Dustforce : poussière d'étoiles

13 févr. 2012
Testé par sur
Disponible sur
4

Dustforce propose un challenge ultra-relevé alliant aussi bien technique que vitesse et assez de contenu pour vous occuper de nombreuses heures. La forme est également irréprochable avec une direction graphique pêchue et colorée. Tout seul ou à plusieurs, le premier titre de Hitbox Team est déjà un incontournable.

La scène Indie ne finit plus de nous émerveiller. Preuve en est : Dustforce, projet récompensé par les GDC awards il y a deux ans, pointe enfin de bout de son nez. Ayant décroché une bourse de près de 100.000 dollars, Hitbox Team a réussi à sortir un jeu de plate-forme bourré d’adrénaline qui arrive à innover après les non moins excellents N+ et Super Meat Boy.

L'explosion de poussière peut donner lieu à de très belles scènes.

La solitude du balayeur de fond

Vous êtes un technicien de surface qui, pour une raison obscure, doit faire le ménage dans une forêt magique. Non, je n'ai pas pris de l'acide, il s'agit simplement du pitch de Dustforce. Après avoir choisi votre niveau dans la warp zone de départ (pour plaisir solitaire ou à plusieurs), vous devrez balayer (littéralement) chaque niveau d'un point A à un point B. Jusqu'ici tout va bien. Mais le problème, c'est que la poussière se colle un peu partout : au plafond, au sol, en l'air, sur les ennemis, etc. Passer dessus suffit à nettoyer les simples feuilles mortes mais vous devrez souvent faire des pirouettes pour atteindre les recoins les plus retords. Vous disposez également de deux attaques (faible et forte) afin de cogner les ennemis ou les plate-formes de poussière. Tous ces jolis ingrédients sont réunis pour offrir de jolis casse-têtes en forme de niveaux hyper calibrés. Si au début, finir le niveau suffit à progresser, très vite vous devrez réaliser des combos de balayage pour espérer obtenir les précieux sésames pour débloquer la suite. Si tous les personnages peuvent effectuer des wall-runs et toutes sortes de pirouette, chacun possède son style. Par exemple, la balayeuse rouge possède un balai beaucoup plus long au détriment de sa vitesse. Le jeu devient vite vicieux et vous fait enchaîner les heures au compteur, pour peu que vous soyez accro au scoring. Le tout est accompagné d'une musique tonique et un style d'animation ultra-coloré. Pour moins de 10 euros, vous avez accès au successeur spirituel de N+. Ce qui n'est pas un simple compliment, croyez-moi !
Les Plus
  • Bien animé
  • Une bande-son qui claque
  • Un gameplay très technique
  • Quatre personnages, quatre styles de jeu
Les Moins
  • Difficile et très exigeant