Silverfall : Earth Awakening

31 oct. 2007
Rédigé par

Rencontre avec Monte Cristo Games

Prévu pour janvier 2008, Silverfall : Earth Awakening se veut plus qu’une simple mise à jour accompagnée de quelques quêtes et donjons. Jehanne Steiner, chef de projet chez Monte Cristo Games, se surprend elle-même plusieurs fois à dire "dans le premier, vous pouviez...", comme si cette extension était un jeu complètement nouveau. Petit entretien entre deux stands du Festival du Jeu Vidéo 2007.

Une nouvelle race mais aussi une nouvelle ergonomie de jeu.

Monte Cristo écoute ses joueurs

Quand on lui demande si Silverfall - Earth Awakening doit être vu comme un nouveau jeu à part entière, Jehanne Steiner hésite, puis tranche : "Non, quand nous réaliserons un Silverfall II, la rupture sera encore plus forte". Pourtant, en creusant un peu, cette extension possède presque toutes les bases d’un deuxième volet. "Ce qui nous a poussé à faire une extension plutôt qu’une suite, précise Jehanne Steiner, c’est d’abord parce que nous avions bien conscience qu’il y avait beaucoup de points à améliorer, et ce au profit de Silverfall. Du coup, toute l’équipe s’est mise à écouter les demandes des joueurs sur les forums. Nous avons tout épluché, et je peux assurer que nous avons vu passer toutes sortes d’idées ! Cela allait de la suggestion de simplification d’interface à des demandes abracadabrantes. Et comme toujours, nous avons fait des ravis, mais aussi des déçus. C’est là le problème, il faut faire des choix et garder une certaine cohérence."

Les détails plus poussés rendent certains univers très riches.

Un stand-alone des plus complets

Dans l’ensemble, cet Earth Awakening ressemble plutôt à une amélioration massive de Silverfall accompagnée d’un nouveau monde. Ce qui est en fait le cas : vendu comme un stand-alone (il ne nécessite pas le jeu original), il apporte également beaucoup de nouveautés à Silverfall, tant dans le fonctionnel que dans le contenu. Dans les faits, vous pourrez donc commencer un nouveau personnage qui débutera directement au niveau 55 avec l’une des deux nouvelles races. Mais vous aurez également la possibilité de continuer l’aventure avec votre personnage d’origine. "Parmi les grosses nouveautés, précise Jehanne Steiner, outre les classiques nouvelles races et nouveaux lieux ainsi que l’IA améliorée, nous avons revu entièrement l’interface : les joueurs l’organisent comme il le veulent par simple glisser-déposer. Nous avons également instauré l’artisanat : huit types de matériaux et trois niveaux de qualité permettent à chaque personnage de créer à peu près tout et n’importe quoi pour eux ou leurs amis. Et chacun peut habiller son personnage comme bon lui semble. Avec un peu d’imagination, vous pouvez vous habiller en Tortune Ninja, ou en Superman grâce à une cape que nous avons cachée dans le jeu... Oui, nous sommes blagueurs !".

Avec tout cela, comptez sur un moteur graphique entièrement retravaillé et vous obtenez une extension comme il s’en fait peu. Quant à Silverfall II, comme Jehanne Steiner le dit, il sera nécessairement en rupture. Et même, pourquoi pas, sur les consoles de nouvelle génération...