Street Fighter - 30th Anniversary Collection

28 juil. 2018
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur Capcom
  • Développeur Capcom
  • Sortie initiale 29 mai 2018
  • Genre Combat

Le combat des anciens à l'ancienne

Street Fighter - 30th Anniversary Collection est plus qu'une compilation, c'est un hommage à vos souvenirs. Vous retrouvez ici tous les jeux que vous avez aimés en mode Arcade. En plus des douze jeux inclus, Capcom vous offre même le loisir de vous adonner au multijoueur en ligne sur quatre titres. Les seuls regrets viennent sans doute de cette limite à quatre jeux et la disparition des modes tournoi de certains titres. Mention spéciale pour le mode musée qui vous offre une vraie rétrospective sur les protagonistes.

Pour les trente ans de sa série devenue légendaire, Capcom vous propose à vous, les vieux joueurs, de vous remémorer vos souvenirs lointains. Après Megaman, qui s'est vu doté d'une double collection, c'est au tour de Ryu et Ken de revenir sur le devant du ring dans Street Fighter - 30th Anniversary Collection. Le tout bien sûr pour une bonne raclée bien rétro.

Le principe

Street Fighter - 30th Anniversary Collection est une compilation des meilleurs jeux de combat Street Fighter en 2D. Vous accédez ici à un historique de ce qui a été le meilleur du meilleur des jeux de combat durant les années 1990-2000, avant le passage à l'ère 3D. Coups de poing ou coups de pied répartis sur plusieurs niveaux de force sont les basiques de ces jeux. Chaque nouveau titre apporte son lot d'améliorations pour évoluer vers un ultime jeu technique, codifié et finalement très compliqué à appréhender. Mais commençons dans l'ordre avec le tout premier du nom que seuls certains d'entre vous aurez approché. Et pour cause, il n'existait que sur borne d'arcade dans les salles dédiées. Le jeu est un prémice à la philosophie de la série de Capcom avec les seuls Ryu et Ken jouables sans variation de coups possible. Sans grand intérêt, les combats se finissent rapidement par une répétition du même coup.

Puis vint l'émergence, la révélation, avec la série des Street fighter II déclinée façon aspirateur : Turbo, Ultra Turbo, etc. Considérés par beaucoup comme les meilleurs jeux de combat, vous avez accès ici aux différentes déclinaisons ajoutant toute une série de personnages dont Honda, Chun Li, Vega ou encore Sagat et M.Bison, le boss du jeu. Les techniques sont basées sur des quarts de cercle pour la plupart avec un jeu grisant et rapide. La véritable force du jeu est d'ailleurs son accessibilité.

Rendu à Street Fighter Alpha, les choses techniques commencent. La liste des personnages est étoffée, débarquent alors les Cammy, Dan, Sodom ou Rose. Chaque personnage voit sa liste de coups s'agrandir, incluant une super attaque dévastatrice (ou pas pour Dan) qui se charge avec le temps, les coups donnés et reçus. Les combats se font alors plus techniques, vous proposant une variété de coups plus importante mais aussi des laps de temps plus appropriés pour les placés. Mais c'est aussi le début du déclin de la marque Street Fighter notamment par l'arrivée de concurrents mais aussi par un passage 3D loupé et des dates de sortie très rapprochées (enfin pour l'époque, pour maintenant, c'est un rythme normal).

Enfin fut l'épisode de la controverse (et la série qui allait avec). Street Fighter III pousse les combattants dans leurs retranchements. L'accessibilité qui était le point fort de Street Fighter II laisse place à la technicité. En plus de la sélection de votre personnage, vous devez choisir un "Super Art" avec le combat parmi trois différents. Combiné au système Parry, qui permet de contrer rapidement une attaque, et au développement du système de charge, la simplicité a disparu. Difficile et donc loin d'être dénuée d'intérêt sur la longueur, cette sous-série est sans doute la plus intéressante et la plus frustrante.

L'introduction des Super Art permet des combats plus spectaculaires.

Le multi

Street Fighter - 30th Anniversary Collection dispose d'un mode en ligne en plus du traditionnel affrontement sur le même écran. Seulement quatre titres se sont vus dotés de cette expérience, ce qui est peu et beaucoup à la fois. Quel que soit le titre choisi, il faut avouer que Capcom a bien travaillé : connexion stable, absence de lag et temps d'attente très correcte. Les seuls regrets émis sont alors l'absence de votre jeu favori s'il ne fait pas partie de la liste ainsi que l'absence de modes tel que Tournoi en ligne. Le multi en ligne fait le boulot, le local faisant un peu mieux.

Vous trouvez de nombreuses informations dans le mode musée.

Pour qui ?

Street Fighter - 30th Anniversary Collection est clairement une compilation faite pour les nostalgiques des grandes années de Street Fighter. Tous les jeux présents ne sont qu'hommage, au point de délaisser certains modes comme les tournois au profit du mode en ligne par exemple. Et si la compilation permet de redécouvrir les jeux, elle n'apporte au final pas grand-chose d'autre.

Plus vous avancez dans les jeux et plus les combats sont techniques

L'anecdote

Street Fighter - 30th Anniversary Collection a été pour moi l'occasion de me remémorer mes débuts en jeux de combat sur SNes. Vous ne connaissez peut-être pas cette horrible manette mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle n'était pas adaptée aux jeux de combat. En effet, après seulement quelques parties, votre pouce qui servait à bouger la croix directionnelle commençait à chauffer d'une manière significative au point d'émettre de la chaleur même après l'arrêt du jeu. Ceux qui ont vécu ça s'en souviennent sûrement : l'ampoule du pouce était assurée le lendemain.
Les Plus
  • Une compilation complète avec 12 titres de l'ère 2D
  • Le mode musée, très riche en informations, musiques et autres croquis
  • Les possibilités offertes en terme d'affichage (plein écran, 4/3, etc)
  • La possibilité de jouer à Street Fighter premier du nom
Les Moins
  • Seulement quatre jeux disposent d'un mode entraînement et combat en ligne