Lightning Returns : Final Fantasy XIII

10 mars 2014
Testé par sur
Disponible sur
3

Le temps comme plus grand ennemi

Les sentiments sur ce Lightning Returns vont encore être partagés. Le dynamisme des combats, la liberté de mouvement et les nombreuses références pour les nostalgiques auront du mal à faire passer la sensation d'oppression mise en place par le chrono. La liberté est souvent remplacée par des sueurs froides de peur de manquer un évènements, un rendez-vous ou tout simplement le fait d'être du mauvais côté de la porte. Malgré cela, Lightning Returns reste un épisode très agréable et très dynamique. Il clôture ainsi parfaitement une trilogie qui aura décidement fait couler l'encre.

Après deux épisodes surprenants mais avec des qualités certaines, Square Enix met un terme à la trilogie XIII avec Lightning Returns. Quelles surprises vous réservent les créateurs de cette trilogie mal aimée et à la fois adulée par tant de joueurs. La réponse dans 13 jours à moins que le temps ne joue contre vous !

L'histoire

Dans Lightning Returns, vous retrouvez la dites héroïnes près de 500 ans après les événements de Final Fantasy XIII-2. Le chaos s'est attaqué au monde et il va gagner. Dieu, qui répond au petit nom de Bhunivelze, a choisi Lightning pour être son libérateur. Votre mission est simple, sauver un maximum d'âme du chaos existant, et ce dans le délai imparti de 13 jours avant la destruction. Bref, une histoire de temps assez compliquée qui étonne dès les premières minutes. Malgré les 500 ans, vous retrouvez Snow comme vous l'avez laissé. Et que dire de Hope qui est redevenu enfant ! Sous des airs complexes, un scénario plutôt simpliste s'installe et celui-ci ne vous dépaysera pas vraiment. Sur Luxerion, une jeune femme aux cheveux roses (comme Lightning) est retrouvée assassinée. Les enfants d'Etro, groupe local d'extrémistes, semblent être derrière ses meurtres et mauvaise surprise, Noel veut votre mort suite à la vision d'une Oracle pour retrouver enfin sa promise, Yeul. Les références aux deux premiers épisodes n'empêchent nullement la compréhension de cet opus et les petits rappels à gauche et à droite complète le savoir de ceux qui aurait fait l'impasse. Le scénario de ce jeu est dans la lignée des deux précédents, pas vraiment exceptionnel mais plaisant tout de même avec de nombreux rappels aux anciens volets.

Les costumes sont parfois... dépaysants

Le principe

Lightning Returns se présente sous forme de jeu d'enquête et de quête. Dès le début, Lightning devra vadrouiller à droite et à gauche dans tout Luxerion ou dans les plaines sauvages. Les premiers soucis apparaissent aussi malheureusement là. Pour trouver un indice ou la bonne personne à interroger, il faut être à un endroit précis et souvent dans une fourchette étroite de temps. Alors plusieurs fois vous allez tourner en rond tout en manquant bêtement l'évènement par un soucis d'affichage. Heureusement ce Final Fantasy a aussi de grosses qualités. Petite nouveauté : l'héroïne peut sauter. Si cela n'est pas du niveau d'un Tomb Raider, cela permet tout de même de donner plus de punch aux phases d'exploration. Seconde nouveauté : vous n'incarnez que Lightning mais cette petite simplicité est corrigée par un système de combat ultra dynamique inspiré de Final Fantasy X-2.

En terme de jouabilité, ce Lightning Returns est une vrai bombe. Vous pouvez équiper trois tenues différentes pour définir trois styles de combat qui vous conviendront. Mage rouge, mage noir, mage blanc, attaquant, défenseur et pleins d'autres styles que vous allez créer en fonction de vos envies et de vos trouvailles. Non seulement votre tenue change, mais aussi votre arme, votre bouclier, vos accessoires ainsi que vos capacités. L'alternance de ces tenues se fait par simple pression des touches R1 ou L1 en combat et donne à ce jeu toutes la stratégie nécessaire. Les états de chocs étant présent, il vous faut alterner les tenues pour parvenir le plus rapidement possible au dit état et ainsi maximiser les dégâts. Mais chaque tenue disposant d'une barre d'ATB, il vous faut vite réfléchir avant d'appuyer sur un bouton, sous peine de repartir pour un long cycle de combat. Les combats sont nettement moins simples que dans les deux épisodes précédents et la gestion des styles prend tout son sens quand n'importe quel petit ennemi peut vous tuer. Il est alors vital de mettre au point des stratégies sous peine de game over trop renouvelé. La gestion des barres d'ATB est alors la clef pour des combats réussis et rapide.

Une autre surprise vient de l'absence de sphérier ou autre arbre de compétence. Ainsi, Lightning évolue grâce aux quêtes accomplies. Les points ainsi gagnés vont augmenter vos Pv ou vos Pm ainsi que vos caractéristiques principales. Vos techniques et capacités viennent de vos tenues et des combats. Tout ce que vous trouvez peut être équipé sur vos tenues pour améliorer votre performance et la vitesse de choc. Certains marchands vous permettent même de fusionner ces compétences pour les améliorer et ainsi vous donner un équipement optimum. Enfin, vous avez le droit à une petite aide divine grâce à une barre spéciale qui vous permet d'effectuer des actions de ralenti ou de soin, mais en quantité très limitée.

Un corps et une cabine téléphonique : appelons Sherlock !

Le multi

Les créateurs de Lightning Returns ont voulu ajouter des fonctions sociales, prémisses sans doute de ce qu'il sera possible de faire sur les nouvelles consoles. Vous pouvez partager via Facebook vos divers captures d'écran. Dans le jeu, vous retrouvez ces images sur les Pnj avec une écriture bleue au dessus d'eux. Malheureusement, les commentaires laissés par certains joueurs n'incitent pas à participer. Ces fonctions n'ont pas beaucoup d'intérêt au vue des temps de chargement, mais elles ont le mérite d'exister.

Le système de combat rappelle souvent celui de l'épisode XIII.

Pour qui ?

Lightning Returns est un jeu de rôle plutôt ouvert qui se laisse facilement aborder mais qui sait donner du fil à retordre aux joueurs. Sous ses airs fleur bleue, il vous sera souvent nécessaire de très bien préparer vos combats, quitte à les recommencer à plusieurs reprises. Même s'il est préférable d'avoir fait les deux premiers épisodes, ils ne sont pas non plus obligatoires. Un des points négatifs pourrait alors être l'amour ou le désamour pour le personnage de Lightning ainsi que le problème de temps.

L'anecdote

Dès le début de Lightning Returns, vous êtes confronté au problème de temps. Vous disposez de quelques quêtes annexes pour parfaire votre niveau en utilisant au mieux vos déplacements dans Luxurion. Lorsqu'une petite fille m'a gentiment demandé de récupérer sa peluche, je n'ai pu refuser. Mais quelle frustration, alors que je voyais cette petite fille à quelques pas, de voir le chrono s'arrêter pour un retour sur l'arche manu militari. Et bien sûr, à mon retour, la petite fille n'était plus là. Et ce n'est pas la seule fois que cela s'est produit !
Les Plus
  • La bande son au dela du magnifique
  • Le dynamisme des combats
  • La liberté et la taille des différents lieux visités
  • Les tenues et les styles de combats, une très bonne idée
  • Les nombreuses petites références, gratuites ou payantes
Les Moins
  • Une sensation de non liberté à cause du temps qui s'écoule
  • La fonction de partage en ligne pas vraiment utile
  • Des paysages et décors inégaux