Islands of Wakfu : l'énergie est ailleurs

04 avr. 2011
Testé par sur
Disponible sur
2

Clairement pensé pour être joué en mode coopératif, Islands of Wakfu cumule des maladresses qui ne facilitent pas votre implication dans l'aventure. A la fois complexe et pas assez souple, elle vous oblige à subir aussi un niveau de difficulté rébarbatif. C'est d'autant plus dommage que l'univers est là, l'ambiance poétique également, le finition remarquable aussi. Le travail fait sur le background (la dimension mythique et les sources antiques utilisées) est réellement à saluer. Mais il manque paradoxalement l'énergie nécessaire pour vous tenir scotcher à votre manette. Si les fans y trouveront peut-être leur compte (le jeu propose notamment des révélations), les autres seront moins sensibles à ses qualités et ne parviendront pas à s'attacher suffisamment à la destinée de leurs personnages pour oublier ses défauts.

Islands of Wakfu, c'est d'abord le premier jeu vidéo pour consoles développé par l'équipe d'Ankama Play. C'est ensuite l'adaptation en jeu hybride d'un univers touffu (pas tofu !). C'est enfin une petite déception car les choix pourtant mûrement réfléchis durant ces trois dernières années, risquent de laisser pas mal de joueurs sur le carreau.

Les éliatropes et les dragons d'abord !

Islands of Wakfu reprend et développe un univers complexe, celui de Dofus et Wakfu. Pour résumer, vous incarnez Nora et/ou Efrim le dragon. Leur monde est en danger et risque même de disparaître. Votre mission est donc de survivre et d'atteindre les mythiques îles du Wakfu, une énergie vitale ancestrale. Nous sommes en présence d'un jeu hybride qui mélange beat'em up, shoot'em up et aventure. Attendez-vous donc à des combats - beaucoup - et des dialogues - encore plus. Pour combattre, vos deux héros disposent de capacités complémentaires : Nora est adepte du corps-à-corps tandis que Efrim maîtrise les attaques à distance. La complémentarité entre les deux personnages est probablement la meilleure idée du jeu. L'aspect coopératif est très développé, si bien que l'aventure solo se révèle à la fois moins intéressante et surtout bien plus compliquée. En effet, le premier défaut d'Islands of Wakfu, c'est sa difficulté. Le premier boss, par exemple, est vraiment coriace. Et ceux qui suivent le sont tout autant. Si l'expérience peut plaire aux vieux joueurs habitués aux challenges relevés d'antan, les jeunes joueurs, ceux-là même qui connaissent l'univers de Dofus et Wakfu, risquent vite d'être refroidis. Certes, il existe un mode "déesse" qui gomme la difficulté mais aussi grandement l'intérêt de votre progression. Problème : le choix de ce mode ne peut se faire qu'en début de partie. Impossible de le sélectionner une fois l'aventure commencée en mode normal. N'imaginez donc pas passer un passage difficile sans avoir à tout recommencer.

Si l'aspect coopératif du jeu est indéniable, une maladresse a été faite sur sa gestion. En effet, l'aventure se joue soit seul, soit à deux, mais pas les deux en même temps. Une fois la partie commencée en solo, un deuxième joueur ne pourra pas la rejoindre, comme c'est souvent le cas sur bon nombre d'autres productions. Il faudra recommencer tout depuis le début. Et avoir sous la main un compagnon de jeu disponible pour la dizaine d'heures que dure le voyage n'est pas toujours évident. Dommage car l'aventure ne vaut réellement le détour que si elle est partagée.
Les Plus
  • L'univers est respecté...
  • Une mode coopératif bien pensé...
  • L'emballage visuel est agréable...
  • Un accompagnement sonore de bonne facture...
  • Une difficulté intéressante...
Les Moins
  • ... mais trop complexe pour les non-initiés
  • ... mais trop rigide
  • ... mais les cinématiques manquent d'envergure
  • ... mais des bruitages de dialogues agaçants
  • ... mais mal dosée