TimeShift prend son temps

18 nov. 2005

Écrit par

Le Colonel Michael Swift (c'est vous) a été solennellement prié par le gouvernement US de bien vouloir essayer deux inventions révolutionnaires : le Quantum Suit et le Chronomicon, respectivement un dispositif de contrôle du temps et une machine à voyager dans le temps. Ca commence fort dans TimeShift. On ne sait pas pourquoi un militaire isolé est chargé de ces tests, mais passons. Swift (toujours vous) atterrit en 1911, où il dépose une sonde. Mais l'effet paradoxal de son voyage dans le passé apparaît quand il revient dans son époque : le monde a changé à un tel point qu'il ne le reconnaît plus. A une chose près, le projet Chronomicon existe toujours, et comme notre brave colonel est au courant, pas besoin de long discours pour saisir qu'il est devenu gênant. Sa mission devient prophétique : rétablir l'ordre dans ce monde désordonné.

A la manière d'un Prince of Persia, on se balade dans les couloirs du temps avec nos deux accessoires : Swift peut stopper, ralentir ou inverser la ligne du temps, lui permettant de venir à bout de ses trop nombreux ennemis. Une trentaine de niveaux pour une dizaine de missions, accompagnés d'autant d'armes aux capacités simples ou avancées font de TimeShift un FPS qui fleure bon l'action. Le multijoueur autorise 16 combattants, chacun usant de son pouvoir d'action sur le temps. Ca promet.

TimeShift sera disponible courant 2006 sur PC, Xbox et X360.