Dmc: la Démo Made in Capcom

10 déc. 2012

Écrit par

En attendant (avec impatience) le 15 janvier 2013 et histoire de me replonger dans mon premier Beat them all, j'ai essayé la démo de DmC : Devil May Cry. Alors que j'avais commencé il y a bien longtemps à suivre les aventures de Dante dans les divers épisodes de Devil May Cry, autant dire que le virage pris par la licence de Capcom est surprenant et assez dépaysant. Adieu le personnage aux cheveux blancs, héros bourrin et virile, exite aussi l'ambiance sombre et glauque des années passées. On y retrouve un Dante plus jeune, et plus stylé. Pour le reste, la prise en main est assez simple et, même si nous n'avons pas toutes les explications, les commandes semblent nombreuses. Au niveau des graphismes, ce que la démo montre est assez propre, voir même jolie. La sensation de profondeur dans la ville est assez correcte. Que ce soit les rues de la ville ou les paysages issus des tréfonds, on en redemande. On notera tout de même que le passage montré dans la démo est très scripté et linéaire (Comme avant donc). Par contre la palette de couleurs utilisées n'est plus celle des précédants épisodes et l'on se retrouve avec un jeu plutôt vif visuellement. Niveau gameplay, le jeu semble plus fluide que son prédécesseur, le personnage étant un peu moins lourds et les enchainements encore plus rapide, surtout ceux à l'épée. En un sens, le jeu se rapproche d'ailleurs plus d'un Bayonetta que de ses prédécesseurs et tant mieux.

Des paysages différents, un héros qui semble plutôt l'opposé du Dante d'avant, un gameplay plus dynamique, plus complet mais toujours aussi jouissif. Bref beaucoup de nouveauté pour ce DmC : Devil May Cry, la démo semblant tout de même très prometteuse. Alors quitte à faire pleurer le diable, autant faire pleurer mon porte-monnaie également.

À propos de l'auteur

Si kharg était un jeu vidéo, il serait sans doute un jeu de rôle, un peu long au démarrage, rébarbatif dans tous ces abords et surtout où il faudrait chercher dans tous les coins pour trouver les trucs sympas. Un peu à l'image de Final Fantasy VII en réalité.

Ses derniers articles :