Destiny

30 juil. 2014
Rédigé par
Prévu sur
  • Éditeur Activision
  • Développeur Bungie
  • Sortie initiale 9 septembre 2014
  • Genre First Person Shooter

Le MMO que les consoles attendaient ?

Ouverte pour une courte période, la beta de Destiny nous a permis de confirmer ce que nous avions déjà vu il y a quelques semaines lors de l'alpha : malgré l'esbroufe de communication qui règne autour du titre, Bungie a su garder la tête froide pour proposer un jeu de très grande qualité, aux aspérités nombreuses et à la profondeur dont il est encore difficile de distinguer le bout.

C'est beau.

MMO-RPG-FPS

C'est dans la récente catégorie des MMOFPS que l'on peut ranger Destiny. Le titre emprunte des codes de différents types de jeux pour créer ce qui se révèle un très bon mélange. Une vue FPS qui oriente le jeu exploration et combat, une gestion RPG de votre personnage pour le rendre unique en capacités et armement, et un monde totalement ouvert où déambulent les autres joueurs, que vous pouvez épauler pour une partie ou juste quelques instants. Oubliez la notion de jeu solo, dans Destiny, l'expérience prend tout son sens lorsque vous évoluez en petite escouade de deux ou trois joueurs. Pas besoin de casque et de micro, vous partagez un objectif de mission commun, une carte facilement lisible, un peu de coordination suffit pour avancer sans peine. Le tout dans un univers diablement beau et excitant, qui met en scène de vastes espaces parfois mélancoliques, parfois d'une beauté incroyable, parfois sombres et inquiétants...

Headshot !

Des classes et des hommes

L'ambiance qui se dégage de Destiny a quelque chose d'unique. Que ce soit l'univers graphique, la prise en main ou la gestion du personnage, tout cela semble avoir été créé en cohérence. Ce monde dépeuplé que les quelques humains survivants veulent reconquérir rassemble tout ce qu'il faut pour créer un jeu où l'on se sent bien. C'est en tout cas ce que cette beta laisse apercevoir, tant il parait naturel d'évoluer de mission en mission sans voir le temps filer. Comme pour l'alpha, la beta nous a permis d'évoluer dans la vielle Russie et ses lanceurs de fusées abandonnés. À travers la steppe, vous évoluez dans un monde éteint, abandonné jadis par les hommes pour se réfugier en lieu sûr face à l'invasion des Ténèbres, une force maléfique dont les guerriers "Déchus" seront dans votre viseur au fil des missions. Une autre zone a été explorée, il s'agit de la Lune et de ses bases spatiales construites par feu la compagnie aérospatiale Chinoise : glaciale et grise, elle vous offre cependant une vue imprenable sur cette bonne vielle Terre... À terme, d'autres zones terrestres (ou non) seront jouables, chaque zone étant déjà relativement étendue. Des missions du scénario vous emmènent dans une zone spécifique, tandis qu'une vaste zone est dédiée aux missions d'appoints. Trois classes de personnages sont disponibles, plus ou moins orientées force ou pouvoirs. Chacun a ses propres armes et son propre arbre d'évolution, vous laissant libre cours de personnaliser votre héros pour en faire un Gardien unique. Les armes sont des plus classiques : une arme principale selon la classe est secondée d'une arme différente (par exemple un fusil à pompe), voire d'une troisième (un lance-roquettes). Il existe des dizaines d'armes différentes, chacune ayant ses caractéristiques de précision, impact, recul, et comme pour les objets d'armure, peuvent contenir une valeur supplémentaire améliorant les capacités du personnage. Cela vous rendra attentif aux objets trouvés lors de combats, et vous ne serez pas mécontent de trouver cette paire de gants qui augmente votre vitesse de rechargement du fusil sniper.

Votre acolyte vous suit dans votre mission

Rendez-vous en terrain connu

En tant que Gardien, votre rôle est d'aller enquêter sur la disparition d'autres Gardiens, collecter des informations sur d'anciennes base, observer les mouvements des ennemis... Et bien souvent engager le combat contre les bataillons de Déchus. Ces derniers évoluent en castes, vouant un véritable culte à des personnages maléfiques comme des sorcières dont vous croiserez le chemin. Mais à l'aide de vos armes, vous en viendrez à bout sans trop de difficulté. Car quelle que soit la mission, Destiny vous envoie dans une zone adaptée à votre niveau, que vous aurez peut-être déjà traversée lors d'une autre mission mais sans vous engager dans ce bâtiment ou ce canyon. Si votre personnage vous semble faible en tir à distance, optez pour une arme qui assure le headshot en toutes circonstances. Si au contraire le combat rapproché n'est pas votre fort, prenez un fusil à pompe en support et développez votre capacité de corps-à-corps, qui vous sauvera plus d'une fois. Les combats, généralement contre un groupe de 5 à 10 ennemis - à moins de tomber sur une horde - sont relativement faciles à appréhender. Un minimum de stratégie est requis pour recharger au bon moment en se mettant à couvert, lancer une grenade dans un groupe de Rebuts, faibles mais nombreux, ou sortir l'arme lourde contre les Capitaines, dotés d'un bouclier régénérateur à briser avant toute chose. De votre côté, un compagnon volatile vous ressuscitera si vous tombez sous le feu ennemi, à moins qu'un joueur vous accompagnant s'en charge.

Moon-walk de la victoire avec un inconnu.

Toi, plus moi, plus eux, plus tous ceux qui le veulent

Destiny peut se jouer seul sans soucis. Vous avancez en suivant le scénario, faites évoluer votre personnage, sans vous soucier du reste. Mais parfois vous croisez un autre joueur réalisant la même mission que vous à ce moment là. Vous vous aidez mutuellement pour venir à bout d'une escouade ennemie un peu récalcitrante et, mine de rien, vous suivez ensemble les objectifs intermédiaires. Le temps d'une mission, vous aurez partagé vos compétences complémentaires, tandis que vos chemins se séparent. Cette expérience apporte une fraîcheur indéniable, tant il est aisé de partager un bon moment avec un parfait inconnu. Mais avec un ami, c'est encore mieux. Il suffit de rejoindre son escouade ou que lui vous rejoigne en pleine partie et vous voilà gaiement partis sur le chemin de l'aventure. D'autant que pour battre certains boss un peu costauds, un peu d'aide ne sera pas de refus, permettant d'installer une stratégie efficace : tandis que l'un s'occupe des soldats qui pleuvent à foison, l'autre se focalise sur les costauds. Et à la fin d'une bonne raclée mise aux Déchus, rien ne vaut une petite danse coordonnée. Oui, vous pouvez aussi danser dans Destiny. Vivement septembre, que l'on replonge plus amplement dans cet univers très prometteur.