Halo Wars, mon premier jeu de stratégie

19 mars 2009
Testé par sur
Disponible sur
2

Seuls les fans d’Halo risquent de craquer sur Halo Wars. Et encore : la durée de vie hyper courte, les combats multijoueurs déséquilibrés et des problèmes aberrants, comme la gestion des ressources ou la construction de bâtiments, donnent clairement l’impression que le jeu a été bâclé. Sorti trop vite, sans doute suite à la fermeture du studio de développement (Ensemble Studio, responsable des fameux Age of Empires), Halo Wars est une grosse déception. L’univers est bien retranscrit mais il ne s’agit clairement pas d’un bon jeu de stratégie, sauf peut-être pour les grands débutants.

Quel est le point commun entre la stratégie temps réel et les jeux d’action bas du front ? Aucun, à l’exception d’une licence : avec Halo Wars, le géant Microsoft décline un univers hyper sympathique à la sauce stratégique. Vu la taille des zones de combat et le nombre de protagonistes impliqués dans les affrontements de Halo 3, le parachutage d’unités par des vaisseaux en renfort, les véhicules et les robots énormes à escalader grenades à la main, l’idée de changer de perspective pour voir l’action de plus haut était somme toute assez logique : sans forcer, tous les éléments d’un jeu de stratégie en temps réel étaient bien là. Dommage que le résultat soit aussi limité.

Sélectionner les unités est hyper simple, même à la manette.

Changement d’échelle

Imaginez un peu : au lieu de combattre les Locustes en vue de dos, vous faites un zoom arrière et vous les regardez se faire massacrer par Marcus et sa bande de très haut. La recette fonctionne avec Halo Wars, mais elle pourrait être déclinée à quantité de jeux d’action qui proposent des batailles gigantesques et des véhicules. Car c’est ça l’idée géniale de Halo Wars : garder le même univers, les mêmes bruitages, les mêmes animations et ne changer que le mode de vue. Au lieu de diriger un fantassin en pleine guerre, le célèbre Master Chief, vous contrôlez des escouades, construisez des bâtiments et lancez des groupes entiers de Marines sur vos cibles Covenants. Un vrai régal, à une petite surprise près : l’action se déroulant 20 ans avant les exploits du Master Chief, celui-ci n’est bien sûr pas présent dans la campagne solo. C’est un peu dommage, évidemment.

Les Covenants ne sont pas jouables en solo. Dommage.

Un peu court

Quelques heures suffisent pour faire le tour de l’aventure en solo, une durée de vie beaucoup trop courte pour un jeu de ce type. Certes, il reste le multijoueurs, mais c’est quand même dur à avaler. Il faut dire que le jeu est simple, très simple même, surtout pour les habitués du genre : la plupart des missions consistent à nettoyer la zone de départ, à construire sa base puis à éradiquer l’ennemi ; seuls les objectifs changent vraiment. Un schéma gênant dans la mesure où la construction de sa base est beaucoup, mais alors vraiment beaucoup, trop lente. C’est là que l’absence de fonctions avancées se fait cruellement sentir. Il n’est pas possible de programmer des actions ou de lancer la production de bâtiments sans quitter le champ de bataille. La construction d’unités est terriblement lente elle aussi et l’obligation de créer plusieurs bases secondaires par niveau gonfle artificiellement une durée de vie déjà pas bien grosse. Pourquoi ne pas avoir proposé des missions commando avec arrivée régulière de renforts comme dans un Warhammer 40.000 : Dawn of War II ? Ou des bases à moitié détruites à reconstruire en arrivant, voire livrées clefs en mains... C’est le vrai défaut de Halo Wars et malheureusement, il rend les parties longues et répétitives.

Le pathfinding n'est pas terrible : les unités ont parfois du mal à aller d'un point A à un point B...

Très déséquilibré

C’est dommage car les combats sont vraiment bien. Les différentes unités bien connues des fans de Halo sont tout simplement géniales, surtout les Covenants finalement pas assez présents. Et les Flood sont là eux aussi... Problème : la campagne solo ne propose qu’un seul camp, celui des Marines, et les Covenants n’ont pas droit à leur propre histoire. Une aberration pour un jeu de stratégie en temps réel où vous avez plutôt l’habitude de jouer tous les camps présents en solo. La sélection des unités est bien fichue avec des touches simples et quelques raccourcis très utiles, comme la sélection de toutes les unités présentes à l’écran ou, soyons fous, de toutes celles dont vous disposez au total. C’est sympa mais les forces en présence ne sont pas assez bien équilibrées. Les Marines peuvent raser une base en quelques minutes avec leurs grenades en solo tandis que certaines unités Covenants peuvent faire la même chose en Multijoueur. Résultat : la plaie des jeux de stratégie en temps réel, le rush qui consiste à raser la base ennemie dès les premières minutes de jeu, fonctionne beaucoup trop bien. Le Multijoueur perd du coup tout intérêt. Avec sa partie solo trop courte et son mode Multijoueur complètement déséquilibré, Halo Wars a bien du mal à convaincre.
Les Plus
  • Tout l'univers de Halo fidèlement restranscrit
  • Facile à prendre en main à la manette
Les Moins
  • Trop court en solo
  • Construction et production beaucoup trop lentes
  • Très déséquilibré, surtout en multijoueur
  • Impossible de jouer les Covenants en solo