Dark Soul III : je suis mort pour vous !

08 avr. 2016

Écrit par

Voilà, je dois vous le dire maintenant car c'est un état de fait : je suis l'élu. J'ai été choisi par une entité supérieure pour m'aventurer seul sur les terres du "Cimetière des cendres", endroit très accueillant et peuplé de créatures féeriques et bienveillantes : des squelettes.

Le test n'est pas encore en cours d'écriture mais je vais vous faire part ici de ma première session de jeu, une séance tardive après avoir téléchargé la version Deluxe sur ma petite Xbox One. Aurais-je dû attendre d'avoir l'esprit plus clair plutôt que de m'efforcer à sortir de la brume ? Nul ne le saura jamais mais on s'en fout !

00h30 : Je lance le jeu. Ca va faire un petit moment que j'ai pas toucher à Dark Souls II, mais bon je me dis que c'est pas bien grave, ça doit être comme le vélo (qu'une chute fait mal).
00h31 : Création de mon joueur. Il est beau, il s’appellera Merles Corey et il sera un champion, une des nombreuses classes disponibles. Le pyromancien m'a bien tenté mais pas trop envie de réfléchir ce soir.
00h32 : Beetlejuice, Beetlejuice, Beetlejuice. Me voilà qui sort de ma tombe. j'y étais bien pourtant mais la flamme ne pas accordé sa grâce alors j'ai des combats a ramener et des rois à remettre sur leurs trônes.
00h33 : Bon le système existant dans les jeux précédents a été reconduit. Les repaires sont là et j'ai mon bouclier pour me défendre, c'est presque trop facile.
00h33 et 45 seconde : Voilà, j'ai parlé trop vite. Deux squelettes me tombent dessus et en deux coups, adieu mon petit perso.
00h35 : Je vous ai bien eu bande de petit trou du c.., je m'égare. Bon c'est passé finalement, suffisait de lire la marque au sol sous les monstres qui te dit que tu peux prendre une potion.
00h42 : Premier feu de camp. J'ai bien vu le petit passage, mais y a écrit "Faites demi tour". Du coups, j'ai fait demi tour.