Nintendo Switch : la console

17 janv. 2017
Rédigé par ,

Switchez en connaissance de cause

À nouvelle console, nouveau concept. C'est le credo de Nintendo. Mais attention, pour que ce concept soit bien compris (oublions le quiproquo Wii U), il faut prendre le temps de l'expliquer. Et pour ça, quoi de mieux qu'une bonne présentation manette(s) en mains ? Compte-rendu de notre premier rendez-vous - loin d'être loupé - avec la Nintendo Switch.

C'est quoi ?

Quoi de plus logique pour tenter de comprendre un nouveau concept que d'étudier le nom qu'on lui a donné ? "Switch" est ainsi un mot passe-partout qui signifie beaucoup de choses. En comparant ses différentes traductions, vous obtenez un mélange de "commutateur", "interrupteur", "commande", mais aussi "changement", "aiguillage" et "transfert"... C'est donc là l'idée de base de la dernière plateforme de divertissement made in Nintendo. À la fois portable et de salon, cette console hybride se joue de l'espace où elle se trouve afin de vous permettre de vivre votre expérience de jeu n'importe où.

Concrètement la Nintendo Switch prend la forme d'une tablette tactile. Ses deux extrémités où se situent les contrôles sont amovibles, ce qui leur permettent de devenir de véritables manettes (Joy-Con) indépendantes. Glissée dans un socle relié à votre téléviseur, la Switch se transforme alors en console de salon classique. Voilà pour le principe de base. Notez que l'écran de la tablette est capacitif, multipoint mais aussi haptique : cette technologie à retour de force vous permet de ressentir des matières ou des formes telles que des boutons virtuels affichés sur l'écran tactile.



Mais revenons-en à ces fameux Joy-Con. Ces manettes contiennent tout un tas de fonctionnalités qui en font de véritables petits bijoux de technologie. Chacun d'eux contient un accéléromètre et un gyroscope, deux joyeusetés permettant de capter très précisément déplacements et vitesse. Quant au Joy-Con droit, il dispose d'une caméra infrarouge à détecteur de mouvement. Il pourrait ainsi vous servir de pointeur/viseur sur votre écran TV. Mais ce n'est pas tout, il est capable de détecter la distance, la forme et le mouvement des objets à proximité... Notez enfin qu'une zone NFC pour scanner les amiibo est inclue.


L'AVIS DE AUK ▶️ ★★★★★
Cette fonction nomade sera bien pratique pour libérer mon écran TV si besoin. Alors l'idée de pouvoir me balader avec la Switch est séduisante. Mais attention, uniquement chez moi ! J'aurais bien trop peur de l’abîmer à l'extérieur. Même si je n'ai pas encore pu tester ses fonctions tactiles, l'écran de la tablette est absolument parfait pour une console portable : dimension, poids et qualité d'affichage, rien à redire. Mais ma plus grosse claque technique, ça reste ces Joy-Con qui sont bien plus que des petites Wiimote améliorées. Leur précision s'avère déjà redoutable. Côté prise en main par contre, il faut s'habituer : très légers et plutôt petits.


L'AVIS DE KHARG ▶️ ★★★☆☆
Un concept aguicheur pour une console qui ressemble beaucoup au projet initial de la Wii U. Si dans l'idée, la machine semble convaincante, dans la pratique j'ai été un peu moins emballé. L'écran faisant partie intégrante de votre console, les risques de chute et de casse n'en sont que plus grands. Pour moi, la portabilité de la machine est surtout utile à la maison ou chez Papy et Mamie, mais certainement pas dans la rue ou à la plage. Le vrai point positif, c'est que les parents pourront regarder les infos pendant que les enfants finiront leurs parties. Niveau qualité d'affichage, vous aurez le droit à du 720p pour 30 fps, soit légèrement moins bien que la PS Vita par exemple. Les Joy-Con sont vraiment petits et semblent difficilement adaptés à de longues sessions de jeu pour des mains d'adultes (voire une certaine fragilité). Intéressant mais peut mieux faire !

C'est comment qu'on joue ?

Vous l'aurez compris, la Nintendo Switch permet différentes façons de jouer. Le TV Mode propose un mode console de salon via votre télévision : la tablette insérée dans son socle, les Joy-Con rattachés entre eux grâce à un support, les transformant en une seule manette de jeu classique. Le Table Top Mode est un mode hybride dans lequel les Joy-Con sont indépendants et où vous jouez sur la tablette en direct, tablette posée sur une table par exemple. Enfin, le Handled Mode est tout simplement le mode portable de la Switch, les Joy-Con insérés sur les côtés de la tablette.



