Une guerre moins moderne pour Call of Duty : Modern Warfare 3

03 déc. 2011
Testé par sur
Disponible sur
4

Call of Duty : Modern Warfare 3 se présente à vous comme l'un des best seller de cette fin d'année. Son scénario dynamique et explosif complète parfaitement son mode multijoueur agressif, et font de ce jeu le digne successeur de sa lignée. Call of Duty : Modern Warfare 3 reste donc un titre incontournable des FPS. Même si ce troisième volet marque sans doute la fin du moteur graphique, il va être très difficile de choisir entre Modern Warfare 3 et son rival du moment Battlefield 3, tant ces deux jeux sont finalement très bons et très différents. Le meilleur conseil étant, si possible, de craquer pour les deux !

Cette fin d'année se fait très riche en FPS. Après Battlefield 3, acclamé pour son moteur graphique, c'est au tour de Call of Duty : Modern Warfare 3 de passer entre nos petites mains moites d'impatience. Compte tenu des problèmes rencontrés par Activision en début de développement, que peut-on attendre de ce blockbuster se plaçant comme suite logique de ses grands frères ?

Un peu de plongée pour se détendre avant une journée de travail.

L'art de la guerre !

Autant ne pas vous mentir, Call of Duty : Modern Warfare 3 ne s’achète pas pour son scénario. D’une durée approximative de six heures, il apparaît clairement comme court. Mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faut pas le faire. Le scénario de Modern Warfare 3 vous plonge dans la suite directe de Call of Duty 6. Le vilain Marakov, cause de bien des soucis dans le volet précédent, n’en a pas abandonné ses projets. Il souhaite une grande Russie et va tout tenter pour mettre en œuvre son plan diabolique. Il vous appartient alors, en incarnant divers services mythiques - qu’il s’agisse des delta forces ou du service de protection d'un président - de mettre un terme à l’action mondiale entamée par Marakov. Ce scénario vous entraine de New York à Londres, en passant par un village africain. Vous avez même le droit à un petit détour dans notre belle capitale. Vous profitez d’un scénario dynamique, voire explosif. Il est difficile de ne pas se prendre au jeu tant le rythme est élevé. Comme tout bon Call of Duty, vous aurez droit à du rail shoot d’un hélicoptère, de la surveillance à partir d'un avion et d'autres petits jeux plus ou moins habituels. Avec ses quatre niveaux de difficulté, vous avez quand même matière à travailler et à vous éclater, surtout en niveau Vétéran.

La mitraillette automatique est un bonus bien utile en multi.

Un multijoueur prêt au combat

Passons au vif du sujet, le multi de Modern Warfare 3. Le jeu reprend bien évidemment les mécanismes de ses grands frères : des cartes de taille limitée pour des combats dynamiques, rapides et brutaux. De quoi envisager des parties accessibles, simples et rapides pour tous les niveaux de joueurs. Avec 16 cartes différentes, qui vous font voyager dans les quatre coins du monde, vous avez de quoi passer des dizaines voire des centaines d'heures à développer vos armes et votre stratégie. Petit clin d’œil pour l'une de ces cartes qui se situe à Paris non loin de la vieille Dame. Vous retrouvez aussi tous les modes multijoueur des précédents épisodes, du match à mort par équipe à la capture de drapeau ou le mode Mercenaire. Deux nouveaux modes font leur apparition pour enrichir le contenu du jeu déjà bien rempli. Le premier est le mode match à mort confirmé par équipe où les points sont décomptés si vous récupérez les cartes d'identification des ennemis tués ou de vos collègues tombés au combat. Le second ressemble au mode Roi de la colline de Gears of War 3. Il consiste pour votre équipe à capturer une zone et de la défendre contre l'ennemi pour marquer des points. Bref, de quoi vous occuper pendant des journées entières.

Aah Paris ! Ses monuments, ses explosions !

Quoi de neuf docteur ?

Pas grand chose de neuf sur la planète call of Duty dans Modern Warfare 3. Une petite nouveauté déguisée dans le menu : en plus des missions spec ops, vous trouvez un mode survie qui vous permet d'affronter des vagues d'ennemis. Ce mode de jeu ressemble grandement au mode Zombie de Call Of Duty : Black Ops ou au mode Horde des Gears of wars. Chaque tué vous rapporte de l'argent pour acheter des armes disponibles à différents endroits, ou d'améliorer celles que vous possédez déjà. Ce mode de jeu est disponible sur les 16 cartes du mode multi. Le mode spec ops déjà en application sur Call of Duty 6 vous propose de réaliser des missions souvent tirées du scénario dans un laps de temps défini. Ces deux modes de jeux sont accessibles en coop à deux en écran scindé ou en ligne. Au niveau du gameplay, tout est identique. En même temps, pourquoi changer quelque chose qui fonctionne déjà très bien ? Déjà connu, le bonus de série fait un petit lifting dans Modern Warfare 3. Au lieu de la simple liste, le bonus de série se divise en trois parties correspondantes à trois styles de jeu : défensif, offensif ou solitaire. Si vous avez choisi défensif, vous accédez à une liste de bonus tel que le brouillage, les drones avancés ou les caisses de munitions. En offensif, vous disposez de tourelles, de missiles ou de soutien par hélicoptère. A vous d'adapter votre série à vos envies.

Les séquences de shoot à partir d'un avion sont de nouveau de mise dans ce troisième volet.

Plutôt Call ou Battlefield ?

Finalement, avec tout ce choix disponible sur le marché, vous pouvez vous demander quel jeu choisir :Modern Warfare 3 ou Battlefield 3 ? La ou le "petit nouveau" Battlefield 3 fait parler de lui, avec son moteur graphique qui fait de ce jeu le plus beau de tous, Call of Duty : Modern Warfare 3 vous propose des graphismes bien plus agréables que Black Ops mais bien en dessous de son concurrent. Il faut dire que le moteur graphique utilisé, n'est plus de première jeunesse. Les développeurs ont sans doute atteint la limite de ce qu'il était possible de faire. Le résultat n'est pas moche, surtout pour ceux qui ont l'habitude des call of duty. Les textures, assez inégales, piqueront parfois les yeux. Heureusement que certaines animations et cinématiques relèvent le niveau. Mais il est vrai que la concurrence est mieux enrobée et pour le coup, fait une vraie différence. Heureusement, il reste à Modern Warfare 3 son multijoueur instinctif et addictif. Il permet à la série de conserver cette saveur si spéciale avec ces petites cartes permettant de se défouler sans stratégie particulière. Battlefield 3 lui propose un plutôt stratégique à faire par équipes entrainées. Deux jeux de style bien distinct qu'il est donc difficile de départager.
Les Plus
  • Un scénario dynamique, explosif, jouissif...
  • Le multijoueur vraiment très bon, à la limite de l'addictif
  • Un multijoueur rééquilibré par rapport à Modern Warfare 2
  • La mission à Paris avec le GIGN fort sympathique
  • L'apparition du mode survie
Les Moins
  • ... mais vraiment court
  • Des graphismes en dessous de la concurrence dû à un moteur graphique dépassé

À propos de l'auteur

Si kharg était un jeu vidéo, il serait sans doute un jeu de rôle, un peu long au démarrage, rébarbatif dans tous ces abords et surtout où il faudrait chercher dans tous les coins pour trouver les trucs sympas. Un peu à l'image de Final Fantasy VII en réalité.

Ses derniers articles :