Kingdom Hearts s'offre une nouvelle dimension sur 3DS

03 août 2012
Testé par sur
Disponible sur
4
  • Éditeur Square Enix
  • Sortie initiale 20 juillet 2012
  • Genre Rôle

Quel renouveau proposé à la série Kingdom Hearts ! Pratiquement tout a été revisité et tant mieux car presque tout est une réussite. Avec cela, vous retrouvez bien évidement le mélange des genres toujours aussi harmonieux. Les ajouts de cet épisode tel que le système fluidité ou la gestion des esprits, font de Kingdom Hearts 3D l'un des meilleurs sur console portable. Seuls défauts encore présents : le manque de mondes différents qui a du mal à se compenser et l'éternel problème de caméra.

La saga Kingdom Hearts aura offert aux joueurs du bon temps sur toutes les consoles. Après les deux très bons épisodes sur DS, c'est la 3DS qui se voit doter de son épisode inédit. Sora et Mickey de retour sur nos consoles portables mais pour quoi faire ? Simple temps d'attente pour un hypothétique Kingdom Hearts 3 ou réel jeu d'aventure ? Réponse après un petit tour au pays des merveilles !

Ça y est ! Vous allez avoir l'occasion de jouer Riku.

Une nouvelle histoire commence

Après que Sora et Riku aient vaincu les sans cœurs et libéré l'univers des troubles qui le rongeait, ils pensaient se la couler douce sur leur petite île paradisiaque. Oui mais voilà, certains mondes, sans être restés dans les ténèbres, sont tout de même plus ou moins perdus, endormis. Des nouvelles créatures, les avales-rêves, rongent ces mondes. Le roi Mickey et le sorcier Yen sid vont donc en profiter pour vous mettre à l'épreuve pour acquérir la maîtrise de la Keyblade. Vous vous retrouvez de nouveau plongé dans un voyage où vous allez voir du paysage, des mogs et des personnages Disney. Si tout commence à Traverse (comme d'habitude), il faut bien signaler que le jeu est un peu long à se mettre en place. Les premières heures sont consacrées aux divagations dans la ville pour apprendre les nouveaux éléments de gameplay, et pour une fois, ils sont nombreux. Mais cela, nous le verrons plus tard. L'histoire s'attarde particulièrement sur les conséquences des actions de nos deux héros. De plus, comme pour tout bon jeu Square Enix, l'histoire est introduite par une magnifique cinématique qui vous replonge dans les péripéties de nos deux héros. Du kingdom Hearts assez classique pour un début qui se devait d'être prometteur. Mais rassurez-vous, la suite est bien meilleure.

Le système fluidité en action... c'est beau non ?

Un monde de nouveautés

Le gameplay habituel de la DS a été modifié afin de corriger les différents défauts de visées, des pertes d'ennemis et de lourdeur de combat. C'est ainsi qu'est né le système "Fluidité", qui vous permet de rebondir sur les murs ou de tourner à toute allure autour de vos ennemis. On se rapproche ainsi plus du dynamisme des combats des versions PS2 qui était bien meilleur. Mais ce système a tout de même tendance à vous donner le tournis. L'autre nouveauté du gameplay vient de l'alternance entre nos deux héros aux grands pieds. Si les anciens épisodes se concentraient exclusivement sur Sora et Roxas, Kingdom Hearts 3D propose d'alterner Sora et Riku pour vous offrir deux points de vues différents sur un même monde. Malheureusement, il s'agit le plus souvent de faire un premier passage avec Sora, puis refaire le monde avec Riku en sens inverse. Les deux héros ont deux missions différentes pour un objectif commun. Heureusement, certains niveaux proposeront des décors et des univers différents en fonction du personnage. Ouf ! Le tout est rythmé par un laps de temps qui se fini par une léthargie pour le personnage que vous jouez et par un éveil pour l'autre. La chose la plus frustrante est alors de ne pas reprendre là où l'on s'était endormi, souvent on se retrouve au début de la zone que l'on explorait et il faut rebattre tous les petits ennemis.

Ne sont-ils pas trop mignons ces Esprits ? On a envie de leur faire des papouilles !