Grâce aux caractéristiques des Joy-Con, ces trois modes sont bien entendu modulables. En Table Top Mode vous pouvez par exemple jouer les Joy-Con associés entre eux ou non. S'ils sont indépendants, et selon le jeu, vous devrez leur faire adopter une position verticale ou horizontale (à l'image d'une Wiimote). Accompagnés de leurs dragonnes, les Joy-Con s'élargissent, disposant ainsi d'une meilleure prise en main et de boutons latéraux plus agréables. Côté autonomie, Nintendo annonce une vingtaine d'heure sans avoir besoin de les recharger. La recharge s’effectue soit directement sur la tablette, soit via un support Joy-Con non fourni dans le pack de base.

Terminons par le mode multijoueur. En local, la Nintendo Switch pourra accueillir jusqu'à huit joueurs, soit sur une seule console et autant de Joy-Con nécessaires, soit carrément sur huit Switch en configuration Handled Mode. Pour le online, la firme japonaise a annoncé l'arrivée d'un abonnement, à l'image de ce qui se fait chez la concurrence. En plus de permettre le jeu en ligne, il offrira aux abonnés un jeu NES/SNES différent chaque mois.


L'AVIS DE AUK ▶️ ★★★★☆
J'adore cette modularité qui sous-entend que chaque expérience ludique puisse être unique, en fonction des configurations que le jeu en cours nécessite. Franchement, ça fait envie. Par contre, j'ai peur qu'en pratique, le fait de devoir associer ou non des dragonnes ou même un support Joy-Con soit un peu rébarbatif à la longue. Moi, je veux pouvoir plonger directement dans un jeu sans qu'une préparation matérielle fastidieuse ne soit nécessaire. À voir.


L'AVIS DE KHARG ▶️ ★★★★☆
Malgré un aspect technique qui peut sembler dépassé, la modularité est plaisante. Si l'envie de faire un petit jeu à deux vous vient, rien de plus simple et rapide, tout est à votre disposition. Par contre, les dragonnes sont plus que jamais nécessaires quand vous jouez devant votre écran, vu la taille des manettes individuelles et le manque d'ergonomie. Pour moi, c'est le vrai point fort de la machine mais cela veut dire aussi un paquet d'accessoires à prévoir.

C'est combien ?

La date de sortie de la Nintendo Switch n'est plus un secret : la console sera ainsi disponible à partir du 3 mars 2017. Et pour l'obtenir, vous devrez débourser aux alentours de 329€. À ce prix, vous disposerez du pack de base comprenant la console et sa station d'accueil, deux Joy-Con et leur support (non rechargeable) ainsi que leurs dragonnes respectives, un câble HDMi et enfin un adaptateur secteur. Le pack sera proposé en deux versions : un pack "Joy-Con gris" et un pack "Joy-Con bleu néon/rouge néon". Le pack n'inclura pas de jeu, une première chez Nintendo. Reggie Fils-Aimé, directeur de Nintendo of America, s'explique à ce sujet : "Nous voulions permettre aux joueurs d'acheter les titres qu'ils souhaitent, afin d'obtenir le meilleur prix possible pour la console." Il faudra donc prévoir entre 60€ et 70€ supplémentaires pour vous lancer sur cette nouvelle console, des tarifs similaires à ceux pratiqués par la concurrence.



Au sujet du prix de la Switch, notez que la conversion européenne ne joue pas en notre avantage. Le prix de 299$ promis par Nintendo dépassera donc largement les 300€ chez nous à cause des taxes appliquées : produit fabriqué hors de l'Union Européenne (taxes douanières), matériel électronique (5% de taxation), sans compter bien sûr la TVA.


L'AVIS DE AUK ▶️ ★★★☆☆
Maudites taxes européennes ! Hormis ça, c'est un prix de lancement qui me parait raisonnable. L'absence de jeu en bundle n'est pas un problème pour moi, je préfère qu'on me laisse choisir à quoi je veux jouer. Cela dit, j'aurais apprécié qu'un 1-2-Switch fasse partie de l'offre de base.


