pièce par pièce, de le montrer aux autres et de deviner le niveau d'un joueur en un coup d'œil... ? Pour changer d'apparence, il faut débloquer des costumes via des défis, ou les acheter avec une monnaie (pour le moment) virtuelle. La multiplication des ressources, qui constitue l'essentiel des coffres disséminés dans les zones de guerre, sert à améliorer l'équipement pour un résultat difficile à mesurer dans cette bêta. Seules les compétences qui donnent de nouveaux pouvoirs et combos permettent de sentir enfin une vraie progression. Autre choix curieux : impossible d'incarner le même Avenger en multi. Si vous êtes deux à avoir fait monter en niveau Iron Man par exemple, et Iron Man seulement, l'un d'entre vous devra l'abandonner... et prendre un perso qu'il n'aura pas développé. Quitte à galérer si la difficulté est trop élevée et la palette de compétences de votre Avenger débutant trop restreinte. Un vrai problème alors qu'on annonce de nouveaux héros comme Hawkeye que tout le monde voudra essayer au moment de leur sortie... dont un certain Spider-Man exclusif à la PlayStation. Bref, un conseil : malgré sa licence Avengers hyper excitante et ses graphismes impressionnants, attendez le test pour voir si Marvel's Avengers penchera plus du côté de l'increvable Destiny 2 ou du moribond Anthem.


Gamatomic