Spiderman tisse une nouvelle fois sa toile sur PS3, et en gravit bien le building

23 oct. 2010
Testé par sur
Disponible sur
3

Activision surprend avec un Spider-Man : Dimensions vraiment intéressant et destiné, une fois n’est pas coutume sur la PS3, pour à peu près tout public à partir de 13-14 ans. Un jeu de plate-forme assez classique, reprenant les bases du Comic, mais avec quelques plus, comme le fait de jouer quatre personnages. Les quelques lenteurs et redondances du jeu se laissent oublier devant le graphisme clairement réussi.

Spider-Man : Dimensions est le énième jeu inspiré de la célèbre série de comics : on en a vu passer sur relativement toutes les consoles, en passant des plus vintages Nintendo aux actuelles Wii, Nintendo DS, Xbox 360, et bien sûr PS3. Sur cette dernière, le dernier opus, Spider-Man : Dimensions, nous promet de jolies heures de jeu avec quatre versions de Spiderman à jouer alternativement. Explications !

Les toiles peuvent être utilisées pour un nombre conséquent de jolies figures (combats comme acrobaties)

Comptons les Spiderman avant de jouer, sweety

Madame Web vous annonce votre mission dès le début du jeu : vous avez la possibilité d’incarner quatre Spidermen différents qui vont devoir unir leurs forces pour retrouver les fragments de la tablette du pouvoir dont les morceaux se sont éparpillés dans les quatre univers différents. Le premier Spiderman jouable, le plus connu avec son costume rouge et bleu est Amazing Spiderman. Ultimate Spiderman est celui au symbiote (le reboot de Spiderman durant les année 2000), Spiderman 2099 qui vient du futur et Spiderman Noir qui est celui des années 30. Commandités par Mme Web, les quatre Spidermen doivent récupérer les fragments avant leur ennemies respectifs. Manque de chance à chaque fois ils sont devancés et sont donc obliger d’utiliser la force ou l’infiltration pour la reprendre. L’existence de ces quatre personnages à incarner permet une plus grande variété dans le jeu, du moins au début, et forcément un challenge supplémentaire, puisqu’il y a forcément un des personnages qu’on jour mieux que les autres. Une bonne initiative, donc, entre autre sur le plan visuel.

Le spider-man au costume le plus sombre surprend en demandant un peu de doigté, mais aussi de stratégie

Quatre Spidermen, quatre façons de jouer ? A quel niveau de difficulté ?

Bien que cela rajoute une dimension supplémentaire – d’où le juste titre du jeu d’ailleurs – les Spidermen ont toutefois une jouabilité assez similaire, à part le super héros en combinaison noire qui est très faible et permet donc de jouer la carte de l’infiltration. Le didacticiel, premier niveau du jeu, permet de déjà bien explorer les différentes facettes de ces personnages. Malheureusement, si ce niveau est assez rapide, les autres le sont beaucoup moins, ce qui implique des phases très linéaires : ainsi, pour ceux qui préfèrent l’action aux stratégies de déplacement, ils devront quand même passer plusieurs dizaines de minutes d’affilée à aider le SpiderMan noir à s’infiltrer. Et pour ceux qui n’aiment pas les jeux de plate-forme … Euh, là, prenez un autre jeu. Définitivement. Par contre, un gros point positif tient en la variété des niveaux de jeu. En effet, si la plupart des jeux sur PS3 ne sont pas réellement destinés au newbies, ou alors seulement à eux, Spider-Man : Dimensions a un niveau facile réellement accessible à tous mais loin d’être ennuyeux pour autant, et des niveaux moyen et difficile où le challenge est nettement plus haut. Un grand plus pour la durée de vie du jeu puisque ce jeu disponible en mono-joueur uniquement peut ainsi être partagé.

Outre le graphisme, l'un des plus du jeu consiste en ses différents niveaux, bien tempérés

Un bien joli univers graphique et une évolution réussie

Graphiquement le jeu est vraiment très beau surtout que chaque dimension à son propre univers graphique qui colle bien tant avec le personnage qu’avec le comic. Par contre le système de camera n’est quelques fois vraiment pas optimisé. Petit bémol pas très bien compensé par des actions quelques fois peu précises. Toutefois, dans l’ensemble, et comme les paragraphes précédents le laisse supposer, Activision signe là une bien jolie adaptation. Là où Spiderman avait souvent du mal à trouver un public sur l’estrade des jeux vidéo, il en a ici trouvé plusieurs grâce à un univers visuel riche, un gameplay intéressant, des niveaux de difficulté vraiment bien mesurés. De plus, le jeu reprend des concepts classiques comme celui du déblocage des actions , niveaux de vie et costumes via l’avancée dans les niveaux. Pas novateur, mais toujours sympathique. On compte 14 niveaux de jeu didacticiel inclus, soit 8-9 heures pour joueur averti. Donc là encore une durée de vie classique mais correcte.
Les Plus
  • le didacticiel qui permet de découvrir le jeu très rapidement
  • les graphismes
  • les niveaux de jeu vraiment bien adaptés
  • l’originalité des 4 Spidermen
Les Moins
  • les niveaux trop longs, et du coup redondants
  • les actions quelques fois plus précises