L'AVIS DE KHARG ▶️ ★★☆☆☆
À 329€ la console seule, vous vous retrouvez avec une machine plus chère que les concurrentes actuelles. Le problème, c'est qu'il vous faut rajouter les jeux et les accessoires, surtout que la console se destine aux familles et au multijoueur. Pour le moment, je trouve ça un peu cher. En prime, j'espère ne pas voir débarquer une rupture de stock orchestrée.

C'est tout ?

Chez Nintendo plus qu'ailleurs, on aime les accessoires. La Switch ne dérogera pas à cette règle et pourra ainsi accueillir divers produits additionnels comme par exemple une manette Pro (70€), un volant (15€), une pochette de transport (30€), etc. Vous aurez bien sûr la possibilité de multiplier les éléments inclus dans le pack de base avec l'achat de dragonnes (7€), d'adaptateurs secteur (30€) ou bien encore de Joy-Con supplémentaires (80€ la paire ou 50€ chaque).

À côté de cette offre purement Nintendo, vous pourrez également compter sur Big Ben, l'accessoiriste par excellence, pour vous proposer un catalogue déjà bien fourni notamment en matière de protections d'écran, souples ou rigides (de 5€ à 15€).



L'AVIS DE AUK ▶️ ★★★★☆
Pour un habitué de la marque, rien à dire, l'offre semble complète. Terrain connu et prix relativement corrects, exception faite pour ce pad Pro qui frôle les 70€ sans sourciller (soit 10€ de plus que chez la concurrence). Mais j'avoue que cette manette est très agréable à utiliser.


L'AVIS DE KHARG ▶️ ★★☆☆☆
C'est ma plus grande crainte ! Je suis sorti du circuit Nintendo il y a quelques années, et ce déballage d'accessoires n'y était pas étranger. Rageant de se dire que pour pouvoir utiliser les jeux de façon optimale, il vous faudra passer à la caisse, encore et encore. J'espère aux moins que les éléments de la manette sont solides. Concernant le gamepad Pro, je suis aussi surpris. C'est simplement une manette Xbox modifiée, plus légère et plus chère. Même si effectivement, elle est très agréable à utiliser.

C'est bien ?

Si vous avez lu ce dossier depuis le début, vous devez sans doute avoir cerné ses auteurs. D'un côté, vous avez un Auk, grand adepte de la philosophie Nintendo, semblant entièrement dévoué à la cause de cette Switch. De l'autre, vous trouvez ce Kharg, qui a pris quelques distance avec la firme japonaise depuis plusieurs consoles, et donc un poil plus réservé quant à cette machine hybride. Les deux font la paire comme on dit mais, en ayant vécu ce premier contact d'une manière différente, chacun a pu se forger un avis général sur cette fameuse Nintendo Switch.


L'AVIS DE AUK ▶️ ★★★★★
Quand on est joueur, l'arrivée d'une nouvelle console est toujours une réelle source d'enthousiasme. Moi qui suis Nintendo depuis un paquet d'années, je reste encore une fois séduit par sa créativité et la place centrale qu'il donne au(x) jeu(x) sans partir dans des pétards mouillés technologiques. La Switch semble suivre ce chemin où l'expérience ludique est au cœur de tout. Techniquement bien plus impressionnante que ce qu'on pourrait supposer (une ergonomie et des Joy-Con excellents), au delà de la comparaison stérile avec la concurrence aux orientations bien différentes, cette Switch m'apparaît comme un savant mélange entre le meilleur de la Wii et les bonnes idées malheureusement mal exploitées de la Wii U. Je suis plutôt confiant sur le potentiel à peine effleuré de cette nouvelle console.


L'AVIS DE KHARG ▶️ ★★★☆☆
Quand Nintendo propose une nouvelle console, c'est toujours un événement. Souvent à la pointe de la créativité et de la technologie, sa dernière machine en date a pourtant été décevante. Pour l'instant, la Switch s'engage sur un chemin similaire à celui emprunté par sa grande sœur. Un concept qui tente de concilier les consoles de salon et les portables, pourquoi pas, mais je reste sceptique. Si la présentation est toujours enthousiasmante, il faut aussi se rattacher à la réalité. Fusionner deux marchés distincts qui fonctionnent bien séparément pour en créer un troisième qui rabotera un peu les deux secteurs, il y a de quoi se poser des questions. Mais nul doute que Nintendo a déjà des réponses à proposer et que l'avenir nous en dira plus. La liste des jeux aussi !



En savoir plus sur les jeux disponibles sur cette console ?
Un catalogue de jeux loin de faire pschitt