Nintendogs&cats + esprits

L'une des autres nouveautés de ce volet dédié à la 3DS : l'utilisation d'esprits en tant qu'alliés. Alors vous avez sans doute eu peur en lisant le titre du paragraphe mais oui, il va falloir vous en occuper comme d'un familier. En fait, l'utilisation d'esprits est intimement liée à l'évolution de vos personnages. En plus de vous aider pendant les combats, les esprits transmettront leurs techniques à Sora et Riku en fonction de leurs utilisations au combat mais aussi des grattouilles. Avec les points de fusion ainsi acquis vous pourrez choisir dans le "sphérier" du familier la compétence que vous voulez apprendre. De plus, chaque action rempli une barre de fusion, qui vous permet alors d'effectuer une fusion pour réaliser une attaque énorme en combat. Pour évoluer, il vous faut changer régulièrement d'esprit et ainsi pouvoir apprendre de nouveaux mouvements et étoffer votre panoplie d'actions disponibles. Des esprits peuvent aussi être créés à partir de recettes à trouver dans le jeu ou en essayant au hasard. Bref, de quoi vous amuser quelques temps. Le système d'esprit, assez convainquant sur la durée du jeu, est tout de même trop long pour être vraiment captivant, comme le scénario en fait.

L'univers de Tron : l'Héritage est l'un des nouveaux mondes.

Il est venu le temps des cathédrales

Les joueurs le réclamaient depuis quelques temps déjà, mais le changement des mondes visités ne semblait pas pressé. Il est vrai que les deux derniers épisodes réservés à la DS n'offraient rien de bien de nouveau. Kingdom Hearts 3D pallie à cette lassitude et vous propose donc de visiter de nouveaux univers tels que celui du Bossu de Notre Dame, Tron l'Héritage ou celui de Fantasia. Et il faut dire que ces univers ont été particulièrement soignés par Square Enix. Pas question de faire de pâles copies de niveaux déjà existant, non. Ici, tous les niveaux ont été mis en avant avec des spécificités uniques à chaque monde pour avoir leur existence propre. Il ne serait pas étonnant d'en revoir certains dans de futurs épisodes. Le thème de Fantasia, par exemple, qui reprend les principaux panneaux du dessin animé, reste sans nul doute le plus réussi de ces nouveaux mondes tant par les graphismes que par la qualité de la bande son. Les autres niveaux ne sont pas non plus délaissés ce qui fait de cet épisode l'un des plus jolis et l'un des plus agréables à jouer.

Vos deux compagnons ne seront pas aussi présents qu'à leurs habitudes.

Et c’est tout ?

Il y a déjà tellement de choses nouvelles que l'on pourrait s'attendre à un gros "Oui". Mais non, il n'en est rien, puisque d'autres nouveautés viennent s'ajouter à votre aventure. Kingdom Hearts 3D voit pour la première fois la disparition des personnages issus de la série Final Fantasy. Vous retrouvez juste les noms de certains héros bien connus en noms de portails. Mais qu'est ce qu'un portail ? Il s'agit d'une autre nouveauté : situés un peu partout sur les cartes des divers mondes, ils vous proposent des défis ou des aides, sans liens avec la trame principale, mais qui vous font gagner des objets pour vos futures créations d'esprits. Vous pouvez ajouter à cela l'abandon du vaisseau Gumi qui servait à se déplacer d'un monde à l'autre, ainsi que l'ajout d'un mini jeu de carte, qui tourne autour de vos petites bêtes à poils multicolores favorites. Un épisode plein de renouveau pour une série qui se laissait aller dans des répétitions sans fin. Si les débuts peuvent être compliqués, le jeu se laisse aborder progressivement. De quoi voir se profiler un excellent avenir aux Kingdom Hearts.
Les Plus
  • De nouveaux mondes qui renouvellent le jeu
  • Les musiques, en particulier le thème de Fantasia
  • Le système assez complet d'amélioration par lien avec les esprits
  • L'alternance entre les deux personnages
  • Le gameplay vraiment plus dynamique que les épisodes précédents
  • Aussi plaisant avec et sans la 3D
Les Moins
  • Un peu long à se mettre en place
  • Toujours des problèmes de caméra