Mardi, c'est le coup de gueule !

27 juin 2017

Écrit par

Comme chaque mardi, un membre de la rédaction pousse un coup de gueule sur l'actualité du jeu vidéo : l’énième report d'un jeu attendu, la fermeture d'un studio, une annonce d'un jeu qui "sent pas bon". Mais ça peut également être l'occasion pour lui de revenir sur une expérience malheureuse sur un jeu en cours de test, ou même un échange tendu sur la tribune autour d'un sujet particulier. Bref, aujourd'hui, voici le coup de gueule...

Il y a quelques jours, je m'enthousiasmais sur l'annonce par SEGA de la release, gratuite et régulière, de ses grands classiques sur mobile.




Sonic, Altered Beast, Phantasy Star II, Kid Chameleon et Comix Zone font partie de la première vague de cette collection, d'autres titres seront régulièrement ajoutés. Avoir dans sa poche Altered Beast ou Kid Chameleon, ça a un côté rassurant. Ça me rappelle, personnellement, les mercredi après-midi chez les copains chanceux qui avaient une MasterSystem ou une MegaDrive avant qu'on n'ait la notre à la maison.

La pub 80's est marrante comme même


Mais Sega qui sort tout ça gratuitement, ça a quand même un côté louche. En effet, en lançant le jeu, on se rend compte qu'il est blindé de pubs. Avant, pendant, après les parties : mieux vaut jouer en mode avion pour les éviter (#astuce). Et réactiver le wifi pour sauvegarder. Galère. Car le jeu gratuit ne permet de sauvegarder vos parties que dans le cloud, adieu les parties rapides dans le métro. Pour quelques euros, vous pouvez sauvegarder en local, sans pub.

Mais... si seulement les jeux étaient cleans... Après mes premiers émois, je n'ai pu que constater avec déception la pauvreté du portage. Je pensais être un vieux con mais non, après quelques recherches, je ne suis pas le seul. Les notes sur les stores chutent peu après l'effet d'annonce, une fois que les joueurs ont dépassé les premières minutes nostalgiques de jeu. Sega s'est contenté d'embarquer une émulation faiblarde dans un package Unity au lieu de re-développer le jeu en natif : une solution qui va à l'économie, malheureusement pas au service des joueurs...