Age of Empires Mythologie DS : petite arme pour grande armée

22 mars 2009
Testé par sur
Disponible sur
3
  • Éditeur THQ
  • Développeur Ensemble Studios
  • Sortie initiale 6 février 2009
  • Genre Stratégie temps-réel

En conclusion, Age of Empires : Mythologies DS est un jeu bien pensé pour les plus de treize ans n’aimant pas uniquement mettre leur dextérité à l’épreuve, mais ayant juste envie de s’imaginer chef d’une armée du temps des héros et des dieux. Et accessoirement, de jouer à l’un des meilleurs jeux actuels au tour par tour sur DS.

Age of Empires : Mythologies est l’adaptation sur DS d’une série de jeux existant originellement sur PC, jeu de stratégie en tour par tour dans lequel vous devez protéger votre civilisation des offensives ennemies. Comment bien faire tenir des héros et créatures de légende dans une si petit format ? Réponse tout de suite.

Le choix des mythologies est donné.

"Altesse, l’armée ennemie nous suit […] quels sont vos ordres ?"

Voici un jeu au décor bien pensé pour une console portable, avec pour commencer des méchants aux allures d’hommes – insectes (en ce qui concerne la partie du jeu dédié à la mythologie égyptienne uniquement) : combattants au bas de scorpion, ou scarabée géant. Vous êtes de gentils humains bleus, tandis que de minis histoires présentent chaque périple au cours desquels vous pourrez visionner les différentes attaques en temps réel. Car oui, il est bien question d’attaques, puisque vous incarnez un peuple auquel de nombreuses embuscades sont tendues. Heureusement pour vous, vous pouvez compter sur vos troupes. Vos villageois peuvent construire des casernes, des mines, carrières, et autres fermes pour nourrir vos armées en devenir. Vos archers doivent bien se placer pour toucher juste sans aucune perte. Vos chars sont prêts à combattre. Mais heureusement, vous avez aussi des héros issus de la mythologie égyptienne à votre disposition. Qui peuvent soient s’allier aux unités combatives, soit utiliser un de vos pouvoirs (multiplication des récoltes, pertes infligées spontanément aux unités ennemies, etc.). Les ennemis peuvent être en surnombre, et vous ne les voyez pas tous. A vous de vous organiser et d’affecter à chacune de vos unités une mission.

Les graphismes sont étudiés pour être esthétiques sans abus de violence.

L’oracle vous parle

Le mode Initiation permet de découvrir Age of Empires : Mythologies DS grâce à un Oracle qui vous propose d’essayer différentes actions simples. Indispensable mais interactif, donc bien moins ennuyeux qu’un mode d’emploi classique. Le jeu en est rendu plus ludique au point que la question de l’âge cible puisse se poser : en effet, si un jeu est vraiment bien expliqué, et surtout s’il s’agit d’un jeu de stratégie sans scènes trop violentes comme c’est ici le cas (parce que, soyons honnête, il y a plus traumatisant que de voir un homme scorpion tomber allongé sur le sol), il devrait pouvoir intéresser les plus jeunes. Or ce n’est pas forcément le cas, et vous le constaterez si vous faîtes un sondage auprès des moins de douze ans de votre entourage. Plusieurs raisons semblent s’imposer. Nous ne citerons que la lenteur de certaines actions – une partie s’étendant sur plusieurs "jours", à savoir globalement une dizaine de minutes. Et surtout la difficulté du jeu à un certain moment ou aucune erreur stratégique n’est pardonnée. A huit ans, forcément, un enfant préfère les jeux de réalité virtuelle. Et quand il a bien plus, mais qu'il est frustré de ne pas réussir à battre tous les scarabées géants, forcément, il peut avoir tendance à acquiescer également.

Chaque type de combattant a des caractéristiques propres.

"Les morts reviennent à la vie", mais vous pouvez aussi parcourir l’Egypte

Deux modes de jeu à joueur unique cohabitent : Campagne et Scénario. Si dans le premier cas, vous devez accomplir de relativement courtes missions pour débloquer les modes suivants, dans le second, vous avez plus de choix dans les missions et les populations qui vous sont confiées. Ce second mode a ainsi un intérêt indéniable : difficile d’y rester bloqué à un niveau, puisque vous avez dès le départ le choix entre douze missions stratégiques, réparties entre les trois mythologies disponibles. Vous devez y veiller à bien placer vos troupes, mais également à protéger vos fermes, à format des soldats, et à honorer vos dieux pour attirer leurs faveurs. Le juste équilibre est difficile à trouver, l’attaque restant le déplacement primordial. Mais après tout, avec un peu de réflexion, même si l’erreur n’est pas toujours permise, tout est possible... Surtout que vous n’avez pas toujours le même objectif, celui se déclinant certes autours de deux variables principales : survivre et détruire.

Déplacez vos combattants avant d'attaquer.

Appliquez les stratégies du jeu à votre entourage

En plus du mode traditionnel, un mode multi-joueur existe également sur Age of Empires : Mythologies DS. Comme il est bien connu que, finalement, aux échecs comme aux jeux vidéo, les plus belles parties ne se jouent pas seul face à une entité virtuelle, cela tombe bien ! C’est d’autant plus le cas que le jeu en version solo trouve assez vite ses limites, et ce bien que dans les premiers temps il soit réellement captivant. Mais le reproche principal à faire à Age of Empires : Mythologies DS est le problème fondamental des modes histoires d’une façon générale : ils sont aussi additifs quand ils sont bien menés qu’éphémères lorsque vous avez finit le mode – ou que vous reste bloqué à un niveau. Age of Empires : Mythologies DS n’échappe pas à la règle bien que vous puissiez dès le départ tenter de résoudre n’importe quel périple de la mythologie égyptienne. Il faudra toutefois attendre pour débloquer la scandinave, puis la grecque. Toutefois, le jeu reste prenant grâce a pas mal de détails très bien pensés, comme celui de s’inspirer de différentes mythologies justement. Ou encore de pouvoir accélérer le tour de l’ennemi.
Les Plus
  • Début du jeu facilité
  • Beaucoup de niveaux accessibles dès le début
  • Graphismes bien pensés
  • Parties courtes mais sauvegardables en cours de route
Les Moins
  • Le principe du jeu au tour par tour qui ne convient pas à toutes les tranches d’âge
  • Longueur de certaines parties : démarrage du jeu, attaques de l’ennemi