Mario se la touche au basket sur DS

08 mars 2007
Testé par sur
Disponible sur
2

Mario Slam Basketball transpose donc un jeu bien réel dans un univers bien particulier, et jusque là, ça fonctionne. Quelques heures suffisent cependant à vous persuader de la redondance de l'action. Et ce n'est pas la mollesse, voir l'absence de vos partenaires qui convainc du contraire. Ces derniers se contentent de se placer de manière à recevoir les passes. Il est très rare qu'ils usent des nombreux bonus disposés sur le terrain. Ainsi, vous avez l'impression de jouer seul. Cela n'est pas très gênant lorsque vous luttez encore contre des ennemis amorphes. Mais dès lors que l'IA devient retors et sournoise, vous enragez. Surtout qu'à certains moments vous vous sentez totalement impuissant face à ces joueur déchainés, à la limite de la triche. Mais au dessus de tout, le manque de possibilités multijoueur déçoit. C'est contre un seul humain que vous pouvez vous mesurer, ou à quatre dans des parcours sans grand intérêt et un semblant de Mario Kart. Au final, parti d'une idée intéressante et d'un réalisation sans faille, Mario Slam Basketball n'arrive plus à intéresser. Le manque cruel d'intérêt qui se fait sentir au bout de quelques heures et une difficulté bien inégale lui empêche de laisser sa marque.

Atypique. C'est le terme qui vient à l'esprit lorsqu'il est question de Mario Slam Basketball. Que peut donner au final un jeu de basket développé par SquareEnix (Final Fantasy, Dragon quest...) sur cette petite machine ? De plus, le titre reprend les personnages phares et les décors des épisodes de Mario. De Bowser à Peach vous dribblez, dunkez et jetez des carapaces, le tout au stylet ! Voila un concept étrange qui mérite le détour.

Voici un tir spécial. Chaque personnage a le sien, plus ou moins compliqué à exécuter.

Bon et rebonds

Pour se familiariser avec le gameplay, vous avez la possibilité de suivre une succession de petites épreuves formant un tutorial. Et voila que sans tarder arrive le choc : muni de votre stylet vous pouvez, d'une manière incroyablement fluide, accomplir tous les mouvements du basketteur de base. Dribble, feinte, esquive et dunks sont de la partie. Le tout se pratique aisément : un trait vers le haut pour tirer, deux pour dunker. Tapotez rapidement pour dribbler de manière plus rapide. Un trait en direction d'un partenaire exécutera la passe. Un coup vers le bas, et vous volez le ballon. Univers fantaisiste oblige, vous avez aussi la possibilité de charger votre tir (en laissant le stylet appuyé). En tapant des formes sur votre écran, vous provoquez des lancers spectaculaires. Par exemple, dessiner deux "M" lance la furie de Mario. Le bestiaire de la série vient perturber le jeu, en plus des carapaces et peaux de bananes bien connues que vous lancez sur vos adversaires. D'un coup, vous l'aurez compris, Mario Slam Basketball ne se résume plus au basket-ball et offre une toute autre dimension.

Les niveaux sont pour le moins travaillés.

Jusqu'à la 3D et au delà

Justement, parlons-en des dimensions ! Vous avez ici droit à des graphismes pour le moins chatoyants. Mêlant 2D et 3D, vous obtenez au final un résultat bluffant pour une si petite console. Ajoutez à cela le fait que les arènes collent parfaitement à l'ambiance donnée (maison fantôme, château de Bowser). Certains de leurs éléments comme les paniers se modifient et influent sur la manière de jouer, ou le score. Ils vous empêchent par exemple de dunker. Réfléchissez à une autre approche. Vous êtes bien loin des traditionnels terrains. D'autant plus que les personnages présents sont modélisés à la perfection, tout comme leurs mouvements, qui sont d'une fluidité irréprochable. Dans ces conditions, vous partez à la conquête du tournoi. Ils sont composés de 4 coupes. Chacun d'eux propose un niveau propre de difficulté, bien que celle-ci va croissante en leur sein. Cependant, la difficulté est bien mal dosée, et va donner des arguments au détracteurs du jeu. Les points donnés lorsque vous marquez démarrent sur une base de 20 ou 30, ce qui équivaut à un tir en dedans ou en dehors de la raquette. Les pièces collectées sur le terrain viennent s'ajouter au score, mais aussi le type de tir et divers bonus, comme un jackpot placé en haut du panier, changent la donne. En effet, ce même jackpot pourra remettre votre compteur à zéro, et cela à 10 secondes de la fin.
Les Plus
  • Graphismes bluffants
  • L'univers Mario et certains personnages Square
  • Une réalisation sans faille
Les Moins
  • Diffculté mal dosée
  • Manque d'intérêt
  • Certaines passes n'aboutissent pas, et se transforment en tirs
  • Partenaires inexistants
  • Peu de fonctions multijoueur