Mini Metro

10 sept. 2018
Testé par sur
Disponible sur
4

Le 8e passager

Sortez votre plus beau ticket de métro et embarquez dans un jeu plus profond qu'un simple plan des transports. Aux commandes du réseau, vous jonglez entre les différents besoins des voyageurs pressés d'arriver à leur station. Analyse, stratégie, rapidité, feront de vous des maîtres des flux. Graphiquement cool, avec une prise en main didactique et une difficulté croissante, Mini Metro surprend et tire clairement son épingle du jeu pour dépasser le statut de casual game. Au vu de son faible prix sur Switch, louper la station Mini Metro serait un terrible erreur !

Triangles, ronds, carrés : les stations. Des lignes, des flux : votre réseau de métro. Simple, basique. Attention au départ, vous risquez de vous retrouver régulièrement les doigts coincés dans Mini Metro. Avec son design ultra minimaliste, son principe simple comme un plan de métro et ses maps rejouables à l'infini, Mini Metro est une petite merveille sur toute la ligne.

L'histoire

Quand vous prenez les transports en commun, ne vous êtes-vous jamais demandé la tête coincée contre la vitre par quelle sorcellerie tout ce système fonctionne (plus ou moins bien) ? Comment l'idée d'une nouvelle ligne qui croise votre station a-t-elle germé ? Est-ce que quelqu'un observe les flux des voyageurs ? Et puis avec ces nouvelles zones d'habitation en périphérie, à quel moment on construit une nouvelle station ? Et si tous les voyageurs se donnent rendez-vous au même endroit, comment décide-t-on d'ajouter plus de rames ? Et si un énorme doigt venait tracer une nouvelle ligne sous vos yeux ?!

Ça commence à être tendu sur les lignes 2, 3, 4 et 6

Le principe

Dans chaque ville dotée d'un maillage de transports en commun, ces vastes questions sont bien réelles — mise à part celle du gros doigt. Et vous, heureux•se veinard•e, avez le privilège de vous les poser dans Mini Metro ! Une ville, trois stations : à vous de les relier avec les premières lignes de métro. Les stations sont symbolisées par une forme géométrique et les voyageurs qui attendent leur rame s'agglutinent à côté des stations, affichant leur destination : un petit carré par exemple, si ce voyageur veut rejoindre le carré. À vous de créer le meilleur maillage possible, tandis que de nouvelles stations sont créées et que le nombre de voyageurs avides d'utiliser votre réseau augmente de jour en jour ! Jusqu'à ce qu'une station s'engorge sous un flot de voyageurs : leur attente trop longue sonne alors le signal du game over...

Pour tenir le plus longtemps possible, à chaque lundi du calendrier accéléré vous avez droit à une amélioration de votre réseau : une nouvelle ligne, de nouveaux tunnels pour passer sous les fleuves, un wagon à greffer à une rame déjà bien remplie, ou encore l'amélioration d'une gare pour la transformer en véritable zone d'échanges. Car au-delà de votre maillage, il faut observer les flux de voyageurs. Mini Metro intègre les cartes de villes réelles avec leurs particularités : Paris et son réseau ultra concentré, San Francisco et ses voyageurs prêts à traverser la baie de long en large, Sao Polo et sa population plus dense qu'un quai de la ligne 13... Chaque partie devient alors unique, mettant votre sens de l'organisation à rude épreuve !

Deuxième place (assise) !

Le multi

La version Switch de Mini Metro intègre un mode de coopération sur une même map un peu déroutant. Ce mode jouable chacun avec un joycon n'est pas des plus évidents à prendre en main, tellement le jeu est plutôt naturellement jouable en tactile. Après un peu d'entraînement, les parties en coop se révèlent davantage de l'affrontement pour gérer le réseau. Si vous collaborez, la gestion s'avère efficace, mais chacun n'a pas forcément la même stratégie.

Plus excitant,Mini Metro propose un défi sur une map au hasard de manière quotidienne : l'idéal pour vous frotter aux autres joueurs, sur la base d'un tableau des scores qui vous fera parfois rebrousser vos manches tel un conducteur de bus à qui on ne la fait pas. Votre serviteur est parvenu pour l'instant à se hisser à la 2e place du podium quotidien, en attendant de décrocher la médaille d'or...

Au Caire ils ont des mini-métros c'est tout rigolo

Pour qui ?

Pas besoin d'être ferrovipathe pour passer des heures dans Mini Metro. Beaucoup d'entre nous nourrissent une passion secrète pour les transports en commun et leur organisation. Vous avez entre les mains l'occasion parfaite de prendre le contrôle du réseau et vous rendre compte à quel point de nombreux paramètres sont liés. Certains sont réduits à leur plus simple expression : oubliez par exemple la gestion monétaire du développement du réseau et des recettes des voyages ; ça n'est pas l'objectif de Mini Metro et tant mieux. Votre stratégie est axée à 100 % sur l'organisation des flux. Et ce, sans jamais agacer. Certes, vous serez déçu•e de ne pas parvenir à dégorger une station à temps en rajoutant in extremis un wagon, mais vous comprenez et apprenez de vos erreurs pour relancer immédiatement une partie. Quitte à changer de ville pour s'aérer l'esprit.

Le mode nuit pour les noctiliens

L'anecdote

Une fois maîtrisées les quelques astuces de repositionnement des trains à la dernière minute ou du déplacement d'une rame d'une ligne à une autre, vous entrez dans une dimension parallèle de gestionnaire RATP de haut vol. Vous voilà aux commandes d'un réseau dont vous êtes l'ingénieur, vous forçant parfois à mettre le temps en suspens pour réorganiser totalement vos lignes. Comme dit plus haut, qu'importe le budget, tant que tout roule à peu près. Pour ma part, le défi quotidien occupe une place préoccupante dans mon esprit. Je ne cherche pas à tout prix la gloire, mais il y a une certaine excitation de voir son nom gravé à jamais dans le classement du jour, en sachant que vous n'avez droit qu'à un seul essai ! Et quand je me plante en beauté sur une map pourtant pas si difficile, j'essaye d'oublier cette journée en espérant faire mieux le lendemain.
Les Plus
  • Beau, original et intelligent
  • Les maps rétro à débloquer
  • Rejouabilité très élevée
  • Pas très cher pour des heures de jeux
  • La bande son, calme puis stressante au fil de la partie
Les Moins
  • La maniabilité au joycon
  • Le mode coop, étrange et peu maniable
  • La connexion aux serveurs se perd après une mise en veille de la Switch