Sortie mondiale de la PS3 en novembre 2006

15 mars 2006

Écrit par

Si depuis quelques semaines les rumeurs allaient bon train, entre les reports, les problèmes de Blu-Ray et les dates incertaines, aujourd’hui marque un tournant. Sony Computer a officiellement annoncé la sortie mondiale de la PS3 pour novembre 2006. La surprise est de taille, puisqu’on ne s’attendait pas à une sortie pour cette année et encore moins à une diffusion simultanée sur les trois marchés majeurs en même temps. Stratégiquement, il est essentiel pour Sony de conserver cette date, les ventes de jeux vidéo aux USA se concentrant essentiellement autour de Thanksgiving, tandis que les deux autres marchés concentrent leurs résultats autour des fêtes de fin d’année.

Pour y parvenir, Sony clame à qui veut l’entendre que sa production mensuelle de PS3 peut atteindre jusqu’à 1 million d’exemplaires, et que la firme fera tout pour maintenir l’objectif de novembre. Le Blu-Ray Disc reste dans la course, rappelons qu’il peut stocker jusqu’à 50 GB de données et qu’il sera employé pour la musique, les films et les jeux. La PS3 sera compatible HD, et Sony a dans l’espoir de pousser vers le haut ses nouvelles gammes d’écran TVHD grâce à la PS3. Pour finir, le online ne sera pas en reste puisqu’un modem haut débit intégré à la PS3 permettra d’accéder à des contenus en ligne à télécharger. La sortie de novembre devrait être accompagnée d’un line-up "fourni et attractif", selon les dires de Sony Computer Entertainment sans plus de précisions. Soyons confiants, même si la date de novembre peut à tout moment être décalée. Aucune indication de prix n’a été mentionnée.

[UPDATE] 23 mars 2006 : Sony annonce que les jeux PS3 ne seront pas zonés. Cela signifie que les joueurs pourront acquérir des jeux US ou japonais pour leur console européenne, et inversement. Cette bonne nouvelle cache en réalité une stratégie plus fine de Sony, tournée vers la lutte contre le piratage de ses consoles. En autorisant l'export de jeu, la firme décourage les détenteurs de PS3 de modifier le hardware de leur console en implantant une puce capable de lire les jeux zonés, et dans la majorité des cas les jeux gravés. Une 'protection' qui se traduit par le libre échange entre les continents : tout le monde y gagne.