Oddworld : New 'n' Tasty !

10 avr. 2015
Testé par sur
Disponible sur
4

Toujours aussi croustillant

Oddworld : New 'n' Tasty ! est tout simplement un jeu indispensable à toute bonne ludothèque qui se respecte : addictif, astucieux, drôle, superbe, original et à la rejouablité certaine si vous souhaitez obtenir un beau 100%. Cette adaptation HD fait honneur à cet univers étonnant qui ne manquera pas de vous surprendre même si vous connaissiez la version originale. Bref, aucune hésitation à avoir : le destin d'Abe et ses congénères est désormais entre vos mains. Et vos mains vous en remercieront, soyez en certain !

On peut regretter la mode du remastering, ces versions HD d'anciens succès du jeu vidéo adaptés pour les supports actuels. Même si certains éditeurs utilisent ce stratagème à outrance, il faut bien avouer que c'est aussi l'occasion de redécouvrir des pépites au concept inusable. Oddworld : New 'n' Tasty ! fait partie de ces trésors qu'il est bon de ressortir de temps en temps.

L'histoire

Alors qu'il passe l'aspirateur dans les sombres couloirs de l'usine de RuptureFarms, un énorme complexe de production de viande, Abe apprend par hasard que ses employeurs projettent de revoir leur catalogue de produits alimentaires. Manque de bol, Abe et tout ses congénères font partie de ce nouveau catalogue. Seulement, n'est pas sauveur de son peuple qui veut, et il va falloir beaucoup de courage, et de tentatives, à Abe pour contrecarrer les plans de ses patrons.

En bon remake HD, Oddworld : New 'n' Tasty ! reprend à la lettre l'histoire de L’Odyssée d'Abe sorti en 1997, en y ajoutant des graphismes bien sûr améliorés, dans une 2.5D superbe. Mais c'est surtout, et toujours, l'humour de cette histoire qui fait mouche. Abe est l'un des premiers anti-héros du jeu vidéo : maladroit, pas très souple, il va lui falloir faire preuve de pas mal d’ingéniosité pour ne pas finir en boulettes de viande.

Sauvez tout ce beau monde en évitant que l'un de ces abrutis ne fonce sur une mine, par exemple.

Le principe

Dans Oddworld : New 'n' Tasty !, votre objectif est d'abord de sauver vos fesses. Mais comme ça ne suffisait pas, vous devez également veiller à sauver les fesses d'un maximum de vos congénères. Ils ne sont pas très futés, ne prennent aucune initiative et n'agissent que sur vos ordres. Vu la taille de leur cerveau, ne vous embêtez pas à les interpeller autrement qu'avec des "Salut !", "Suivez-moi !", "Ne bougez plus !". Ces trois interactions sont bien suffisantes pour leur éviter de finir en viande hachée. Car oui, le monde qui vous entoure et bourré de pièges et d'ennemis. Entre les bombes à désamorcer, les hachoirs automatiques, les courants électriques à désactiver, mais aussi des soldats encore plus bêtes mais très armés, et une faune aux dents et griffes bien pointues, le parcours des nombreux niveaux de New 'n' Tasty ! est loin d'être de tout repos.

Malheureusement, Abe n'a pas beaucoup de tours dans son sac. Il est complètement inoffensif à mains nues et n'a aucune arme à sa disposition. Si ce n'est ses neurones. Ou plutôt les vôtres. Entre infiltration et retournement des pièges contre ses agresseurs, Abe doit faire preuve de pas mal d'ingéniosité pour utiliser l'environnement à son avantage. Il dispose également d'une capacité de taille, celle de pouvoir prendre le contrôle de ses ennemis. Une fois qu'il possède leur carcasse, il peut les faire s'entretuer, les obliger à désamorcer des pièges, à donner des indications à leurs féroces molosses pour qu'ils attaquent un de leurs collègues, voire même à fournir un mot de passe vocal par interphone pour ouvrir des portes. À l'usage, tout ça est particulièrement jouissif. Par contre, Abe ne peut prendre possession d'un ennemi que dans certaines conditions, de manière à rendre, vous l'aurez compris, le challenge encore un peu plus corsé.

Vous voulez un véhicule ? Pas de problème. Enfin si : il n'est pas toujours très docile.

Le multi

Oddworld : New 'n' Tasty ! est un petit malin. Car sous une appellation "2 joueurs" se cache en fait un faux multi puisqu'il s'agit simplement de passer sa manette à un ami après chaque mort. N'espérez donc pas jouer en simultané. Notez que ce principe respecte ainsi scrupuleusement le scénario car, malgré les apparences, il ne peut y avoir qu'un seul Abe.

Pour les anciens, vous aurez l'impression de retrouver un vieil et très bon ami.

Pour qui ?

Oddworld : New 'n' Tasty ! s'adresse évidemment aux nostalgiques du jeu original, puisque cette adaptation est un très bon moyen de se replonger dans cet univers. Mais son principe original et ses mécanismes accessibles ont tout pour le destiner aussi aux nouveaux venus. La difficulté est relativement abordable, sauf si vous souhaitez sauver 100% des mudokons. Dans ce cas, le challenge devrait plaire aux plus persévérants.

L'envoutement est un pouvoir très amusant à utiliser sans modération mais avec réflexion.

L'anecdote

Les ennemis d'Abe sont nombreux. Et ce ne sont pas toujours les plus gros ou bruyants qui sont les plus retords. Ainsi, j'ai longtemps buté sur un passage où des chauves-souris attaquaient l'antihéros sans qu'il puisse, je le pensais, se défendre, suçant inexorablement ses points de vie jusqu'au Game Over. Finalement, il suffit de leur lancer des pierres pour les éliminer. Une solution toute simple à laquelle je n'avais absolument pas pensé spontanément. Pardon ? Un commentaire à faire sur mes capacités de réflexion peut-être ? Non ? Ok, je préfère ça !
Les Plus
  • Abe est toujours aussi attachant
  • L'humour omniprésent
  • Une refonte graphique digne de ce nom qui ne vous prend pas pour des pigeons
  • La cohérence de l'univers
  • Le sort de possession particulièrement jouissif
  • Une difficulté graduelle
  • L'ambiance sonore, avec notamment la voix d'Abe (uniquement en anglais)
  • On ne s'ennuit pas une seconde : aucune répétition
Les Moins
  • La fin du jeu est... "brutale" !
  • La chanson du générique de fin, sans aucun rapport avec cet univers, calibrée pour l'Eurovision