DiRT Rally

26 juin 2015
Rédigé par
Prévu sur

Fini les ken blockeries

Avec DIRT Rally, oubliez le gymkana(bis) et la Ken Block Mania. Place au Rally, au vrai ! Cet Early Access réclame son héritage Colin Mcrae rallyien pour le plus grand bonheur des fans de la première heure. Un aperçu à 150 à l'heure... au bord d'une Mini.

Retour aux sources

Le renouvellement de la licence Colin Mcrae, devenue Dirt (après la mort tragique du pilote) n'a pas plu à tout le monde, surtout aux amateurs de rally. Casualisés à outrance, fun mais peu profonds, dotés d'une physique digne d'un simulator, avec les trois derniers épisodes l'esprit show automobile avait pris le dessus sur l'essence de la série. Après avoir entendu les joueurs, Codemasters se propose de palier au manque de simulation consacrée au sport favori de Sébastien Loeb. Le choix de l'Early Access est justifié par le besoin d'un retour de la communauté pour satisfaire les fans.

Premier constat à l'allumage, esthétiquement le menu est quasi identique à celui de F1 2014. En le parcourant, vous trouvez deux modes, championnat et course perso. Depuis peu, vous avez maintenant droit à deux types d'épreuves, le rally et le climbhill ou plus communément le pikes peak, une épreuve consistant à grimper un mont ou une colline avec une voiture à gros aileron. Le mode en ligne propose des défis quotidiens et mensuels qui vous font gagner des places sur le classement Race.net, le système online de Codemasters. Au total, le jeu promet une quarantaine de voitures, car comme l'écrivent si bien les développeurs "tous les véhicules ne sont pas équipés pour le Rally". Vous débloquez pour l'instant 16 d'entre elles en gagnant des crédits dans le mode championnat. Vous pouvez au début du jeu choisir entre deux voitures : une Mini et une Lancia datant des années 1960.

Vous recrutez vos ingénieurs pour les réparations en cours de championnat.

Un bon compromis entre simulation et arcade

Une fois au volant, les sensations sont bien présentes. Vous retrouvez un Hud proche de celui des Colin Mcrae, sans un affichage du tracé. La difficulté est au rendez-vous toutefois, vous pouvez paramétrer un bon nombre d'options qui si vous les enlevez procurent un bonus en mode championnat. Mais la première version du jeu laissait à désirer sur deux points : la voix du co-pilote parfois absente et la physique déplorable de certains véhicules notamment la mini, qui au moindre accroc virait en tonneaux. Heureusement une récente mise à jour alourdi les véhicules et rectifie un tant soit peu ce défaut. La concordance gameplay simulation moteur arcade était étrange. Du coup, la sensation de contrôler votre véhicule est enfin présente, vous évitant de finir dans le décor trop souvent. Pour l'instant, le compromis entre simulation et accessibilité semble atteint par le choix que les développeurs vous laissent dans les options de conduite.

Monte Carlo est l'épreuve la plus impressionnante graphiquement.

Une optimisation au poil

Point de nouveau moteur graphique, mais une modélisation toujours aussi fidèle, des effets lumineux sobres. L'équipe de Codemasters marque le retour d'une patte réaliste tant en terme de graphisme que de choix d'environnements. Les célèbres circuits écossais, grecs et suédois de Colin Mcrae Rally refont leurs apparitions avec un niveau de détails poussés, rendant le jeu agréable à l’œil. La poussière et la boue salissent votre bolide. La pluie et la nuit subliment vos parties. Les dégâts sont fidèlement modélisés et ont un impact sur la conduite. Graphiquement, le jeu impressionne d'autant que la gourmandise ne fait pas partie de ses défauts. Possesseurs de machines milieu de gamme, vous obtiendrez facilement 60FPS en 1080P avec les détails au maximum.




- Course du pilote Kevin Abbring -


À l'heure actuelle, DIRT Rally propose un bon compromis entre simulation et arcade, suivant votre façon de jouer. Solide techniquement, l'équipe de Codemasters doit encore peaufiner la physique de son jeu et améliorer la compatibilité avec les volants. Certains ne sont pas encore reconnus. Avec un contenu plus conséquent et des épreuves en ligne bien senties, DIRT Rally a tout pour gagner le cœur des joueurs, mais attention aux sorties de pistes !