Endless Legend

22 nov. 2014
Interview par

Entretien avec le compositeur FlyByNo

En plus être un 4X efficace, Endless Legend a pour lui une bande originale de grande qualité. Il y a peu, nous avons eu l'occasion d’interroger FlyByNo, le compositeur de cette bande originale qui vient d'obtenir un prix aux Ping Awards. Il nous a fait part de certains détails de création saisissants.

À la recherche d'une ambiance atmosphérique

Dans quelles inspirations musicales avez vous puisé pour composer la bande originale d'Endless Legend ?

FlyByNo : Il y a beaucoup d'influences ethniques évidemment. Mais il y a un disque qui m'a vraiment marqué. Il s'intitule Trojan Women du compositeur Eleni Karaindrou (NDLR : une composition pour une pièce de théâtre du même nom). Il y a des chœurs, de la harpe, de la flûte et c'est très beau. Au delà de ça, j'ai des références plus classiques dans le milieu du jeu vidéo : Joe Hisaishi pour les musiques de Princesse Mononoké, la bande son de Skyrim etc. Des choses assez atmosphériques, orchestrales. Puis tout un côté synthétique également que j'essaye de mettre dans toutes les bandes originales.


Vous a-t-on fourni des visuels pour coller à l'ambiance graphique du jeu ?

FlyByNo : J'ai commencé à travailler sur le jeu lorsqu'il était encore sous forme de maquette, il y a un an et demi. Pour la direction artistique, j'ai collaboré avec Romain De Waubert (NDLR : creative director à Amplitude studios). C'est lui qui m'a donné les indications de direction artistique, ce qu'il voulait rendre dans le jeu. Pour chaque faction il m'a indiqué une émotion principale qui se dégage de leur civilisation. J'ai essayé de retranscrire cela en musique, avec pour tonalité pour la totalité de la bande son la mélancolie puisque la planète Auriga se meurt. Sentiment qui devait se ressentir tout au long de l'écoute. Nous avons échangé, fait des retours pour obtenir le résultat que nous avons aujourd'hui.

La harpe, un des instruments récurrents de cette bande originale.

La bande originale au service d'un background

À l'écoute, il y a une différence de thèmes entre les deux saisons été et hiver dans le jeu. Est-ce une volonté de votre part ?

FlyByNo : Je n'avais pas prévu de faire cette distinction musicale par rapports aux changements de saisons mais c'est venu naturellement. Toutes les compositions plutôt froides nous les avons mis en phase hivernale. À l'opposé, les thèmes plus joyeux, plus lumineux, ont été apposés sur la phase estivale. En revanche, comme les parties sont très longues et qu'il fallait que la musique ne soit pas trop répétitive, nous avons mélangé un petit peu. Certains morceaux sont donc dans les deux saisons.


Pour nous, la musique joue pour beaucoup dans l'ambiance, mais aussi dans l'appui de la conduite scénaristique du jeu. A-t-elle été pensée pour cela ?

FlyByNo : Oui, c'est une volonté de notre part, avec le creative director. Pour chaque faction il y a deux pistes. Une plutôt courte et dynamique pour les scènes cinématiques, les introductions et les changements d'ère, avec une reprise plus dynamique du thème dans cette phase-là (NDLR : ère de compétence). La deuxième piste est une version allongée de la première, dans une veine atmosphérique. Elle est jouée aléatoirement parmi les autres thèmes. Quand vous rencontrez d'autres factions, leurs morceaux viennent s'ajouter à la playlist en sus des morceaux de votre faction. Plus vous allez rencontrer de factions, plus la playlist sera longue. Par exemple si vous jouez les Indomptés et que vous rencontrez les Drakkens, leur musique devrait aussi arriver dans liste de lecture. Sur la dernière ère, il y a un morceau spécial joué une seule fois. Il annonce l'arrivée de cette phase avec une certaine tension.

L'orchestre en plein enregistrement.

Un peu de technique

Quels instruments utilisez-vous dans cette composition ?

FlyByNo : Sur la production pour Endless Legend, c'est un mélange entre des synthétiseurs et de vrais instruments. Au départ, comme je suis harpiste il y avait bien sûr de la harpe, mais aussi des percussions. Je voulais travailler avec un percussionniste, donc nous avons joué ensemble sur les maquettes accompagnés par les synthétiseurs et des instruments virtuels. Plus ça avançait, plus j'ai eu les moyens et l'opportunité de travailler avec des vrais instruments. Quand le jeu était en Early Access en septembre les musiques étaient issues de la maquette. Finalement, nous avons formé un petit orchestre de 16 cordes, une flûte basse, 6 chanteuses, une chanteuse soliste et un violon alto soliste. Tout a été enregistré en studio au mois de mai dernier. Par-dessus tout cela, le synthétique vient en renfort de ce groupe musical.


La bande originale est sortie sous forme dématérialisée, va-t-elle sortir sur support physique ?

FlyByNo : J'aimerais beaucoup le faire. Nous travaillons dessus, c'est en cours mais cela risque d'être assez long. Nous nous orientons vers des CDs collectors, artisanaux en production très limitée. Cela reste un projet pour l'instant mais je pense qu'il peut y avoir ce genre de demande d'album. En revanche c'est la production qui reste compliquée.


Est-ce que vous pensez faire des concerts ?

FlyByNo : J'aimerais bien mais je n'ai pas encore eu de propositions dans ce sens.


Pensez-vous retravailler avec Amplitude Studios ?

FlyByNo : Oui, certainement. Je pense que je vais continuer d’œuvrer avec eux. Le studio a tout un cycle débuggage, de rajout de contenus via DLC gratuit et extensions payantes. Les jeux du studio ont un très long suivi de la part des développeurs. Les prochains jeux, je verrai, j'espère travailler dessus.